Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
Funtasia
Administrateurs : bambi, fredchoucas
 
 Funtasia  Archives générales Funtasia  Archives générales Funtasia ! 

 Info Pop corn/Juin!

Nouveau sujet
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 Page suivante
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 01-06-2004 à 12:36:56   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Les films de la semaine: Harry Potter, opus numéro 3, ensorcelle les écrans



PARIS (AFP), le 01-06-2004
800 contre 30. Avec quelque 800 copies programmées sur toute la France, Harry Potter va ensorceler à partir de mercredi les écrans avec le troisième opus de ses aventures, "Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban". A l'inverse, le nouvel volet de l'enquête de Raymond Depardon sur la justice française, "10e chambre, instants d'audience", montrant le quotidien d'un tribunal, sera présent dans... 30 salles.

Entre ces deux extrémités, un polar franco-belge "Madame Edouard" réunit sur 300 écrans un beau casting avec Michel Blanc, Josiane Balasko, Didier Bourdon ou encore Dominique Lavanant.

- "Carandiru" de Hector Babenco (Brésil - 2h26) - Le film fait vivre de l'intérieur une tragédie réelle survenue le 2 octobre 1992 dans la plus grande prison d'Amérique latine à Sao Paulo (Brésil). La prison de Carandiru a été le théâtre d'une révolte de détenus qui se termina dans un bain de sang: 111 prisonniers ont été massacrés par les "forces de l'ordre".

Hector Babenco, le réalisateur du huis clos carcéral "Le baiser de la femme araignée", qui valut à William Hurt le prix d'interprétation à Cannes, enferme pendant près de deux heures trente le spectateur dans cette prison surpeuplée et délabrée où les plus forts font la loi.

- "Dirty Dancing 2 " de Guy Ferland (Etats-Unis - 1h22) - La Havane, 1958. Katey Miller (Romola Garai) a 18 ans et est impatiente de découvrir La Havane où son père vient d'être muté. Attirée par Javier (Diego Luna), jeune serveur ambitieux et excellent danseur, elle le convainc de devenir son partenaire et de participer à un prestigieux concours national de danse disputé au Palace, la boîte de nuit la plus en vue de la capitale cubaine. Quand arrive la nuit du concours, Katey et Javier sont prêts à prendre place sur la piste sans se douter que la Révolution est sur le point d'éclater.

- "10e chambre, instants d'audience" de Raymond Depardon (France - 1h45) - Après "Délits flagrants", Raymond Depardon poursuit son travail d'introspection de la justice et filme cette fois-ci le quotidien d'un tribunal où des prévenus ordinaires sont confrontés au juge.

Le réalisateur de "Reporters" et "Faits divers" a obtenu l'autorisation exceptionnelle de filmer le déroulement des audiences de la 10e chambre correctionnelle de Paris. On y voit défiler le menu fretin, des personnages pathétiques, irritants, menteurs, penauds, au cours de brèves audiences qui sont autant de saynètes, parfois dramatiques, parfois involontairement comiques.

Le film a été présenté hors compétition au festival de Cannes.

- "Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban" de Alfonso Cuaron (Etats-Unis - 2h22) - Harry Potter a grandi mais son univers fantasmagorique est intact. Les fans retrouveront tous les ingrédients des deux premiers films: le trio désormais célèbre de Harry (Daniel Radcliffe), Hermione Granger (Emma Watson) et Ron Weasley (Rupert Grint).

De nouveaux personnages font leur entrée, dont Buck, un surprenant hippogriffe, croisement d'aigle et de cheval. Le méchant est un énigmatique et dangereux sorcier du nom de Sirius Black (Gary Oldman), échappé de la prison d’Azkaban et à la recherche d’Harry. Selon la légende, Black aurait jadis livré les parents du jeune sorcier à leur assassin, Lord Voldemort, et serait maintenant déterminé à tuer Harry.

- "Madame Edouard" de Nadine Monfils (France-Belgique - 1h37) - A Bruxelles, on découvre des cadavres de jeunes femmes ensevelis derrière des tombes de collectionneurs de peintres célèbres. A chacune d’elles, il manque l’avant-bras droit. Le commissaire Léon (Michel Blanc) dénoue les intrigues de cette sombre affaire qui tourne autour de Mme Edouard, le "travelo-ménagère" du bistrot La Mort subite, interprété par Didier Bourdon. Un bistrot où se retrouve une faune haute en couleurs (Josiane Balasko, Annie Cordy, Dominique Lavanant, Rufus etc).

"Madame Edouard", dont les personnages s'inspirent d'individus montmartrois, est le premier film de la romancière Nadine Monfils qui transpose à l'écran sa propre nouvelle, "Madame Edouard", publiée en 1999. La musique est signée Benabar.

- "Red, White and Blues" de Mike Figgis (Etats-Unis - 1h33) - Cinquième film de la série documentaire "The Blues", "Red, White and Blues" se situe dans les années 60 au Royaume-Uni, qui a connu à cette époque une profonde révolution sociale et musicale. Certains musiciens majeurs ont remodelé le blues américain d’une manière complètement personnelle pour l’adapter à l’éveil de la conscience du Royaume-Uni lors des sixties. Une série d’interviews musicales des principaux musiciens du mouvement blues est renforcée par une session live au fameux studio des Beatles à Abbey Road. Tom Jones, Jeff Beck, Van Morrison et Lulu improvisent à partir de quelques grands standards du blues.

- "Street dancers" de Christopher B. Stokes (Etats-Unis, 1h35) - Elgin et David sont les meilleurs amis du monde. Street dancers passionnés et admirés, ils sont au top. Leurs chorégraphies explosives défient la gravité. Lorsqu’un autre groupe de street dance réputé les défie, David et Elgin doivent se surpasser et concevoir ce qui n'a même jamais été imaginé. Avec leur bande, dans le plus grand secret, ils vont devoir maîtriser les mouvements les plus spectaculaires.

Reprises : "Arianne" de Billy Wilder avec Gary Cooper, Maurice Chevalier et Audrey Hepburn

"Le facteur sonne toujours deux fois" de Tay Garnett avec Lana Turner

"Tueurs de dames" de Alexander MacKendrick avec Alec Guiness, Peter Sellerset Cecil Parker

"Le Petit bonhomme" de Ion Popescu Gopo, film d'animation qui a reçu la Palme d'or à Cannes en 1956, inédit en France.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 01-06-2004 à 12:38:33   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

"Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban", ou la magie du cinéma



PARIS (AFP), le 01-06-2004
Harry Potter a grandi mais son univers fantasmagorique est intact, enrichi même de trouvailles de ses inventeurs, l'écrivain britannique Joanne Rowling et le réalisateur mexicain Alfonso Cuaron, nouveau venu dans la célèbre saga filmée.

D'emblée, le ton de ce troisième épisode qui sort en France mercredi, une production américaine comme les précédents, est donné. Harcelé par sa tante Marge, Harry la fait gonfler, jusqu'à la transformer en énorme baudruche, qui s'envole en hurlant vers le ciel.

L'intrigue, classique, d'"Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban", a fait ses preuves dans les deux premiers épisodes. Le méchant, que redoute Harry, est en fait son protecteur. Le véritable méchant se dissimule, lui, sous la forme d'un rat, l'animal favori de son meilleur ami.

Les fans retrouveront tous les ingrédients qui ont fait le succès des deux premiers films, "Harry Potter à l'école des sorciers" et "Harry Potter et la chambre des secrets": le trio désormais célèbre de Harry (Daniel Radcliffe), Hermione Granger (Emma Watson) et Ron Weasley (Rupert Grint), ainsi que l'étrange château de Poudlard, avec ses peintures vivantes accrochées aux murs, qui abrite l'école en sorcellerie.

Mais de nouveaux personnages font leur entrée, dont Buck, un surprenant hippogriffe - croisement d'aigle et de cheval - qui succède, pour transporter Harry, à la voiture volante de "la chambre des secrets".

Selon Alfonso Cuaron, "il nous a fallu capter la personnalité très contrastée de Buck: d'une élégance royale lorsqu'il plane dans les airs, d'une grande maladresse et d'une incroyable voracité une fois qu'il se pose à terre".

Responsable des effets visuels, Tim Burke souligne "l'incroyable complexité du plumage qui réagit au moindre mouvement de l'animal". Mais, ce sont les "détraqueurs", incarnant les terreurs les plus grandes d'Harry, surtout sa peur de la mort, qui ont demandé le plus de travail à Nick Dudman, superviseur des créatures du film.

Sorte de spectres noirs vêtus de haillons, qui flottent dans l'air, annoncés par un froid glacial, ils sont les adversaires les plus redoutés d'Harry. "Je pense que nous avons su matérialiser des créatures réellement terrifiantes, si délicates que le moindre effort les ferait se dissoudre, mais si puissantes qu'elles peuvent aspirer d'un coup votre âme", déclare Alfonso Cuaron.

Car cette histoire de magie et de sortilèges est aussi l'histoire de l'initiation d'un adolescent, qui doit vaincre les angoisses et les peurs de l'enfance pour accéder à l'âge adulte. A peine plus âgé que son personnage, Daniel Radcliffe, 14 ans, confirme ici un talent déjà consacré.

Alfonso Cuaron, qui se frotte pour la première fois au monde magique de JK Rowling, a mis à profit son expérience de "Y tu mama también", qui racontait le passage de l'adolescence à l'âge adulte.

"Alfonso comprend très bien les nuances de la vie adolescente car il a gardé en lui un côté ado, et il suffit de voir sa "Petite princesse" (autre film de Cuaron) pour mesurer son affinité avec la magie et le merveilleux", dit de lui Chris Columbus, qui s'est borné cette fois à produire le film avec David Heyman et Mark Radcliffe, après avoir réalisé lui-même les deux premiers épisodes.

"Tout ce que j'ai appris successivement de Chris et Alfonso va maintenant me servir pour le quatrième épisode", déclare de son côté Daniel Radcliffe. "J'aurai vraiment bénéficié d'une formation continue".



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 02-06-2004 à 12:07:17   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   




Montréal boudé par le cinéma américain
Michelle Coudé-Lord - Journal de Montréal


Ne cherchez pas les stars du cinéma dans les rues de Montréal cet été ; Leonardo DiCaprio, Sharon Stone, Hally Berry, Angelina Jolie, Tom Hanks seront totalement absents faute de gros tournages. Les producteurs ont préféré Toronto, Vancouver et même Halifax et Winnipeg ainsi que les pays de l’Est. Le Bureau du cinéma de la métropole s’inquiète et entend bien réagir.
C’est ce que confiait en entrevue au Journal de Montréal le grand patron du Bureau du cinéma de Montréal, Daniel Bissonnette.

La réalité est celle-ci : l’année 2003 fut la plus faste en productions américaines, plus de 350 M$ en impact économique pour la métropole.

Cette année, c’est au compte-gouttes qu’on accueille les géants du cinéma américain. Moins de 50 M$ de productions depuis le début de l’année. L’an dernier à la même période on dépassait les 200 M$. Mais il faut dire qu’il se tournait alors à Montréal le fameux film The Day After au coût de plus de 100 M$.

Les vedettes tournent sous d’autres cieux

«Il n’y aura pas de grandes stars à Montréal cet été. Nous attendons le résultat des négociations de deux productions, dont une de 40 M$ avec la Century Fox, et un autre film à plus petit budget. Mais encore là, pas de vedettes qui réclament 20 M$ et plus par film», de confier M. Bissonnette.

Montréal affronte la compétition des autres villes canadiennes et surtout de Toronto qui, après l’année de vaches maigres connue en 2003, se sont réorganisés avec vigueur.

D’abord, rappelle M. Bissonnette, en investissant dans un Bureau du cinéma à Los Angeles avec un budget de 400 000 $ US et deux employés permanents grâce à un partenariat entre le privé et le public.

Toronto a pris les devants

On sait que le Bureau du cinéma de Montréal, grâce à l’initiative du défunt commissaire André Lafond, a déjà occupé un petit espace de la délégation du Québec à Los Angeles pour quelques mois. Ce qui avait d’ailleurs permis de meilleurs contacts.

«Tout comme Toronto l’a fait, on devrait profiter de cette année plus tranquille pour redynamiser notre industrie du cinéma et créer de nouveaux partenariats. J’appelle cela notre année de consolidation. Il est clair qu’il faut réagir devant une compétition plus féroce.»





--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 02-06-2004 à 12:08:26   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Des jumeaux pour Julia Roberts?
Associated Press (AP)



Plusieurs magazines américains affirment dans leur édition que l'actrice Julia Roberts attend des jumeaux, dont la naissance est prévue au début de 2005.
Dans sa dernière édition, le magazine People cite Marcy Engelman, la porte-parole de l'interprète de Pretty Woman, qui déclare que les naissances sont attendues au début de l'année prochaine.

De son côté, US Weekly explique également que l'actrice âgée de 36 ans est enceinte de jumeaux depuis environ neuf semaines. Le magazine Star, citant des sources non identifiées, va encore plus loin et affirme que les jumeaux sont un garçon et une fille.

Julia Roberts, qui a décroché l'Oscar de la meilleure actrice en 2001 pour Erin Brockovich, a épousé le cinéaste Daniel Moder, 35 ans, en juillet 2002 dans la maison de la star au Nouveau-Mexique. Ces jumeaux seraient les premiers enfants de Julia Roberts.

Marcy Engelman explique dans les pages de People que les jumeaux sont choses relativement courantes chez les Roberts: l'arrière grand-mère de Julia était jumelle et l'actrice a plusieurs cousins jumeaux.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 02-06-2004 à 12:10:12   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Tout pour protéger Harry des pirates
Associated Press (AP)




Oubliées, les lampes de poche. Les placiers d'une chaîne de cinémas britannique diffusant Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, le dernier volet des aventures cinématographiques du jeune apprenti sorcier, ont été dotés de jumelles à visée nocturne pour repérer les spectateurs tentant d'enregistrer le film clandestinement dans la salle.
Les cinémas Vue ont annoncé lundi avoir ordonné à ses employés de passer les 2h22 du film à scruter les salles à l'aide de ces jumelles. Ces dernières ont été distribuées à toutes les salles Vue de Grande-Bretagne en même temps que les copies du film, suite à l'avalanche de copies pirates de mauvaise qualité ayant inondé le marché noir au moment de la sortie des deux premiers films.

«C'est une incroyable réponse et cela vous fait comprendre pourquoi les distributeurs tiennent tellement à protéger le film des pirates», a expliqué Jamie Graham, directeur d'un complexe Vue à Ellesmere, dans le centre de l'Angleterre. «Je travaille dans l'industrie du cinéma depuis dix ans et je n'ai jamais entendu parler d'une telle chose», a-t-il ajouté.

Jamie Graham a affirmé avoir vendu avant 9h locales 6500 tickets pour Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, qui est sorti lundi sur les écrans britanniques.

«Si quelqu'un est pris (en train de pirater le film, ndlr), cela sera signalé à la police», a-t-il prévenu.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 02-06-2004 à 12:11:30   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Shrek a un appétit insatiable
Associated Press (AP)



L'ogre n'est pas rassasié: Shrek 2 continue de pulvériser les records au box-office nord-américain. Avec plus de 92 millions de dollars, le monstre vert est resté accroché à la première place lors du long week-end du Memorial Day, devançant l'apocalyptique The Day After Tomorrow.
Selon les estimations fournies par les studios, The Day After Tomorrow, spectaculaire film catastrophe sur le réchauffement climatique, a récolté 86 millions de dollars pour son premier week-end.

Poussé par ces deux poids lourds hollywoodiens, le box-office a aisément battu le record de recettes pour un week-end du Memorial Day, avec 233,5 millions rien que pour les 12 premiers films, contre 202 millions pour tous les films l'an dernier à la même époque.

Si les estimations de Shrek 2 sont confirmées, le film d'animation des studios DreamWorks battrait pour sa part le record de recettes pour un week-end du Memorial Day, détenu jusqu'à présent par Jurassic Park 2, Le Monde Perdu, en 1997.

Au total, Shrek 2 a rapporté 257 millions de dollars depuis sa sortie le 19 mai et devrait dépasser mercredi ou jeudi les 267,7 millions rapportés par l'original, selon Jim Tharp, chef de distribution chez DreamWorks, qui prédit que l'ogre vert passera la barre des 300 millions, sans se risquer à dire s'il dépassera les 340 millions du Trouver Nemo, champion de l'animation. Il faut dire que la compétition sera rude la semaine prochaine avec la sortie du troisième volet de la série des Harry Potter, Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban.

Voici les recettes estimées de ce week-end de quatre jours (vendredi/lundi) dans les salles nord-américaines, selon la firme Exhibitor Relations Co.:

Shrek 2, 92,2 millions de dollars
The Day After Tomorrow, 86 millions
Troy, 15 millions
Raising Helen, 14 millions
Soul Plane, 7 millions
Mean Girls, 6,3 millions
Van Helsing, 6,2 millions
Man on Fire, 2,4 millions
13 Going on 30, 1,4 million
Super Size Me, 1,35 million



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 02-06-2004 à 13:10:23   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Un journaliste russe licencié après l'interview de la veuve d'Iandarbiev



MOSCOU (AFP), le 02-06-2004
Un journaliste russe très connu de la télévision NTV a été licencié mardi soir à la suite du scandale provoqué par son interview, pendant le week-end, de la veuve d'un ancien dirigeant tchétchène assassiné, Zelimkhan Iandarbiev, a rapporté la chaîne.

Leonid Parfionov, journaliste de la chaîne NTV, a été licencié pour avoir rompu son contrat qui l'obligeait à respecter la ligne éditoriale de la chaîne de télévision, ont précisé des responsables de NTV.

"Parfionov est indubitablement l'un des journalistes les plus talentueux de Russie, mais cet incident n'était pas le premier du genre", a déclaré le directeur de NTV, Nikolaï Senkevich.

L'interview de Malika Iandarbiev avait déjà été diffusée dans l'extrême-orient russe quand un haut responsable de la chaîne contrôlée par le gouvernement a ordonné son retrait de la programmation, avant qu'elle ne soit diffusée à nouveau dans la zone horaire de la partie européenne de la Russie.

Zelimkhan Iandarbiev avait été tué dans un attentat à la voiture piégée au Qatar en février et deux membres des services de sécurité russes sont actuellement détenus à Doha en attendant leur procès pour meurtre. La Russie a toujours affirmé qu'elle n'avait rien à voir avec l'attentat.

Après la première diffusion de l'interview de Mme Iandarbiev, dimanche, le vice-directeur général de NTV, Alexander Gerasimov, a ordonné à Leonid Parfionov de la retirer de la programmation, a rapporté le quotidien Kommersant.

C'est la seconde fois en moins d'un an que la direction de NTV -- qui a été l'une des chaînes de télévision russes les plus agressives dans sa couverture des années d'indépendance de la Tchétchénie -- ordonne le retrait d'une émission controversée.

Dans l'interview dont le texte est disponible sur le site internet ntv.ru, la veuve du dirigeant tchétchène ne donne cependant aucune information nouvelle sur l'affaire, se contentant de décrire l'apparence physique de l'un des accusés et récitant un poème de son mari.

Les deux Russes détenus à Doha sont poursuivis pour neuf chefs d'accusations dont le meurtre "avec préméditation" du dirigeant tchétchène, tentative de meurtre contre son fils, utilisation d'explosifs et complicité avec un diplomate pour introduire illégalement des explosifs au Qatar.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 03-06-2004 à 13:25:01   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

"Ca se discute" (France 2) fête ses dix ans en filmant ses coulisses



PARIS (AFP), le 03-06-2004
L'émission "Ca se discute", que Jean-Luc Delarue anime sur France 2 depuis le 12 septembre 1994, fête son dixième anniversaire avec un film sur les coulisses de l'émission, qui sera diffusé le 30 juin par la chaîne.

A l'occasion de ce film anniversaire, baptisé avec un clin d'oeil "Derrière l'oreillette" et dont les principaux passages ont été présentés mercredi à la presse, le présentateur règle quelques comptes.

Ainsi, à propos de la fameuse oreillette, qui a fait couler beaucoup d'encre, on découvre comment grâce à elle Jean-Luc Delarue reste en contact permanent avec son équipe qui l'abreuve de conseils et lui souffle les questions à poser, sans qu'il en tienne toujours compte.

Chaque émission fait travailler pendant un mois une vingtaine de personnes, dont 14 journalistes, quatre rédacteurs en chef et un directeur de la rédaction.

"+Ca se discute+ a sans doute été pionnier dans sa façon particulière de décrypter la société française en donnant la parole à des témoins comme à autant de destins individuels sur des sujets souvent traités par le passé de façon plus institutionnelle", déclare Jean-Luc Delarue.

Patron de la société Réservoir Prod, qui produit "Ca se discute", il négocie actuellement le renouvellement de son contrat avec France 2, mais reste mystérieux sur l'issue des tractations.

"Je n'envisage pas de fin", déclare-t-il, assurant qu'il ne se "lasse pas" d'une émission qui ne lui prend que "10%" de son temps. Pour lui, ce dixième anniversaire n'est pas l'occasion d'un "bilan", mais plutôt d'"une étape".

Pour sa part, Christopher Baldelli, directeur général de France 2, souligne le caractère "exceptionnel" d'une émission et d'un animateur qui ont réussi à durer "dans le monde la télévision, qui est en fait un monde de sprinters". "+Ca se discute+ marquera la télévision publique de notre temps, comme les +Dossiers de l'écran+ le firent" il y a 40 ans, ajoute-t-il.

Pas question en tout cas pour Jean-Luc Delarue de revenir au direct, comme c'était le cas au tout début des émissions. "On ne peut pas revenir au direct. L'enregistrement est plus sécurisant pour les témoins et il faut enlever les moments ennuyeux", souligne-t-il.




--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 09-06-2004 à 13:30:21   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Cinéma: "Ladykillers", un divertissement léger des frères Coen



PARIS (AFP), le 09-06-2004
"Ladykillers", le dernier film des frères Coen (Joel et Ethan), est une comédie légère et fantasque qu'ils ont présentée au festival de Cannes et qui a valu le prix du jury à la comédienne Irma P.Hall.

Dans cette nouvelle version de "Tueurs de dames" (le film réalisé en 1955 par Alexander Mackendrick avec Alec Guiness), Tom Hanks incarne l'honorable Goldthwait Higginson Dorr, professeur de littérature spécialiste d'Edgar Allen Poe et de langues mortes.

C'est surtout un bavard impénitent, dont l'intarissable verbiage est l'arme principale. Il est le chef d'une bande improbable, regroupant Garth Pancake, soi disant spécialiste des explosifs, affligé d'un syndrome d'irritation du colon (J.K Simmons), "le général", impassible fumeur muet (Tzi Ma), Lump, gros bras, petite cervelle (Ryan Hurst), et Gawain MacSam (le comique noir Marlon Wayans, remarqué dans "Scary Movie"), employé de nettoyage d'un casino flottant sur le Mississipi que la bande projette de braquer.

Pour pouvoir accomplir leur forfait, G.H Dorr convainc la vieille Mrs Munson (Irma P. Hall), une baptiste fervente, de leur louer sa cave. Les cinq compères se font passer pour un ensemble de musique baroque qui a besoin d'un lieu tranquille pour répéter. La serviable mamie noire trouve bien une drôle d'allure à ces musiciens mais le pontifiant G.H Dorr a l'art de trouver les répliques même dans les situations les plus désespérées.

Lorsque la propriétaire découvre la nature véritable de l'activité de ses locataires, Dorr décide de la supprimer. Les cinq malfrats ne sont pas au bout de leurs peines.

Avec "Ladykillers", les frères Coen offrent un exercice de style pétillant dont la légèreté n'ajoutera sans doute rien à leur gloire ni à leur palmarès.

"Ladykillers" est un exercice de style sans autre prétention que le divertissement. Initialement, les deux frères ne devaient pas tourner ce film. C'est à la demande de leur ami Barry Sonnenfeld (leur premier directeur de la photo, devenu depuis un réalisateur à succès ("La famille Addams", "Men In Black"...) qu'ils ont pris leur caméra.

Dégagés de l'obligation d'inventer une histoire, ils se sont visiblement amusés en se concentrant sur les autres éléments de cette reconstruction pour cinéphiles, soignant particulièrement les dialogues, la musique et la direction d'acteurs. Chacun d'entre eux s'y livre à un numéro de virtuosité, Tom Hanks en tête.

Le film a récolté "seulement" le prix du jury pour le principal rôle féminin mais les deux frères avaient déjà un beau palmarès cannois. Joël, à la réalisation, Ethan à la production, et tous les deux au scénario, ont en effet déjà rapporté de la Croisette une Palme d'or en 1991 avec "Barton Fink", et trois prix de la mise en scène, pour "Barton Fink" également, "Fargo" (1996) et "The Barber - L'homme qui n'était pas là" en 2001.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 09-06-2004 à 13:35:52   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Les films de la semaine: pour tous les goûts



PARIS (AFP), le 09-06-2004
La semaine cinématographique est éclectique, avec le dernier film des frères Coen "Ladykillers", celui de Margarethe von Trotta, "Rosenstrasse" le très classique "Mother India", un des fleurons de Bollywood, et aussi un peu de comique, de décalé et de documentaire.

- "A l'ouest des rails" de Wang Bing (Chine - 9h00 en tout) - Ce documentaire en trois parties "Rouille" (4h), "Restes" (2h56) et "Rails" (2h15), nous vient de Chine profonde, industrielle et en déroute. Le réalisateur s'est installé de 1999 à 2001 à Shenyang, à l'ombre d'un gigantesque complexe industriel, Tie Xi, développé au temps de l'occupation japonaise. Au temps de sa prospérité, il a compté plus d'un million de travailleurs, mais faute d'adaptation au monde moderne, il va inexorablement vers la ruine. Le réalisateur filme la dégradation des conditions de vie et des espoirs de la classe ouvrière qui a cru à des lendemains qui chantent et qui se débrouille avec un quotidien d'autant plus morose qu'il est sans espoir. Ce documentaire a été sélectionné en compétition officielle au festival du film de Berlin 2002. C'est le premier film du réalisateur.

- "Espion mais pas trop" (The Inlaws) de Andrew Fleming (USA - 1h40) - Comédie américaine classique avec des poids lourds du box office comme Michael Douglas, Albert Brooks ou Candice Bergen, qui joue sur le contraste des caractères. Deux futurs beaux-pères se rencontrent pour préparer le mariage de leurs enfants. L'un est podologue, organisé, paisible voire plan-plan, l'autre est un agent de la CIA, agité, fonceur, qui vit au jour le jour des situations dangereuses. Sa femme est partie dans un ashram se refaire une tranquillité. La vie de tout ce beau monde est chamboulée, le podologue se retrouve à jouer les héros, l'agent secret à envisager les choses avec calme, bref, c'est classique.

- "Illumination" de Pascale Breton (France - 2h10) - C'est la vie ordinaire d'un héros vivant dans la psychose et en même temps fasciné par la normalité. Le personnage principal, Ildutt, est revenu passablement secoué d'une campagne de pêche en Ecosse. Il veut guérir de ses délires et cherche à entrer en contact avec l'infirmière de sa grand-mère, la très normale Christina. Pour ça, il veut bien retourner voir le psychiatre ou éventuellement s'abandonner aux préceptes d'un gourou. La réalisatrice dit qu'elle a voulu montrer comment un très jeune homme survit à un épisode psychotique "ordinaire". Bel exercice d'acteurs, encore peu connus.

- "The Ladykillers" de Joel et Ethan Coen (Etats-Unis - 1H43). Dans le sud des Etats-Unis, le professeur Goldthwait Higginson Dorr (Tom Hanks) prépare le casse du siècle. Pour mener l'opération à bien, il s'installe avec ses complices dans la cave d'une vieille dame (Irma P. Hall). Les compères se font passer pour un groupe de musiciens qui a besoin d'un local pour répéter. Mais ils sont tellement mauvais que leur logeuse finit par deviner la véritable musique qu'entend jouer la petite troupe. Irma P. Hall a été récompensée à Cannes pour ce rôle.

- "Mother India" de Mehboob Khan (Inde - 2h52) - Ce classique du cinéma indien n'avait pas encore été montré en salles en France. C'est une fresque sur l'Inde paysanne des années 50, à travers la vie d'un jeune couple, lui un peu sorti du carcan des traditions, elle pas encore, qui font face à la pauvreté, aux bêtises des enfants, heureux malgré tout ou affectant de l'être. On les suit sur une vingtaine d'années dans leur lente évolution vers la modernité. C'est le premier film indien - pays où il est sorti en 1957 - qui a été nominé aux Oscars dans la catégorie Meilleur film étranger en 1958. Le film de Fellini "Les nuits de Cabiria" avait alors obtenu l'Oscar.

- "Poids léger" de Jean-Pierre Améris (France - 1h30) - Cette comédie dramatique est une adaptation du roman d'Olivier Adam (même titre) : Antoine (Nicolas Duponchelle) boxe dans la catégorie "poids léger" à la grande satisfaction de son entraîneur (Bernard Campan). Il s'entraîne le soir et fait le croque-mort le jour. Il est aussi amoureux de Su et la vie est bien compliquée. Le réalisateur dit s'être inspiré des films américains de série B, "rapides et sans fioritures", comme "Nous avons gagné ce soir" de Robert Wise. "J'ai fait +Poids léger+ comme on livre un combat, il y avait pour moi quelque chose de vital à le réaliser", dit-il.

- "The punisher" de Jonathan Hensleign (USA - 2h04) - Une histoire de vengeances successives qui mettent en scène un ancien du FBI, un parrain de la pègre, leurs familles, leurs modes de vie... Ancien membre de la Delta force, Franck Castle s'apprête à prendre une retraite paisible avec femme et enfant. Au cours de sa dernière mission, le fils d'un caid du milieu est tué. Le père organise alors la massacre de la famille de Franck, mais celui-ci en réchappe et se met à vouloir se venger à tout prix. Avec une brochette d'acteurs efficaces dont John Travolta (interdit aux moins de 16 ans)

- "Realmovie" de Stéphane Robelin (France - 1h35) - C'est l'histoire d'un personnage qui fait un film et qui se débrouille avec la réalité tout en voulant s'en échapper. "Le film est parti d'un constat simple, raconte le réalisateur, si tout va bien dans une histoire, ça n'intéresse personne". Alors tout va de travers dans ce film directement inspiré de l'oeuvre de Bertrand Blier, comme le revendique Robelin, dont c'est le premier long métrage après plusieurs années passées à réaliser des documentaires pour France 2.

- "Rosenstrasse" de Margarethe von Trotta (Allemagne - 2h15 ) - Le soulèvement en février-mars 1943 de femmes berlinoises sous le régime nazi pour la libération de leurs maris juifs est un fait réel exceptionnel, resté méconnu dans les livres d'histoire. Ces femmes, essentiellement chrétiennes, ont exigé et obtenu la libération de leurs maris juifs. Ceux-ci avaient été raflés alors qu'ils étaient protégés par leur statut d'époux d'aryennes et regroupés dans un ancien centre juif d'une rue de Berlin, la Rosenstrasse (rue des fleurs), avant de partir dans les camps d'extermination.

Le film décrit comment la nouvelle de l'arrestation et du lieu de détention des maris s'est propagée de bouche à oreille et comment ce qui n'était qu'un murmure devient un choeur de chants: "Rendez-nous nos maris". C'est là le moment le plus poignant du film et, d'après les historiens, fidèle à la réalité. Les maris ont été libérés.

"La résistance des femmes de la Rosenstrasse a été peu remarquée jusqu'en 1989. Il s'agit d'un miracle oublié de courage citoyen", remarque Margarethe von Trotta. Le Festival de Venise 2003 a sacré meilleure actrice l'Allemande Katja Riemann, interprète du rôle principal du film.

- "Les textiles" de Franck Landron (France - 1h32) - Sophie et Olivier sont boulangers à Paris, c'est-à-dire qu'il travaille la nuit et elle le jour. Pour changer de vie, ils répondent à une petite annonce immobilière et achètent sans la visiter la maison de campagne d'un vieux couple d'originaux. Las, la maison est au centre d'un camp de nudistes. Le point de départ du scénario est une histoire vraie, trouvée dans les faits divers d'un journal de province, assure le réalisateur. Avec notamment Barbara Schulz, Alexandre Brasseur, Simon Bakhouche.

Reprises :

- intégrale des 33 films de Raymond Depardon (France)

- "Le plein de super" d'Alain Cavalier (France)



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 09-06-2004 à 13:38:52   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Le CSA fixe les modalités et les dates de lancement de la TNT



PARIS (AFP), le 09-06-2004
Le début des émissions de la Télévision numérique terrestre (TNT) a été fixé au 1er mars 2005 pour quatorze chaînes gratuites et au 1er septembre 2005 pour quinze chaînes payantes, a annoncé mercredi un communiqué du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).

Selon le CSA, la date de début des émissions est fixée au 1er mars 2005 pour les chaînes hertziennes analogiques existantes bénéficiant d'un droit de reprise intégrale et simultanée en mode numérique (TF1, M6, Canal+ pour son programme en clair) et pour les chaînes en clair de la TNT (France 2, France 3, France 5, Festival, Arte, La Chaîne parlementaire, Direct 8, iMCM, M6 Music, NRJTV, NT1, TMC).

Conformément a l'autorisation qui leur a été accordée, ces chaînes, dont quatre (Direct 8, iMCM, NRJ TV et NT1) n'existent pas encore, devront commencer à diffuser leur service dans le délai d'un mois à partir du 1er mars 2005.

Pour les chaînes payantes de la TNT (AB1, Canal J, Canal+ pour son programme réservé aux abonnés, CinéCinémaPremier, Comédie !, Cuisine TV, Eurosport France, I-télé, LCI, Match TV, Paris Première, Planète, Sport +, TF6, TPS Star), la date de début des émissions est fixée au 1er septembre 2005.

Ces chaînes devront débuter l'exploitation commerciale du service dans un délai de six mois. Néanmoins, si certains éditeurs souhaitent débuter leurs émissions avant le 1er septembre 2005, le CSA est prêt à leur délivrer les autorisations nécessaires.

Selon le CSA, le démarrage de la TNT s'effectuera grâce à la mise en service, en mars 2005, des dix-sept premiers sites permettant de couvrir environ 35% de la population française.

Les principales agglomérations desservies lors du démarrage seront Paris et la région parisienne, Bordeaux, Brest, Lille, Lyon, Marseille, Niort, Rennes, Rouen, Toulouse et Vannes.

Enfin, le CSA rappelle qu'il s'est donné pour objectif d'atteindre 50% de la population couverte en septembre 2005 (avec 32 sites), 65% de la population couverte à la fin du 1er semestre 2006 (avec une soixantaine de sites) et un total de 80 à 85% de la population en 2007 (avec environ 115 sites).




--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 09-06-2004 à 13:40:41   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

La Turquie a lancé des émissions radio-télévisées en kurde



ANKARA (AFP), le 09-06-2004
La compagnie nationale turque de radio et de télévision (TRT) a commencé mercredi pour la première fois à diffuser des émissions en langue kurde dans le but de remplir une des conditions avancées par l'Union européenne pour l'ouverture de négociations d'adhésion avec Ankara.

Les émissions en kurmandji -- dialecte kurde le plus parlé en Turquie -- ont commencé par 35 minutes à la radio, suivies par un programme d'une demi-heure à la télévision.

Elles font partie d'émissions qui ont débuté avec un format quasi-identitique lundi et mardi dans des langues d'autres minorités, le bosniaque et l'arabe.

Des émissions en tcherkesse et en Zaza, un autre autre dialecte kurde, suivront.

La Turquie qui aspire à intégrer l'Union européenne (UE), compte outre une communauté kurde estimée à entre 10 et 15 millions de personnes, quelques centaines de Bosniaques et des Tcherkesses de souche, dont l'origine remonte à l'empire ottoman.

Les nouvelles émissions, sous-titrées en turc et baptisées "notre richesse culturelle", ont traité en vrac de l'actualité nationale et internationale, du sport, de la faune et de la flore, entrecoupées de quelques clips de musique kurde.

Même si la Turquie a brisé un tabou en diffusant des programmes en kurde, chose impensable il y a quelques années alors qu'une rébellion séparatiste sanglante (1984-1999) faisait rage dans le sud-est du pays, les émissions ont été critiquées par la presse qui estime qu'il s'agit d'une mesure purement symbolique sans véritable contenu.

Des associations de Bosniaques ont ainsi dénoncé la décision de l'Etat de diffuser dans leur langue, affirmant n'avoir jamais demandé de telles émissions.

Dans le cadre de réformes législatives visant à rapprocher Ankara des normes de l'UE, le parlement turc avait donné son feu vert en 2002 à la diffusion d'émissions en kurde à la télévision d'Etat, mais la mise en oeuvre de cette réforme s'est heurtée à de nombreuses difficultés bureaucratiques, notamment au sein de la TRT.

Ce n'est qu'après une mise en garde lancée par le gouvernement du parti de la Justice et du Développement (AKP) que la TRT a annoncé la semaine dernière le début de ces émissions, sans toutefois commencer par le kurde.

La Turquie espère un feu vert des dirigeants européens en décembre pour l'amorce des négociations d'adhésion à l'UE.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 10-06-2004 à 11:59:20   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Michael Moore

Fahrenheit 9-11 sur les écrans canadiens le 25 juin

Le dernier film de Michael Moore, Fahrenheit 9-11, prendra l'affiche le 25 juin au Canada.
Alliance Atlantis a obtenu les droits de distribution pour le pays.

Le film, qui critique sévèrement l'administration de George W. Bush, a remporté la Palme d'or du dernier Festival de Cannes.

Sa distribution aux États-Unis a provoqué une partie de bras de fer entre le cinéaste et le groupe Disney.

Selon Michael Moore, Disney a interdit à sa filliale Miramax de distribuer son film. Un groupe indépendant a finalement pu acheter les droits.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 10-06-2004 à 12:00:12   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   




Donald Duck a 70 ans aujourd’hui!
Associated Press (AP)


Donald Duck, le célèbrissime canard acariâtre de Walt Disney, a fêté ses 70 ans mercredi à Disneyland Paris, en dansant sur scène sous une pluie de confettis tandis que plusieurs centaines d'inconditionnels chantaient «Happy birthday to you».
L'événement a aussi donné lieu à une parade dans la rue principale du parc d'attraction, Mickey et Minnie ouvrant la marche. Daisy et les amis des célèbres canards suivaient en portant un énorme gâteau rose surmonté de 70 bougies.

Donald est apparu pour la première fois le 9 juin 1934 dans un film intitulé The Wise Little Hen (les sages poulettes). Depuis lors, le canard querelleur a figuré dans des centaines de films.

Pour cet anniversaire, le grand couturier Karl Lagerfeld a dessiné un portrait de Donald vêtu comme lui de son célèbre cardigan et le nez chaussé des mêmes lunettes fumées. Des maillots décorés de ce dessin seront commercialisés en nombre limité.

«Oh la la, quelle énergie, tu es toujours aussi jeune!», a lancé le maître de cérémonie tandis que le canard septuagénaire saluait la foule, embrassait Daisy, et s'éloignait en dansant gaiement.





--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 10-06-2004 à 12:42:06   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Le programme télévisé des 31 matches de l'Euro-2004



PARIS (AFP), le 10-06-2004
Les 31 rencontres de l'Euro-2004 de football, qui se déroulera du 12 juin au 4 juillet au Portugal, sont diffusées en direct sur TF1, TPS et France Télévisions (France 2, France 3).

Elles sont aussi diffusées en différé sur Eurosport, l'une le soir même à 00h15, l'autre le lendemain du match à 9h30.

Le programme télévisé (heure française): Premier tour Groupe A . Samedi 12 juin: Portugal - Grèce (France 3, 18h00; cérémonie d'ouverture à 17h20)Espagne - Russie (France 3, 20h45) . Mercredi 16 juin: Grèce - Espagne (France 3, 18h00) Russie - Portugal (France 2, 20h45) . Dimanche 20 juin: Espagne - Portugal (TF1/TPS, 20h45) Russie - Grèce (TF1/TPS, 20h45) Groupe B . Dimanche 13 juin: Suisse - Croatie (France 2, 18h00) France - Angleterre (TF1/TPS, 20h45) . Jeudi 17 juin: Angleterre - Suisse (TF1/TPS, 18h00) Croatie - France (France 2, 20h45) . Lundi 21 juin: Croatie - Angleterre (TF1/TPS, 20h45) Suisse - France (TF1/TPS, 20h45) Groupe C . Lundi 14 juin: Danemark - Italie (TF1/TPS, 18h00) Suède - Bulgarie (France 2, 20h45) . Vendredi 18 juin: Bulgarie - Danemark (France 2, 18h00) Italie - Suède (France 3, 20h45) . Mardi 22 juin: Italie - Bulgarie (France 3, 20h45) Danemark - Suède (France 3, 20h45) Groupe D . Mardi 15 juin: République tchèque - Lettonie (France 3, 18h00) Allemagne - Pays-Bas (TF1/TPS, 20h45) . Samedi 19 juin: Lettonie - Allemagne (France 2, 18h00) Pays-Bas - République tchèque (France 3, 20h45) . Mercredi 23 juin: Pays-Bas - Lettonie (France 2, 20h45) Allemagne - République tchèque (France 2, 20h45) . Quarts de finale (jeudi 24, vendredi 25, samedi 26 et dimanche 27 juin, 20h45): France 3 dispose du premier choix, TF1 du deuxième, France 2 du troisième et France 3 diffusera aussi le dernier quart. Diffusion des quarts de finale en différé sur Eurosport (00h15)

. Demi-finales (mercredi 30 juin et jeudi 1er juillet, 20h45):

TF1 dispose du premier choix et France 3 diffusera l'autre match. Diffusion des demi-finales en différé sur Eurosport (00h15)

. Finale (dimanche 4 juillet, 20h45): Sur France 2. Diffusion de la finale en différé sur Eurosport (00h15). Il n'y a pas de match pour la troisième place.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 10-06-2004 à 12:55:44   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

La télévision numérique pour tous à partir de mars 2005



PARIS (AFP), le 09-06-2004
A partir de mars 2005, un tiers des Français pourront recevoir quinze chaînes de télévision gratuites contre cinq aujourd'hui, grâce au lancement des chaînes en clair de la télévision numérique terrestre (TNT).

Une quinzaine de chaînes payantes seront lancées à compter de septembre 2005.

"La télévision numérique pour tous va démarrer le 1er mars 2005 avec dans un premier temps les chaînes en clair", a annoncé mercredi Dominique Baudis, président du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), lors d'une conférence de presse.

A partir du 1er septembre 2005, arriveront sur la TNT les chaînes payantes, "qui elles ne seront accessibles que sur abonnement. Ces chaînes disposeront d'un délai de six mois pour commencer leur diffusion", a-t-il précisé.

"Il s'agit là d'un événement considérable dans l'histoire du paysage audiovisuel français", a-t-il souligné. "Depuis une quinzaine d'années aucune chaîne gratuite nouvelle n'a été proposée au téléspectateur. Là, nous allons avoir une multiplication par trois des chaînes accessibles gratuitement", s'est-il félicité.

Les chaînes qui doivent être lancées dans la première salve sont TF1, M6, Canal+ pour son programme en clair, France 2, France 3, France 5, Festival, Arte, La Chaîne parlementaire, Direct 8 (mini chaîne généraliste), iMCM (musique), M6 Music, NRJ TV (généraliste), NT1 (divertissement, information..) et TMC.

Dans un second temps doivent être lancées sur la TNT les chaînes AB1, Canal J, Canal+ pour son programme réservé aux abonnés, CinéCinémaPremier, Comédie !, Cuisine TV, Eurosport France, I-télé, LCI, Match TV, Paris Première, Planète, Sport +, TF6 et TPS Star.

"Il faudra que les téléspectateurs fassent l'acquisition d'un boîtier extrêmement simple, d'un prix raisonnable, probablement inférieur à une centaine d'euros, pour pouvoir multiplier par trois le nombre de programmes auxquels ils ont accès et parfois, dans certains cas, il sera nécessaire de procéder à un réglage de l'antenne râteau", a expliqué M. Baudis.

Les principales agglomérations desservies lors du démarrage seront Paris et la région parisienne, Bordeaux, Brest, Lille, Lyon, Marseille, Niort, Rennes, Rouen, Toulouse et Vannes.

Le démarrage de la TNT s'effectuera grâce à la mise en service, en mars 2005, des dix-sept premiers sites permettant de couvrir environ 35% de la population.

L'objectif est d'atteindre 50% de la population couverte en septembre 2005 (avec 32 sites), 65% de la population à la fin du 1er semestre 2006 (avec une soixantaine de sites) et un total de 80 à 85% de la population en 2007 (avec environ 115 sites).

Le lancement en deux temps du gratuit et du payant répond à un double souci. "Ce décalage a été demandé par une majorité des acteurs et le Conseil a considéré que cette demande était justifiée par le fait que les chaînes payantes ont effectivement besoin d'une marge de flexibilité pour pouvoir régler dans de bonnes conditions les problèmes qui restent à régler concernant la distribution commerciale, c'est-à-dire la mise en place des réseaux, la fabrication des décodeurs, le choix du système de contrôle d'accès, le choix du moteur d'interactivité", a expliqué Yvon Le Bars, membre du CSA.

Par ailleurs, ce lancement en deux temps "est destiné à ce qu'il n'y ait pas de confusion dans l'esprit du téléspectateur", qui aurait pu croire que la TNT était entièrement payante si toutes les campagnes promotionnelles avaient été lancées simultanément, a souligné M. Baudis.

La TNT, dont le démarrage était initialement prévu fin 2002, doit remplacer la télé analogique cinq ans après son lancement.




--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 10-06-2004 à 13:05:27   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Tom Cruise ouvre un centre de désintoxication pour les sauveteurs du 11/9



NEW YORK (AFP), le 10-06-2004
L'acteur américain Tom Cruise a inauguré mercredi à New York un centre de désintoxication inspiré par la scientologie, spécialement destiné aux sauveteurs des attentats du 11 septembre 2001 qui ont été exposés à des matières toxiques.

"Presque trois ans se sont écoulés depuis les attentats, et des milliers de gens souffrent toujours", a expliqué Tom Cruise, cofondateur de ce projet, et fer de lance de la campagne de souscription pour le financer, selon son porte-parole, Mme Lee Anne DeVette.

"C'est inacceptable pour moi, pour ces héros et leur famille", a ajouté l'acteur de 41 ans.

Tom Cruise a participé en mars à un gala qui a permis de récolter 1,2 million de dollars, afin de venir en aide aux hommes qui se sont gâché la santé en passant au tamis des centaines de milliers de tonnes de débris à Ground Zero, le site du World Trade Center détruit à New York.

Une partie de l'argent récolté a permis de construire le centre de désintoxication à Long Island, là où vivent de nombres pompiers et autres sauveteurs, a expliqué Mme DeVette à l'AFP. Ils peuvent y recevoir un traitement élaboré par Ron Hubbard, le fondateur de l'église de scientologie à laquelle appartient Tom Cruise.

D'après Tom Cruise, un centre procurant le même type de traitement ouvert en 2002 à Manhattan avait si bien marché qu'il a fallu en ouvrir un deuxième pour répondre à la demande.

"Il en ouvrira plusieurs autres dans le courant de l'année", a assuré Mme DeVette, la soeur de l'acteur.




--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 11-06-2004 à 11:59:52   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Odette Laure meurt à 87 ans
Associated Press (AP)


La comédienne française Odette Laure est décédée ce matin de mort naturelle à l'âge de 87 ans.
Elle a été retrouvée inanimée dans son lit, dans une résidence pour personnes âgées située dans le XIVe arrondissement de Paris.

Elle n'était pas mariée et n'avait pas d'enfants.

Odette Laure aura promené son regard malicieux et sa voix de tête dans une cinquantaine de films.

Elle a été vue pour la dernière fois au cinéma dans Le Prof d'Alexandre Jardin en 1999.

Né le 28 février 1917, Odette Laure était apparue au cinéma en 1950 dans La Marie du Port, un film réalisé par Marcel Carné.

Elle avait ensuite joué dans de nombreux longs métrages, parmi lesquels Le Viager de Pierre Tchernia (1972), Périgord noir de Nicolas Ribowski (1988), Daddy Nostalgie de Bertrand Tavernier (1990) ou encore La Dilettante de Pascal Thomas (1998).



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 11-06-2004 à 12:00:41   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Une télésérie sur Berry Gordy
Associated Press (AP)




Une série de 12 heures sur le légendaire empire musical de Motown Records et de son fondateur Berry Gordy Jr est en projet pour la chaîne NBC.
Berry Gordy's Motown retracera l'ascension de Gordy, de Detroit à la tête de l'empire musical, avec des artistes et des groupes comme Diana Ross et les Supremes, Smokey Robinson et les Miracles, les Temptations, Michael Jackson et les Jackson 5, a précisé la chaîne américaine.

La série ne devrait pas être diffusée sur le petit écran avant la saison 2005-06. La productrice Suzanne de Passe, qui a à son actif Motown Returns to the Apollo, développe le projet avec NBC.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 11-06-2004 à 14:48:50   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Marc Tessier: la chaîne Festival va être "relookée"



PARIS (AFP), le 11-06-2004
Le président-directeur général de France Télévisions Marc Tessier a annoncé vendredi sur Europe 1 que la chaîne publique Festival allait être "relookée" avant son lancement sur la Télévision numérique terrestre (TNT).

Actuellement présente sur le câble et le satellite, Festival sera, selon Marc Tessier, "la chaîne branchée" que le service public lancera à partir du 1er mars 2005 sur la TNT.

"Elle va être conçue uniquement pour le public des jeunes ménages. Festival est une chaîne dont la vocation était de proposer des fictions françaises (...) Maintenant, nous allons la relooker complètement et en faire une chaîne branchée de service public", a-t-il précisé.

Selon Marc Tessier, elle parlera d'actualité, sans toutefois proposer de journaux d'information classiques, et proposera des documentaires sur des sujets de société "proches des préoccupations de ceux qui ont entre 25 et 40 ans", ainsi que des fictions "adaptées".

On trouvera sur cette chaîne des magazines "spécifiques", en particulier les magazines de l'actualité, et un magazine interactif en soirée. Pour le reste France Télévisions rediffusera des programmes diffusés sur d'autres chaînes de la télévision publique.




--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 12-06-2004 à 11:53:49   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Douces réprimandes pour le Mouton noir
Claudia Larochelle - Journal de Montréal


Après une série de plaintes portées contre trois de ses émissions controversées, TQS se réjouit des décisions rendues par le Conseil canadien des normes de la radiodiffusion.
Vous souvenez-vous de la fameuse scène du bain tourbillon dans Loft Story ? Quelle question !!! Qui ne se souvient pas d’avoir vu cet épisode du 22 octobre dernier où les lofteurs s’embrassaient et changeaient de partenaires comme s’ils jouaient à la « bouche musicale » ?

Outrés, des téléspectateurs avaient porté plainte au Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR).

Au total, 28 plaintes ont été déposées, la plupart concernant les french kiss entre filles, une scène qui ne convenait pas à tous les téléspectateurs…

Osées mais pas sexuelles

La Vice-Présidente des Communications du Mouton noir, madame Thérèse David, a répondu aux plaignants en novembre dernier en leur expliquant que même si les scènes étaient assez osées, elles n’étaient pas suffisamment sexuellement explicites pour ne s’adresser exclusivement qu’à un public adulte.

Elle a aussi souligné la présence d’une icône de classification 13 ans et plus au début de chaque émission et suivant chaque pause publicitaire pour guider les téléspectateurs dans leur choix.

Les décisions du CCNR rendues publiques hier ont finalement donné gain de cause au Mouton noir en notant qu’il n’y avait «pas de problème avec l’horaire de diffusion ou l’absence de mises en garde à l’auditoire et que cette scène était suffisamment anodine pour être acceptable à l’heure de sa diffusion sans nécessiter des précautions additionnelles comme des mises en garde à l’auditoire et que quiconque voulant éviter ce genre d’émission aurait été mis en garde par le classement 13 ans et plus».

En défaut pour 10 secondes

La seule tache au bulletin du Mouton noir concerne le non-respect de l’article 4 du Code sur la violence à la télévision.

TQS aurait contrevenu à cet article en omettant d’afficher l’icône de classement durant 15 ou 16 secondes au début de l’émission. La durée de cet affichage n’a été que de 5 ou 6 secondes.

Ironie du sort, dans ce cas précis, TQS n’aurait même pas été obligée d’afficher un code de classement…

« Je suis heureuse de constater l’ouverture d’esprit du Conseil quant à Loft Story et j’ai été soulagée que leur blâme ne concerne pas notre contenu d’émission », a révélé hier au Journal Mme David.

Chaîne télévisuelle rebelle, TQS n’a pas été réprimandée que pour Loft Story.

Des plaintes ont aussi été portées concernant notamment l’heure de diffusion du film Film de peur et deux épisodes de Sex Shop jugés par les plaignants trop sexuels ou dégradants pour leur heure de diffusion et leur accessibilité.

Encore ici, le Conseil a stipulé que seule la durée de 15 à 16 secondes de l’affichage de l’icône de classement n’avait pas été respectée. Une réglementation que TQS ignorait et qu’elle se promet de suivre désormais à la lettre.
À suivre…



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 12-06-2004 à 11:57:59   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

120 000$US pour une broche de Katharine Hepburn
Associated Press (AP)



La broche en saphir et diamant que le réalisateur Howard Hughes avait offert à l'actrice Katharine Hepburn a été adjugée à un admirateur anonyme pour la somme de 120 000$US lors de la vente aux enchères des biens de l'actrice organisée par Sotheby's, à New York hier.
Mobilier, vêtements, photos de studio, contrats cinématographiques, oeuvres d'art de la main de l'actrice elle-même et même ustensiles de cuisine étaient mis en vente pour le plus grand bonheur de quelques 400 acheteurs.

Katharine Hepburn, gagnante de quatre Oscars, est décédée en juin dernier à l'âge de 96 ans dans sa maison de Old Saybrook dans le Connecticut.

La robe en velours couleur crème que l'actrice portait pour son mariage avec Ludlow Ogden Smith en 1928 est partie pour 27 000$US. Moins glamour, deux chèques annulés au nom de l'entraîneur vocal de l'actrice ont été vendus 2280 et 2400 $US.

La vente, qui se poursuit aujourd'hui avec la mise à l'encan de nouvelles pièces de choix, parmi lesquelles des bâtons de golf et une collection de cartes de crédit, a surpris par son succès.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 12-06-2004 à 11:58:42   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Brooke Shields promeut la procréation assistée
Associated Press (AP)



L'actrice Brooke Shields a vanté les joies de la procréation assistée lors de la convention annuelle d'un groupe spécialisé dans les biotechnologies qui se tenait à San Francisco mercredi.
L'actrice de 39 ans a déclaré que la fécondation in vitro l'avait aidée à tomber enceinte de sa fille Rowan, âgée d'un an. Elle a ajouté qu'elle comptait bien utiliser le même procédé pour avoir un autre enfant.

Mme Shields a diverti l'assistance en racontant comment son mari Chris Henchy et elle rivalisaient d'imagination pour administrer de manière créative, et dans des lieux aussi improbables que les toilettes d'un restaurant new-yorkais, les injections quotidiennes nécessaires à la fécondation in vitro.

L'actrice s'est dite étonnée des critiques des adversaires de la biotechnologie ayant pris la convention pour cible, soulignant qu'ils ne devaient pas avoir conscience de l'aide qu'elle peut apporter aux gens.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 12-06-2004 à 12:02:04   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Sundance n’est pas à vendre
Associated Press (AP)



Robert Redford ne vendra pas son domaine de Sundance dans les Wasatch Mountains de l'Utah, contrairement à ce que laissaient entendre des informations des médias.
L'acteur-réalisateur a fait savoir mercredi dans un communiqué qu'il n'avait pas l'intention de se séparer de cette propriété de 6000 acres, situé à 40 km au sud de Salt Lake City au pied du Mont Timpanogos.

Le New York Post avait rapporté la semaine dernière qu'un Redford «financièrement aux abois» cherchait à obtenir une plus-value de 60 millions de dollars sur Sundance Channel et «travaillait à la restructuration de son domaine».

«En réponse à une information erronée due à des sources anonymes, veuillez prendre note que je n'ai absolument pas l'intention de vendre Sundance Village», a déclaré Redford.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 12-06-2004 à 12:02:44   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

En selle pour The Simple Life 2
Associated Press (AP)


Pour Paris Hilton et Nicole Richie, la vie est toujours aussi simple. Les deux héroïnes de The Simple Life ont repris le chemin du sud des Etats-Unis pour la deuxième saison de l'émission de télé-réalité qui les a vues atterrir chez la famille Leding dans l'Arkansas.
The Simple Life 2: Road Trip sera diffusé à la télévision américaine à partir du 16 juin. Au contraire de la première édition, où Paris Hilton et Nicole Richie restaient plusieurs semaines dans une seule et même famille, la nouvelle mouture de l'émission suit leurs aventures au cours d'un voyage de quatre semaines entre Miami et Beverly Hills.

À chaque étape, les deux jeunes femmes habituées aux beaux quartiers de Los Angeles font escale chez des familles locales et s'accommodent de certaines tâches domestiques, comme remplir des saucisses.

«La saison dernière, on s'est senties tellement piégées, coincées avec cette famille et ces histoires de couvre-feu», a expliqué au magazine Entertainment Weekly Nicole Richie, la fille du chanteur américain Lionel Richie.

«C'est tellement mieux et tellement plus intéressant cette année parce que chaque épisode montrent une famille et une ville différentes», a précisé Paris Hilton, héritière des hôtels du même nom.

Quand à savoir si elles sont restées en contact avec la famille Leding...

«J'ai changé de numéro», résume Paris Hilton.



--------------------
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 Page suivante
 
 Funtasia  Archives générales Funtasia  Archives générales Funtasia !  Info Pop corn/Juin!Nouveau sujet
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum