Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
Funtasia
Administrateurs : bambi, fredchoucas
 
 Funtasia  Archives générales Funtasia  Archives générales Funtasia ! 

 Info bouquin/Juin!

Nouveau sujet
 
Bas de pagePages : 1  
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 10-06-2004 à 12:02:13   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Et de trois pour Madonna
Associated Press (AP)


Madonna poursuit sa carrière dans la littérature pour enfants.
Le troisième ouvrage de la star, Yakov et les sept voleurs sera publié le 21 juin aux États-Unis par l'éditeur new-yorkais Callaway Arts & Entertainment.

La chanteuse-actrice décrit le livre comme «une histoire sur la capacité que nous avons tous de déverrouiller les portes du paradis — peu importe combien nous nous sentons indignes».

Yakov et les sept voleurs fait partie des cinq livres pour enfants qu'écrit Madonna.

Le quatrième volet, Les aventures d'Abdi, sera publié le 8 novembre.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 10-06-2004 à 12:03:04   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Une biographie pour Stéphane Ouellet
Presse Canadienne (PC)

La biographie sur le boxeur jonquiérois Stéphane Ouellet est maintenant en librairie.
L'auteur Jacques Pothier a côtoyé cet athlète, poète à ses heures, pendant plus de quatre ans, scrutant ses moindres faits et gestes.

Dans cette biographie intitulée Stéphane vs Ouellet, le boxeur ne cache pas notamment qu'il a frayé avec les groupes de motards mais ses relations avec ceux-ci seraient chose du passé.

L'auteur Jacques Pothier raconte aussi que le boxeur est un être imprévisible et que ses derniers démêlés avec la Régie de la sécurité dans les sports l'ont rendu amer.

Rappelons que Ouellet devait affronter Otis Grant le 24 avril mais son permis de boxer lui a été refusé parce qu'il a fait usage de marijuana ces derniers mois.

À travers cet ouvrage de 566 pages, Jacques Pothier réussit à percer la personnalité de ce garçon mystérieux. Son parcours sinueux y est raconté avec passion.

La biographie fait le point sur les secrets du boxeur-poète mais aussi sur le monde de la boxe au Québec depuis 20 ans et de ses protagonistes les plus importants.

Stéphane vs Ouellet est publié aux Editions JCL de Chicoutimi.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 16-06-2004 à 14:54:19   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Réédition en quadrichromie des huit premiers albums d'Astérix



PARIS (AFP), le 16-06-2004
Les huit premiers albums des aventures d'Astérix ont subi une cure de jouvence: ils sont réédités en quadrichromie et mis en librairies mercredi, a annoncé mardi Hachette.

Les premières aventures d'Astérix avaient été créées pour le journal Pilote et les albums, parus entre 1961 et 1963, se contentaient de la reproduction des pages du journal. Les suivants ont toutefois été publiés de façon soigneuse en quadrichromie.

Ainsi, les huit albums concernés sortent avec de nouvelles couleurs rectifiées (ciel bleu au lieu d'orange parfois), de nouveaux encrages, de nouveaux lettrages et de nouveaux dessins pour des couvertures pleine page.

Tous les albums suivants seront réédités de la même façon dans l'année, avec des couvertures pleine page également.

Les tirages de ces rééditions sont de 200.000 exemplaires, tirage modeste pour Astérix dont le dernier album, "La rentrée gauloise", une compilation d'anciennes petites histoires plus un inédit, sorti à l'automne 2003, a été tiré à 1.500.000 exemplaires.

Les ventes cumulées des 32 albums atteignent les 300 millions d'exemplaires.

L'annonce de la réédition survient le jour où le créateur, Albert Uderzo, a annoncé, dans une interview au quotidien allemand Berliner Zeitung, la sortie d'un prochain Astérix en 2005.

Le dessinateur n'a pas voulu dévoiler l'intrigue du prochain album : "même mes collaborateurs ne savent pas de quoi il s'agit", a-t-il déclaré.

Le dessin animé sera réalisé par un studio danois. "Comme l'équipe est danoise, ils souhaitent adapter l'album 'Astérix et les Normands'. Je leur ai conseillé d'ajouter aussi l'histoire de 'La grande Traversée", a expliqué le dessinateur.

Albert Uderzo, qui a créé Astérix il y a quarante-cinq ans avec son complice René Goscinny (1926-1977), s'est vu décerner samedi le prix Max et Moritz, l'un des plus prestigieux du monde de la BD allemand, lors du 11e festival international du Salon de la Bande Dessinée d'Erlangen (sud).



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 19-06-2004 à 14:10:07   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Clinton offre sa "Vie," l'opinion s'intéresse surtout à Monica



NEW YORK (AFP), le 19-06-2004
L'autobiographie de Bill Clinton, dont la sortie est prévue mardi aux Etats-Unis, fait 957 pages, mais la plupart des lecteurs qui se précipiteront pour acheter le livre s'intéresseront d'abord à un chapitre bien précis, commençant par la lettre "L".

La guerre du Kosovo, le processus de paix au Proche-Orient et la Somalie - sujets de premier plan des deux mandats Clinton - sont totalement ignorés par la presse et les commentaires précédant la parution de ces mémoires, préférant s'axer sur le scandale Monica Lewinsky.

Ainsi, quand le réseau télévisé CBS a dévoilé quelques extraits d'une interview de l'ancien président, qui doit être diffusée dimanche, ils contenaient des éléments sur l'économie, Oussama ben Laden, la Corée du Nord.

Mais le lendemain, une seule remarque retenait l'attention de la presse: la confession de Bill Clinton, qui admettait avoir eu une relation avec Monica Lewinsky "juste parce que je le pouvais."

A l'époque, le scandale, surnommé le "Monicagate", avait abouti à la procédure de destitution de Bill Clinton. Aujourd'hui, il pourrait faire de son autobiographie, intitulée "Ma vie", un des plus grands succès de librairie jamais vus.

Le livre retrace sa vie, de son enfance dans l'Arkansas à ses huit ans à la Maison Blanche, pour se terminer fin 2000.

L'éditeur, Alfred A. Knopf, a prévu une première impression record de 1,5 million d'exemplaires, soit au-delà des 1,2 million sortis pour le livre du Pape, en 1994.

"Ma vie" est déjà un bestseller, avant même d'atteindre les rayons des magasins, avec des pré-commandes qui pourraient excéder le nombre de premières impressions. Cela devrait largement couvrir pour Knopf les 10 millions de dollars d'à-valoir versés à l'auteur.

Quant au fond, les autobiographies présidentielles servent en fait souvent à leurs auteurs à donner leur version des faits.

"Beaucoup de mémoires présidentiels, dit-on, sont ternes et sont de l'auto-promotion. J'espère que les miens seront intéressants et seront aussi de l'auto-promotion", avait plaisanté M. Clinton au début du mois à une foire du livre.

Stephen Hess, un expert de la présidence à la Brookings Institution, voit lui un autre intérêt encore dans cet exercice d'écriture pour Bill Clinton.

Ayant quitté la Maison Blanche à 54 ans, Clinton semble avoir eu du mal à passer du statut d'homme le plus puissant du monde à celui de citoyen (presque) ordinaire.

"Maintenant il est de retour sous les projecteurs", dit M. Hess. "Tout le monde parle de Bill Clinton et analyse l'impact du livre sur l'élection (présidentielle) de novembre. Ca doit être très excitant."

Le lancement de "Ma vie", de fait, a tout du matraquage médiatique, à mi-chemin entre la sortie du dernier "Harry Potter" et la campagne électorale.

Dans sa tournée promotionnelle, on trouve ainsi une soirée de lancement au Metropolitan Museum of Art de New York, des signatures dans des librairies sur la côte ouest et la côte est, des apparitions télévisées dans des émissions vedettes.

Pour autant, le livre pourrait apporter bien peu d'éléments nouveaux sur une présidence largement étudiée, Clinton faisant déjà l'objet de quatre biographies au bout de ses deux premières années de présidence.

Nombre de sujets ont en outre été couverts par l'autobiographie de son épouse Hillary, parue en juin 2003.

"J'imagine que la plupart des gens vont être déçus," avance M. Hess, en relevant que le scandale Monica restera l'élément-clé de sa présidence aux yeux d'une grande part de l'opinion, quoi que Bill Clinton ajoute.

"La vérité est que toute encyclopédie future commencera par +William Jefferson Clinton, 42ème président des Etats-Unis, fut le deuxième président à avoir subi la procédure de destitution...+," conclut M. Hess. "C'est comme ça."



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 22-06-2004 à 16:32:53   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Les mémoires de Bill Clinton, chronique annoncée d'un best-seller



NEW YORK (AFP), le 22-06-2004
"Ma vie", l'autobiographie de Bill Clinton a été mise en vente mardi aux Etats-Unis et les premiers exemplaires sont partis dès 00h01 (04h00 GMT) dans plusieurs librairies de New York et Washington restées ouvertes pour l'occasion.

A New York, plus d'une centaine de personnes faisaient la queue dès avant minuit dans une grande librairie de Manhattan, où des livres avaient été entassés en piles et d'autres arrivaient dans de grands cartons frappés d'un "+Ma vie+ Ne pas mettre en vente avant mardi 00h01". Le magasin, qui ferme habituellement à minuit, avait décidé de prolonger son ouverture d'une heure.

A Washington, un millier de personnes avaient fait le déplacement dans la grande librairie politique de la capitale, Politics and Prose, et quelques dizaines d'autres patientaient dans une autre librairie pour acquérir à compter de minuit le lourd ouvrage de 957 pages.

Le livre a été tiré, pour sa première impression, à 1,5 million d'exemplaires. Digne de la sortie d'un Harry Potter ou d'une dernière ligne droite de campagne électorale, la publication de "Ma vie" est l'objet d'un matraquage médiatique - un "blitz", comme on l'appelle ici - qui s'accompagne à partir de mardi d'une tournée promotionnelle d'un mois de l'ex-président à travers le pays.

Depuis quelques jours, Bill Clinton en lit chaque matin des extraits sur le réseau AOL, tandis que les télévisions distillent des morceaux d'interviews accordées à leurs plus grandes stars, de Dan Rather à Oprah Winfrey, dont le club de lecture garantit des ventes records aux livres qu'elle choisit.

Mardi doit commencer une tournée des librairies aux quatre coins du pays: d'abord à New York, de Manhattan à Harlem, où Clinton a installé ses bureaux à son départ de la Maison Blanche début 2001. Mercredi il signera son livre du côté de Wall Street - "pas d'autographe personnalisé" préviennent les panneaux - avant de gagner la Côte Ouest, Chicago, son Arkansas natal, Washington, Denver, la Floride. Le tour devrait prendre fin le 22 juillet.

Rien à voir avec la sortie relativement discrète, en 1996, de son précédent ouvrage, "Between Hopes and History". Cette fois, un autre élément assure d'avance le succès du livre, pour lequel Clinton a reçu 10 millions de dollars d'à-valoir: l'affaire Monica Lewinsky, centre de l'intérêt général.

Dans une interview diffusée sur CBS, il fait à ce sujet un commentaire d'une franchise désarmante, expliquant avoir eu cette liaison "juste parce que je le pouvais". Dans le livre, il dit aussi avoir ressenti du dégoût autour de cette histoire et accuse ses "vieux démons" de l'avoir jeté dans les bras de la jeune femme.

Sur d'autres sujets, Bill Clinton affirme dans son autobiographie avoir prévenu George Bush qu'Oussama ben Laden et Al-Qaïda représentaient un plus grand danger pour la sécurité des Etats-Unis que l'Irak, lors d'une rencontre après la victoire de Bush en 2000.

Il a admis dimanche sur CBS que, parmi ses plus grands regrets, figuraient le fait de ne pas avoir réussi à capturer le chef d'Al-Qaïda, et d'avoir échoué à convaincre Israéliens et Palestiniens de faire la paix.

Avant même sa sortie, le livre doit pourtant faire face à de rudes critiques. Le New York Times a éreinté dimanche un ouvrage "mal fait, complaisant et souvent terriblement ennuyeux". Le quotidien, un des rares médias à avoir obtenu le livre avant sa mise en vente, ajoute que ce "caquetage" "écrit à la va-vite", reflète par bien des côtés la présidence Clinton: "manque de discipline qui a entraîné des occasions manquées".

Le livre trouve en revanche grâce aux yeux du journal quand il évoque les efforts autour du processus de paix au Proche-Orient. Les collaborateurs de l'ancien président espèrent d'ailleurs qu'une fois passée l'excitation liée à la sortie, les critiques s'attacheront aux éléments de fond.

"Ce n'est pas surprenant que les médias se concentrent au début sur certaines choses," a dit le porte-parole de M. Clinton, Jim Kennedy, au Washington Post lundi. "Mais l'essentiel du livre porte sur des questions substantielles, l'histoire, la politique". Le but de Bill Clinton, ajoute-t-il, est de produire un travail "de valeur historique et politique qui passera l'épreuve du temps."



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 24-06-2004 à 12:20:19   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Autobiographie de Bill Clinton

Déjà 400 000 exemplaires vendus, un record!

L'autobiographie de l'ancien président américain Bill Clinton fracasse déjà des records de vente.
Plus de 400 000 exemplaires de My Life ont été vendus aux États-Unis mardi, le jour de sa parution. Un chiffre record pour un ouvrage de non-fiction, a indiqué la maison d'édition.

Devant la demande attendue, 725 000 copies supplémentaires avaient été imprimées, en plus du premier tirage de 1,5 million, pour un total de 2,25 millions pour l'instant. En outre, l'éditeur a l'intention de procéder à de nouveaux tirages.

Dans son autobiographie, Bill Clinton, livre des anecdotes à la fois personnelles et politiques, que certains critiques ont déjà qualifié d'ennuyeuses.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 29-06-2004 à 16:21:31   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Mort de Marcel Jullian, un écrivain-scénariste "fou" de télévision



PARIS (AFP), le 29-06-2004
Editeur, écrivain, scénariste ou producteur, Marcel Jullian, qui est décédé subitement lundi à l'âge de 82 ans, avait gardé au cours d'une carrière protéiforme une passion intacte pour la télévision, qui, assurait-il, l'avait rendu "fou".

Premier président d'Antenne 2 en janvier 1975, il avait tenté d'en finir avec des traditions frileuses en créant des "Dossiers de l'écran" aux sujets sulfureux et en suscitant la création d'"Apostrophes" et du "Grand Echiquier". Jugé "trop dérangeant", ce précurseur de la télévision moderne avait été contraint d'abandonner ses fonctions en décembre 1977.

Scénariste de célèbres séries télévisées - "Les Rois maudits", "les Hommes de bonne volonté", ou encore la co-production européenne "Charlemagne" -, Marcel Jullian avait été chargé en 1986 d'une mission d'étude sur la rénovation des cahiers des charges des chaînes de service public.

L'année suivante, il devenait conseiller de TF1 avant de prendre, en 1989, auprès de Philippe Guilhaume, alors "superprésident" d'Antenne 2 et de FR3, la tête du "bureau création".

Né le 31 janvier 1922 à Châteaurenard (Bouches-du-Rhône), élève de la faculté des Lettres de Paris, Marcel Jullian exerce divers métiers, mineur de fond, conducteur de poids lourds, laveur de voitures, pilote d'avion, autant d'expériences qui "enrichissent son imagination".

Entré dans la Résistance à 22 ans, il est arrêté et condamné à mort par les Nazis. Dans sa cellule, il récite des vers de Rimbaud et d'Aragon à ses compagnons d'infortune et gardera à jamais le goût de la poésie.

Directeur littéraire des éditions Amiot-Dumont (1955), il est de 1962 à 1974 PDG de la Librairie académique Perrin. Il sera aussi PDG de la librairie Plon et des éditions Julliard de 1967 à 1974. En 1978, il crée sa propre maison d'édition "Atelier Marcel Jullian". On lui doit notamment l'édition des "Mémoires d'espoir" du général De Gaulle.

Chaleureux, impulsif, la mèche rebelle, les lunettes juchées haut sur le front, Marcel Jullian séduit par sa faconde, sa culture et son irrévérence. Ami de Georges Pompidou, il est proche d'Alain Decaux, de Jacques Chancel et de Gérard Oury pour lequel il a écrit les scénarios de quatre films: "Le Corniaud", "La Grande Vadrouille", "Le Cerveau " et "la Folie des grandeurs". En 1984, il réalise un film, "Les parents ne sont pas simples cette année".

"La télévision est une arme dont on a peu conscience de la gravité et de l'efficacité", déclarait-il à l'AFP en juin 1997, alors qu'il présidait le Festival international des créateurs de télévision d'Aubusson (Creuse).

Animateur sur les ondes de France-Inter de l'émission "Ecran Total" (1986-89), Marcel Jullian, fait officier de la Légion d'honneur en janvier 1994, est l'auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels "La bataille d'Angleterre", "Délit de vagabondage", "le Maître de Hongrie", "Je suis François Villon", "Loin de Massilia" ou encore "la France à voix haute", évocation du général De Gaulle et de Georges Pompidou.

Il laisse aussi des mémoires, publiés en deux tomes chez Albin Michel sous le titre "Le temps qui passe, Mémoire buissonnière".

Le premier tome lui avait valu de recevoir en mars 2001 le prix Cazes Brasserie Lipp, qui ouvre à celui qui le reçoit un crédit dans la célèbre brasserie. Il est mort dans le restaurant parisien de la Closerie des Lilas, alors qu'il assistait à une réception pour la remise d'un prix audiovisuel.




--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 30-06-2004 à 12:57:55   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

"Bobos" et "déjantés" entrent dans le Petit Larousse 2005



PARIS (AFP), le 30-06-2004
Les "bobos" et les "déjantés, qu'ils soient ou non "trash", entrent, avec beaucoup d'autres, dans le Petit Larousse illustré 2005, dynamisé en cette année du centenaire par les dessins ludiques et colorés de Christian Lacroix.

Comme ces dernières années, le vocabulaire des techniques modernes, notamment d'internet, est en vedette dans ce dictionnaire, fidèle photographie de l'air du temps, qui fait par ailleurs la part belle à la féminisation des noms.

Présent dans deux foyers français sur trois, l'ouvrage est désormais édité par une maison, Larousse, devenue propriété de Lagardère alors qu'elle appartenait auparavant à Editis.

Parmi les mots ou sens nouveaux figurent "avatar" (dans les jeux informatiques), "cliquable", "écotourisme", "flouter", "http", "hub", "miroir" (site miroir), "mécatronique", "nanoélectronique", "taïkonaute", "téléporter", "plasma" (écran à), etc.

Dans d'autres registres, il intègre "altermondialisation", "baptême" (pour baptême civil), "bambouseraie", "bétonneur" (péjoratif), "bobo", "déjanté", "pastilla", "penne", "résilience", "solo" (pour célibataire), "trash" ou "vintage". Il donne droit de cité à "des représentants du français courant ou familier" comme "kiffer" ou avoir la "niaque".

Il propose aussi des mots de la francophonie ("éloise"/Acadie, pour éclair d'orage, "ballon"/Suisse, pour petit pain, "jasette"/Québec, pour causette ou "nicnac"/Belgique, pour biscuit sec).

Le Petit Larousse poursuit sa féminisation des noms, qu'il avait jusque là assez timidement engagée: il admet dorénavant "agente", "auteure", "colonelle", "écrivaine", "inventrice", "luthière", "présidente-directrice-générale" ou "proviseuse".

Parmi les noms propres entrants, on trouve Cecilia Bartoli, Jean-Claude Carrière, Jacques Dutronc, Jean Echenoz, James Ellroy, Mory Kanté, Youssou N'Dour, ainsi que beaucoup de dessinateurs: Régis Loisel, René Pétillon, Lewis Trondheim, Tomi Ungerer et Zep.

Le créateur et couturier Christian Lacroix propose une Semeuse très féminine au profit grec altier, plongée dans un univers coloré. Pour ses lettrines, il a insisté sur le côté ludique, posant un Pigeon et un Paon sur un Pierrot, ou un Hamster, Hortensias en main, sur un Hippopotame.

Au total, le dictionnaire comprend 450 mots et sens nouveaux, plus de 300 nouvelles illustrations (14 nouvelles planches, 100 nouvelles photos, etc). Il inclut aussi deux nouveaux cahiers: "Il y a un siècle, le Petit Larousse..." et "Regards d'artistes sur les mots nouveaux".

En 2000 et 2001, le dictionnaire s'est vendu autour du million d'exemplaires. Les deux années suivantes, les ventes ont baissé. Elles ont remonté en 2004 avec environ 850.000 exemplaires vendus. "On vise le million cette année", dit l'éditeur qui affirme que cette 100e édition a bénéficié "du plus gros premier tirage de toute l'histoire des +Petit Larousse+".

Si la maison Larousse a été créée en 1852 et a fêté en 2002 son 150e anniversaire, le premier Petit Larousse est paru le 29 juillet 1905, accueillant sur sa couverture la Semeuse d'Eugène Grasset, précurseur de l'art nouveau. 45 "programmes courts" seront diffusés sur TF1 pendant l'été, avant le journal de 20H00, pour la promotion du dictionnaire.

(Petit Larousse illustré, 33,50 euros, 1.968 pages, en librairie le 5 juillet, version multimédia, grand format et compact disponibles)




--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 Funtasia  Archives générales Funtasia  Archives générales Funtasia !  Info bouquin/Juin!Nouveau sujet
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum