Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
Funtasia
Administrateurs : bambi, fredchoucas
 
 Funtasia  Archives générales Funtasia  Archives générales Funtasia ! 

 Info Pop corn/Juin!

Nouveau sujet
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4Page précédentePage suivante
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 17-06-2004 à 11:52:31   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   





Josélito Michaud prend la relève de François Morency à TVA

Josélito Michaud animera un nouveau talk-show de fin de soirée sur les ondes de TVA, mais dans un format bien différent des dernières années...
L'émission se présentera sous la forme de grandes entrevues, sur un ton intimiste.

L'auditoire radiophonique de l'animateur est déjà habitué au style de Josélito Michaud. L'animateur d'origine gaspésienne a d'ailleurs décidé de poursuivre ses activités à la radio montréalaise.

Avec ce nouveau concept, TVA espère rejoindre un auditoire important tout en diminuant ses coûts de production.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 17-06-2004 à 13:57:38   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Daniel Bilalian va cesser de présenter le JT de France 2



PARIS (AFP), le 17-06-2004
Le journaliste Daniel Bilalian cessera de présenter le journal télévisé de 13h00 sur France 2 au mois de septembre, indiquent jeudi plusieurs quotidiens à la suite du Parisien.

Interrogée par l'AFP, France 2 n'a pas voulu confirmer, ni démentir l'information.

De son côté, Daniel Bilalian, interrogé par le Parisien, assure qu'il n'est "au courant de rien", tout en s'étonnant qu'on se comporte ainsi avec lui, alors que, dit-il, il n'a "commis aucune faute professionnelle".

Selon la presse, Daniel Bilalian serait remplacé à son poste par le journaliste Christophe Hondelatte, qui présente actuellement "On refait le monde" sur la radio RTL.

L'audience du journal de 13h00 sur TF1, que présente Jean-Pierre Pernaut, l'emporte régulièrement sur celle du journal de France 2.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 17-06-2004 à 13:58:20   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Alhurra, la chaîne américaine en arabe à la conquête du Proche-Orient



SPRINGFIELD (Etats-Unis) (AFP), le 17-06-2004
De l'extérieur, c'est un bâtiment anonyme dans la banlieue de Washington. Pas de plaque indiquant qu'il s'agit du siège d'Alhurra. La chaîne américaine en langue arabe diffusée dans 22 pays du Proche-Orient se veut résolument discrète.

"C'est parce qu'on vient d'arriver", assure Deirdre Kline, la toute nouvelle directrice de la communication de cette chaîne née il y a quatre mois grâce aux subventions du Congrès.

Dans des bureaux équipés d'une technologie ultra-moderne, des journalistes en tenue décontractée, à 90% originaires du Proche-Orient, travaillent sur leur ordinateur à écran plat tout en jetant un oeil sur leur poste de télé individuel à écran plasma. Parmi eux, une jeune femme, la tête couverte d'un foulard, apporte une touche plus traditionnelle.

Une centaine de personnes travaillent au siège d'Alhurra, qui a également des bureaux à Dubaï, Amman, Bagdad, Beyrouth, Le Caire. Depuis fin avril, la chaîne a une petite soeur spécialisée, Alhurra-Irak.

Sur de grands panneaux transparents servant de cloisons, la carte stylisée du Proche-Orient a été dessinée avec les noms des pays écrits en arabe. Le design est moderne, soigné, avec une dominante d'orange et de bleu.

Un journal est en cours. Il dure une heure. Les deux présentateurs, Joe Tabet et Bertha Sandroussi, ont l'oeil fixé sur leur prompteur sur lequel défile un texte en arabe.

Entre les reportages, le présentateur rajuste sa cravate. "27 secondes", lui dit en anglais un technicien américain pour lui indiquer qu'il va bientôt revenir à l'antenne. Falloujah, Saddam Hussein, les sujets s'enchaînent.

Au moment de son lancement mi-février, la chaîne, qui signifie en arabe "La libre", avait reçu un accueil glacial dans les médias arabes qui y voyaient un outil de propagande américain. Les autorités américaines n'avaient pas caché qu'elles voyaient dans Alhurra un moyen de réduire l'influence de chaînes concurrentes, Al-Arabiya et surtout Al-Jazira, plusieurs fois critiquée par les autorités américaines.

Une première enquête d'audience réalisée par l'institut français Ipsos en avril est venue les conforter en montrant que 29% des personnes interrogées pouvant recevoir cette chaîne transmise par satellite la regardaient.

"Les gens commencent à comprendre que nous faisons partie du paysage médiatique aujourd'hui dans le monde arabe. C'est une réalité. Nous pouvons devenir bientôt une source première d'information pour les gens au Proche-Orient", affirme Mouafac Harb, directeur de l'information.

Selon lui, l'arrivée d'Alhurra a déjà eu un impact sur la manière dont les télévisions concurrentes traitent leurs journalistes. "Al-Jazira et les autres chaînes qui veulent garder leurs salariés ont augmenté leurs salaires", assure-t-il, ajoutant que de nombreux journalistes de ces chaînes avaient posé leurs candidatures pour travailler à Alhurra.

Ce Libano-Américain de 37 ans a été le correspondant à Washington du quotidien arabe Al-Hayat, avant de devenir directeur de l'information de Radio Sawa, la radio en langue arabe financée aussi par le Congrès américain, une fonction qu'il continue à occuper.

"Notre mission n'est pas de promouvoir la politique américaine, notre mission est de la présenter de manière juste et exacte", affirme pour sa part Norman Pattiz, président du comité Proche-Orient du Bureau américain de radiodiffusion (BBG), l'agence fédérale chargée de superviser la chaîne.

Il en veut pour preuve la couverture "en détail" du scandale des sévices infligés par des militaires américains à des prisonniers irakiens. "Nous devons couvrir ce genre d'histoires, qui ne nous montrent pas sous notre meilleur jour, pour démontrer que nous sommes une source d'information crédible", dit-il.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 11:25:27   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Occupation double: nouvelle donne au mois de septembre
Michelle Coudé-Lord - Journal de Montréal


On ne sait pas encore si papa Bougon affrontera la belle jeunesse d’Occupation double cet automne, mais il y aura une deuxième édition de ce show de téléréalité dès la mi-septembre à TVA, et la première grille évoque la possibilité d’un affrontement entre Les Bougon et Occupation double les jeudis soirs à 21 heures.
Toutefois, tant à Radio-Canada qu’à TVA, on nous assure que les «grilles de programmation sont très optionnelles ces temps-ci et que rien n’est définitif.»

Mais un fait demeure, Occupation double revient avec onze émissions d’une heure. Éric Salvail promet à nouveau de faire rêver et part en tournée à la recherche de 12 perles rares, 6 gars, 6 filles âgés de 20 à 35 ans. «Nous voulons surtout des gens avec du charisme qui sont prêts à embarquer avec nous dans ce beau projet.»

Un couple a survécu

Le couple gagnant de l’an dernier est déjà chose du passé, mais comme le dit Éric Salvail, «ils ont un bon départ dans la vie avec la vente de la maison et une belle voiture». La première édition d’Occupation double n’a pas fait K.-O. au point de vue amour, puisque le futur médecin Mikaël et la policière Caroline vivent sous le même toit et sont super-heureux, dit-on. Ils demandent même aujourd’hui le respect de leur intimité.

L’an dernier, 2 000 personnes s’étaient inscrites et plus de 600 candidats avaient été rencontrés. Or cette année, pas besoin de s’inscrire ; il s’agit juste de se présenter aux auditions lorsque la caravane d’Occupation double passe dans votre ville.

Horaire des auditions

La caravane sera à Montréal les 4 et 5 juillet, au studio de TVA rue Alexandre-de-Sève ; à Québec les 7 et 8 juillet, à TVA ; au Saguenay le 9 juillet à l’hôtel La Saguenéenne ; à Rimouski le 10 juillet; à Trois-Rivières le 13 juillet à l’hôtel Delta ; à Hull le 15 juillet au Château Cartier (Gatineau) ; à Sherbrooke les 16 et 17 juillet au studio de TVA, et enfin à Montréal de nouveau les 20 et 21 juillet, toujours à TVA au 1475, Alexandre-de-Sève.




--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 11:26:11   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Comment est né Elvis Gratton
Claude Langlois - Journal de Montréal


Une chose est sûre: quand ils ont accouché d’Elvis Gratton, Pierre Falardeau et Julien Poulin n’étaient pas en ménopause. Loin de là.
En fait, quand ils ont commencé à dessiner les grands lignes du portrait de ce Québécois pure laine – 100 % guenuine – quétaine qu’allait être Elvis Gratton, ils étaient au contraire encore jeunes et dans une période fébrile de création.

Amis très proches, ils avaient déjà écrit et réalisé ensemble des films comme Pea Soup, Le Magra et d’autres encore, comme vous le verrez, dimanche soir au réseau TVA, dans ce court métrage de Manuel Foglia intitulé Elvis Gratton, derrière le rire.

Ce film s’inscrit d’une certaine façon dans la foulée promotionnelle de la sortie en salle, le 23 juin, d’Elvis Gratton XXX – La Vengeance d’Elvis Wong.

«Mais, expliquait Sylvain Gagné qui a produit le film avec Christian Larouche, de Christal Film, on ne voulait faire ni un making of, ni une plogue.

«Ce n’était pas le but. D’abord, moi comme téléspectateur, les making of, je trouve ça long et ennuyant et c’est toujours la même chose.»

Amitié

«Mais on s’est dit aussi, au-delà de la plogue, que ça pourrait être intéressant de voir d’où venait le personnage d’Elvis Gratton, comment il est né.

«Ce n’est pas tout le monde qui sait que Pierre Falardeau et Julien Poulin sont des amis de longue date.

«Et le film nous permet de voir ce qui les a amenés à créer ce personnage.»

Un personnage, comme le faisait remarquer Sylvain Gagné, qui est loin d’être gentil et sympathique.

Même que dans les premières ébauches du personnage, apprend-on, c’était un personnage dramatique et ses géniteurs étaient convaincus que tout le monde allait le détester.

«Il dit et fait des énormités, alors on peut se demander effectivement pourquoi les gens en sont venus à aimer Elvis Gratton.»

Et pourquoi les gens l’aiment-ils, justement? Il faut dire que de la vision dramatique que les deux avaient d’Elvis Gratton, on est vite passé à la comédie.

Puis, on peut imaginer que les gens en sont venus à l’aimer de la même façon qu’on aime les caricatures.

Et on rit de lui parce qu’il est une caricature ambulante, une espèce de concentré de tout ce qu’on peut trouver de pire dans l’homo quebecus.

Pas de politique

«Les gens qui sont un peu réfractaires à Falardeau vont découvrir en même temps une autre facette de sa personnalité», ajoutait le producteur.

«D’ailleurs, tout le monde connaît déjà ses opinions politiques et il n’y avait pas d’intérêt, nous a-t-il semblé, de les présenter une autre fois dans ce film.

«On s’est vraiment concentré sur le personnage d’Elvis Gratton et sur la relation d’amitié entre Falardeau et Poulin.»

On verra bien sûr aussi dans le film quelques scènes d’Elvis Gratton XXX – La Vengeance d’Elvis Wong.

«Mais très peu parce que ce n’était pas le but. Le but, c’était vraiment de démystifier le personnage d’Elvis Gratton.»

Elvis Gratton, derrière le rire, dimanche à 20 h au réseau TVA.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 15:15:00   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Belle moisson d'audience pour TF1 avec La ferme célébrités



PARIS (AFP), le 18-06-2004
TF1 a trouvé la poule aux oeufs d'or avec le programme de télé-réalité "La ferme célébrités" qualifié de "grande réussite" par le vice-président de la chaîne Etienne Mougeotte qui a déjà annoncé une "Ferme 2" en avril 2005.

La finale vendredi soir doit départager les trois finalistes Elodie Gossuin (conseillère régionale de Picardie et Miss France), Pascal Olmeta (ancien gardien de but de foot) et Eve Angeli (chanteuse).

Lancé dans l'incertitude le 10 avril, et un temps opposé en frontale quotidienne avec "Les colocataires" de M6 qu'il a largement distancé, cette émission produite par Endemol a d'ores et déjà remporté un succès d'audience, en attendant la finale.

Elle a également permis le retour en grâce de Christophe Dechavanne comme animateur, lui qui avait été qualifié il y a quelques années d'"accident industriel" par la direction de la chaîne. Son tandem comique avec Patrice Carmouze, ses déguisements en oeuf de Pâques, carotte ou animal de ferme, ont manifestement plu aux téléspectateurs. Il devrait animer à la rentrée une émission de première partie de soirée sur TF1.

Sur dix émissions de première partie de soirée, la moyenne d'audience sur les 4 ans et plus a été de 35,7%, soit quelque 7 millions de téléspectateurs. La part d'audience sur les ménagères de moins de 50 ans a été de 45,5% à cet horaire. Pour la quotidienne diffusée à 19h00, la moyenne d'audience a été de 35,9% sur les 4 ans et plus et de 50,9% sur les ménagères de moins de 50 ans, soit en moyenne 5,7 millions de téléspectateurs, toujours selon Médiamétrie cité par TF1.

Le début avait été laborieux, la production ayant été obligée de changer de village faute d'autorisations nécessaires, et s'installant finalement à Visan (Vaucluse). Mais le démarrage à l'antenne a tout de suite été fort avec 8,5 millions de téléspectateurs (45,7% de parts de marché) pour le premier "prime time".

L'émission s'est pourtant attiré les foudres de la Société protectrice des animaux (SPA), une manifestation de José Bové, ancien porte-parole de la Confédération paysanne, et des remontrances du ministre de l'Agriculture Hervé Gaymard pour "une image pas représentative du monde de l'agriculture".

"On n'a pas voulu faire un docu-soap sur le monde rural. L'aspect divertissement a pris le dessus et c'est un énorme succès", a indiqué à l'AFP Franck Firmin-Guion, directeur des programmes de flux de la chaîne, précisant qu'à la fin de l'émission "1 million d'euros est donné à diverses associations". Un "best of" de ce programme sera diffusé par la suite.

Les heurs et malheurs de personnalités comme le jet-setteur Massimo Gargia, aussi décalé que possible dans cet univers rural, ou comme Vincent Mc Doom, qui n'a pas pu renoncer aux talons aiguille pour traire les vaches ont suscité l'engouement, jour après jour.

Les travaux de la ferme exécutés "sous la surveillance d'un professionnel du milieu agricole" ont permis de révéler les talents d'agriculteur et de chef de troupe de Pascal Olmeta et de rehausser la cote de popularité de l'animatrice Danièle Gilbert qui a tenu huit semaines dans ces conditions très rustiques.

L'écran de publicité de coupure de l'émission finale a été vendu 90.000 € les 30 secondes, a-t-on appris auprès de TF1 Publicité. Le tarif des écrans de publicité des émissions de première partie de soirée (4 écrans) a augmenté de 32% depuis le début de "La ferme" et ceux de l'avant-soirée de 66%, a-t-on indiqué de même source.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 15:16:18   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Une série documentaire en première partie de soirée sur Canal



PARIS (AFP), le 18-06-2004
Canal+ ouvre son antenne trois ou quatre fois par an à des documentaires ambitieux de première partie de soirée comme la série "The staircase" de Jean-Xavier de Lestrade qui sera diffusé en octobre, en crypté.

"On ne va pas faire que du docu-fiction comme "Le temps des pharaons". Le docu-fiction fera partie de l'offre documentaire de Canal+ mais j'ai aussi envie d'ouvrir l'antenne avec de l'événement", a indiqué vendredi à l'AFP Christine Cauquelin, directrice des documentaires à la veille du Sunny Side of the Doc de Marseille (19 au 22 juin).

La chaîne cryptée, qui diffuse au total quelque 120 heures par an de documentaires, a-t-elle indiqué, renforce son investissement dans la production avec 80 heures produites par an, dont 60 avec des producteurs français. Canal+ a deux cases hebdomadaires consacrées au documentaire "Lundi investigation" et "Dimanche évasion" présenté par Stefan Etcheverry.

La série "The staircase" (Maha productions avec la collaboration d'ABC, 8X45 minutes)) de Jean-Xavier de Lestrade, Oscar du meilleur documentaire pour "Un coupable idéal" en 2002, est défini comme "un polar du réel" sur le cas du romancier Michael Peterson, inculpé du meurtre de sa femme en Caroline du Nord, alors que rien ne l'accuse. Une affaire à rebondissements révélant les coulisses et dysfonctionnements du système judiciaire américain, que l'on suit jusqu'au verdict.

Autre gros projet prévu à l'antenne pour la rentrée 2005, un document événement sur "Jean-Louis Etienne sur l'île de Clipperton" (production Gédéon). L'expédition Clipperton (l'atoll le plus isolé de la planète au coeur du Pacifique où a survécu un écosystème unique) suivra pendant 4 mois le scientifique Jean-Louis Etienne pour un inventaire biologique de l'île



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 19-06-2004 à 12:02:25   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Banderas et Stewart bientôt parmi les étoiles de Hollywood
Associated Press (AP)

L'acteur espagnol Antonio Banderas, le chanteur britannique Rod Stewart et le plus célèbre des canards Donald Duck figurent parmi les personnalités qui recevront en 2005 une étoile à leur nom sur le trottoir de Hollywood, le Walk of Fame.
Les 32 nouveaux impétrants ont été choisis mercredi par le comité spécial de la Chambre de commerce de Hollywood. Ils ont été choisis parmi des centaines de nommés.

Parmi les représentants du cinéma, Antonio Banderas verra son nouvelle étoile briller soit sur Hollywood Boulevard soit sur Vine Street à côté de celles de Antonio Banderas, Donald Duck, Kevin Kline, Julianne Moore, Patricia Neal, Dennis Quaid et Ben Stiller.

Pour les nouveaux récipiendaires de l'industrie du disque, Rod Stewart est également en bonne compagnie avec Emilio Estefan, Al Green, Herb Jeffries, Billy Joel, les Righteous Brothers et Carly Simon.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 19-06-2004 à 14:02:49   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

LCI, 1ère chaîne française d'information en continu, va fêter ses 10 ans



PARIS (AFP), le 19-06-2004
La Chaîne Info (LCI), première télévision française d'information en continu, lancée le 24 juin 1994 à 20h30 par TF1 sur le câble et le satellite, va fêter ses dix ans d'antenne jeudi.

Conçue sur le modèle de la chaîne américaine CNN, la première à avoir développé le concept d'information télévisée permanente, LCI avait été à ses débuts qualifiée de "défi stratégique" par TF1.

Confidentielle à son démarrage, LCI a bénéficié en décembre 1994 d'un coup de projecteur quand elle a été la seule à filmer l'assaut du GIGN contre un Airbus d'Air France détourné par des islamistes algériens, raconte Jean-Marie Bayle, directeur adjoint de la rédaction de LCI qui fut rédacteur en chef du journal inaugural de la chaîne.

Sur le tarmac de l'aéroport de Marseille-Marignane, "l'avion était juste devant notre caméra, la seule au bon endroit et au bon moment", se souvient M. Bayle. "Cela nous a crédibilisés. Il y a eu des articles sur nous dans la presse. On existait. C'est devenu valorisant d'être invité sur le plateau de la chaîne", explique-t-il.

Dix ans plus tard, LCI compte quelque "5 millions de foyers abonnés" recevant la chaîne par câble, satellite ou ADSL (ligne téléphonique), "soit 12,5 millions de téléspectateurs potentiels", indique-t-elle.

Diffusée les premières années de 06h00 à 01h00, avec déjà au programme des journaux, talk-shows et magazines, la chaîne est retransmise 24 heures sur 24 depuis mai 1999.

Actuellement, avec un budget annuel de 45 millions d'euros et 230 collaborateurs, dont plus de 100 journalistes, la chaîne offre 55 journaux par jour et reçoit plus de 5.000 invités par an (politiques, syndicalistes, patrons, scientifiques, analystes financiers, artistes, sportifs, etc.).

Son équipe de journalistes compte des "vieux routiers" comme Pierre Luc Séguillon, Jean-François Rabilloud ou Eugène Saccomano. LCI révèle aussi de nouveaux présentateurs, comme David Pujadas, et est une pépinière de jeunes journalistes.

Mais ses finances sont fragiles. La chaîne n'a évité les déficits qu'en 1999 et 2000. En 2003, elle a accusé une perte nette de 9,5 M EUR. Cependant, LCI, filiale à 100% de TF1, est "adossée à un groupe puissant, qui est pour (elle) une garantie non seulement de pérennité mais aussi de développement régulier", souligne Jean-Claude Dassier, directeur général de LCI.

Avec une part d'audience (PDA) de 1%, LCI est quatrième du dernier classement Médiamétrie (enquête sur la période septembre/mi-février) des chaînes du câble et du satellite. Dans son domaine, elle est leader face à i-TELE (lancée en novembre 1999 par Canal+), créditée de 0,3% de PDA, et Euronews (chaîne européenne publique lancée en janvier 1993), à 0,2%.

Mais "quand on est le leader, il ne faut pas s'endormir sur ses lauriers", déclarait récemment Etienne Mougeotte, président de LCI et vice-président de TF1, évoquant des changements dans la grille de LCI à la rentrée.

La future chaîne française d'information internationale (CFII), que mettent sur pied TF1 et France Télévisions, n'inquiète pas LCI : "Les deux chaînes seront complémentaires puisque la CFII ne sera pas diffusée sur le territoire français" et "LCI n'est pas encore réellement développée" hors de France, rappelle M. Dassier.

"Disponible en Afrique, en Suède et dans quelques villes d'Australie" actuellement, "LCI participe à la réflexion sur la CFII" et prendra part "peut-être plus tard à sa fabrication en fournissant des programmes", ajoute le dirigeant de la pionnière des chaînes françaises d'information.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 19-06-2004 à 14:04:04   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Plus de 6,3 millions de téléspectateurs pour la finale de "La Ferme" sur TF1



PARIS (AFP), le 19-06-2004
"La Ferme Célébrités", émission de télé-réalité de TF1, a rassemblé plus de 6,3 millions de téléspectateurs pour sa finale vendredi soir, a annoncé la chaîne samedi, publiant des chiffres de l'institut Médiamétrie.

L'audience de cette finale, remportée par l'ancien footballeur Pascal Olmeta et concurrencée sur France 3 par un match de football de l'Euro-2004, a été inférieure à la moyenne de quelque 7 millions de téléspectateurs des émissions précédentes de "La Ferme" en première partie de soirée.

La dernière de "La Ferme" a cependant placé TF1 en tête des audiences des chaînes vendredi soir. Cette finale a remporté une part d'audience de 33,8% auprès du public âgé de 4 ans et plus, a précisé TF1, citant des données de Médiamétrie.

Deuxième en termes d'audience vendredi soir avec le match Italie-Suède de l'Euro-2004, France 3 a rassemblé plus de 5,1 millions de téléspectateurs, réalisant ainsi une part d'audience de 25,5% auprès des 4 ans et plus, a annoncé la chaîne, publiant des chiffres Médiamétrie.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 19-06-2004 à 14:09:15   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Noos diffuse la chaîne haute définition Euro 1080 en démonstration



PARIS (AFP), le 18-06-2004
Le câblo-opérateur français Noos a lancé vendredi à Paris la diffusion, à titre de démonstration, de la chaîne Euro 1080, première chaîne de télévision européenne émettant en haute définition (HD), a annoncé la société lors d'une conférence de presse.

Euro 1080, lancée le 1er janvier par la société belge Alfacam, sera visible à Paris dans toutes les boutiques Noos, progressivement raccordées d'ici fin juin, ainsi que dans les magasins Fnac Digitale et Fnac Forum, grâce à des téléviseurs HD et des décodeurs HD fabriqués par le groupe Sagem (électronique et équipements de télécommunications), a précisé Noos.

Le câblo-opérateur, qui "veut être un élément moteur du succès de la télévision haute définition (TVHD) en France", pourrait lancer une offre commerciale haute définition "à la fin 2004 ou début 2005", a déclaré Mathias Hautefort, directeur général délégué de Noos.

"Nous maîtrisons l'ensemble de la chaîne technique. Nous sommes candidats auprès des chaînes HD pour les distribuer au niveau commercial. Nous voudrions lancer une commercialisation dès que nous aurons une offre", a expliqué M. Hautefort, qui souhaite toutefois "rester très prudent" quant au calendrier d'un éventuel lancement d'une offre HD.




--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 19-06-2004 à 14:11:38   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Gérard Depardieu et Fanny Ardant réunis pour "La bête dans la jungle"



PARIS (AFP), le 19-06-2004
Gérard Depardieu et Fanny Ardant joueront ensemble au Théâtre de La Madeleine à Paris "La bête dans la jungle" de James Lord dans la version française de Marguerite Duras, du 28 septembre au 31 décembre, a annoncé samedi La Madeleine.

L'ancien administrateur de la Comédie-Française et ancien directeur du Théâtre national de Strasbourg, Jacques Lassalle, mettra en scène cette pièce inspirée d'une nouvelle publiée en 1903 par l'Américain Henry James : les destins de deux personnages sont devenus indissociables du fait d'un secret en commun.

La pièce a été créée en France en 1962 par Loleh Bellon et Jean Leuvrais, puis reprise notamment en 1981 par Delphine Seyring et Samy Frey.

Gérard Depardieu n'avait pas joué dans une pièce de théâtre depuis la création en 1999 au Théâtre de Paris des "Portes du ciel" de Jacques Attali et en 1983 il a été l'interprète du rôle-titre de "Tartuffe" de Molière monté par Jacques Lassalle au Théâtre national de Strasbourg. Il était encore cette saison au Châtelet à Paris le récitant d'un opéra de Kodaly "Hary Janos" avec l'Opéra de Montpellier.

La dernière apparition sur les planches de Fanny Ardant fut pour "Sarah" de John Murell, en 2002 et elle reprenait déjà un rôle (celui de Sarah Bernhardt) joué par Delphine Seyrig en 1981.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 21-06-2004 à 13:58:06   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

France 2: Gérard Leclerc annonce avoir été "écarté" de ses fonctions



PARIS (AFP), le 21-06-2004
Gérard Leclerc, rédacteur en chef du service politique et économique de France 2, a déclaré lundi à l'AFP qu'il avait été écarté de ses fonctions sans "motif ni explication" par la direction de l'information de la chaîne.

"Vendredi en fin d'après-midi, Arlette Chabot (directrice générale adjointe de l'information, ndlr) m'a convoqué dans son bureau et m'a dit que je cessais mes fonctions. Elle ne m'a donné aucun motif et aucune explication. Elle ne m'a pas fait non plus de propositions", a précisé M. Leclerc, interrogé par l'AFP.

"Je sentais que je n'étais pas forcément dans ses papiers, mais il n'y a pas eu de crise, il n'y a pas eu de faute. Je pense qu'on a fait plutôt une bonne couverture des élections, tout le monde l'a reconnu", a-t-il ajouté.

Daniel Bilalian, présentateur du journal de 13 heures de la chaîne publique, a également indiqué vendredi qu'il avait été écarté de ses fonctions.

La direction de France 2 n'a pour le moment ni confirmé, ni infirmé ces informations officiellement.

Gérard Leclerc espère que "ce n'est pas le retour de cette espèce de clanisme qu'on a connu il y a quelques années et qui avait fait beaucoup de mal à France 2. France 2 souffre régulièrement de deux maux : l'instabilité et ce genre de comportement clanique. Cela avait un peu disparu. Je crains que cela ne revienne", a-t-il encore indiqué, précisant qu'il exerçait ses fonctions depuis six ans.

Arlette Chabot a été nommée en février directrice générale adjointe chargée de l'information, après "l'affaire Juppé" qui avait provoqué le départ du patron de l'information d'alors Olivier Mazerolle.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 22-06-2004 à 16:38:19   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Les films de la semaine: Shrek et Bush, l'ogre et le président



PARIS (AFP), le 21-06-2004
Sa Majesté "Shrek", l'ogre vert pétomane, est de retour sur quelque 850 écrans, en compagnie de George Bush, star et "vilain" de deux documentaires-réquisitoires contre le président américain.

A quelques jours de la 20ème fête du cinéma, dimanche, lundi et mardi prochains, treize films sont à l'affiche, dont sept français qui espèrent profiter de l'événement. Comédies, film fantastique, baston, le choix est éclectique, avec l'accent mis sur le documentaire puisque pas moins de trois "docs" sont à l'affiche.

L'ogre déboule sur les talons du jeune apprenti-sorcier Harry Potter, qui a déjà séduit plus de 4 millions de spectateurs en deux semaines. A noter que "Les Choristes", en 13ème semaine, est le seul film du Top Ten à enregistrer une hausse (+7%).

- "Au secours, j'ai trente ans !" de Marie-Anne Chazel (France - 1H35) - La Ginette des Visiteurs, la Zézette du "Père Noël est une ordure", Marie-Anne Chazel, membre de la troupe du Splendid et épouse de Christian Clavier, signe pour son premier long métrage une histoire de trentenaires. Kathy (Giovanna Mezzogiorno), Tara (Nathalie Corré) et Yann (Pierre Palmade) sont amis depuis l'enfance. Les deux filles ont des vies sentimentales désastreuses tandis que Yann vit heureux avec son compagnon. Jusqu'au jour où la découverte de sa maladie remet leurs vies en cause...Une comédie qui n'a pas la saveur de celles du Splendid.

- "Les fils du vent" de Julien Séri (France - 1H35) - Les Yamakasi, les "samouraïs" des temps modernes, dont les acrobaties urbaines ont été découvertes dans un film du même nom produit par Luc Besson, vivent de nouvelles aventures. Julien Séri, débarqué en cours de route par Besson et remplacé par Ariel Zeitoun, retrouve les sept jeunes athlètes de banlieue (sénégalais, congolais, calédonien, centrafricain etc) et les entraîne à Bangkok. Là, ils rencontrent les Hyènes, de jeunes sportifs chinois au service d'un groupe de yakusas, et Tsu, une jolie Chinoise qui n'est autre que la soeur du chef des Hyènes... Quand l'art du déplacement rencontre l'art martial : baston et action.

- "Haïti : la fin des chimères ?" de Charles Najman (France - 1H10) - Le réalisateur de "Royal Bonbon", déjà tourné à Haïti, y est revenu au début de l'année pour la commémoration du bicentenaire de l'indépendance de la première république noire au monde. Ce documentaire d'un connaisseur offre un éclairage inédit sur les derniers jours de la présidence de Jean-Bertrand Aristide, parti en exil le 29 février dernier, et sur les espoirs déçus d'un peuple qui l'avait élu et croyait en lui. Les Chimères étaient les milices armées d'Aristide, recrutées dans les bidonvilles misérables de la Cité-Soleil.

- "Liberty Bound" de Christine Rose (Etats-Unis - 1H30) - Activiste écologiste et pacifiste, Christine Rose, 34 ans, signe avec son premier long métrage "Liberty Bound", un titre à double sens qui signifie aussi bien "en route pour la liberté" que "la liberté baillonnée". Prenant exemple sur Michael Moore, elle dresse un réquisitoire contre l'administration Bush accusée d'avoir utilisé les attentats du 11 septembre, comme Hitler l'incendie du Reichtag, pour supprimer les libertés civiles. A travers interviews, témoignages, extraits d'archives, discours, photos de victimes innocentes des bombardements en Irak, Christine Rose fait le procès d'un "empire" dominé par les corporations et guetté, selon elle, par le fascisme.

- "Memories of Murder" (Salinui chueok) de Bong Joon-Ho (Corée du Sud - 2H10) - Bong Joon-Ho, né en 1969 et diplômé de la Korean Academy of film Arts, signe son 2ème long métrage, inspiré d'une histoire réelle. En 1986, dans la province de Gyunggi, une jeune femme est violée et assassinée. Des faits similaires se reproduisent peu de temps après dans un pays qui n'a jamais connu de telles atrocités. Pour traquer le serial killer, une unité spéciale est créée sous les ordres d'un policier local et d'un détective venu de Séoul. Faute de preuve, les deux enquêteurs sont en proie aux doutes. Le Grand Prix du Festival du film policier de Cognac a couronné ce polar au scénario original, distillant avec subtilité humour et gravité.

- "Le monde selon Bush" de William Karel (France - 1H30) - Ancien reporter-photographe, William Karel, qui a réalisé ce documentaire avec le journaliste Eric Laurent, dresse un réquisitoire contre le président américain. Le film tourne autour de "deux mensonges" : comment on a pu faire croire que Saddam Hussein avait un lien avec le 11 septembre et comment on a pu faire croire qu'il détenait des armes de destruction massive ? A coup d'interviews, de photos, de films d'archives, il entend montrer comment le président américain est manipulé par un puissant courant de chrétiens ultra-conservateurs et un réseau d'hommes d'affaires à la tête des plus puissantes sociétés américaines, enrichis dans le pétrole et les armes.

- "Qui perd gagne" de Laurent Benegui (France - 1H32) - Jacques (Thierry Lhermitte), un requin des tapis verts, entretient une liaison secrète avec Angèle (Elsa Zylberstein), directrice de la brigade des jeux. Lorsque Serge Vaudier, obscur prof de maths, gagne au loto deux fois de suite en prétendant connaître une équation infaillible, la Française des jeux voit s'effondrer ses ventes. Pourquoi jouer si Vaudier est assuré de gagner ? Alors Angèle fait appel à Jacques pour découvrir l'arnaque et faire échec et mat au tricheur. Une comédie ludique qui n'aidera pas à gagner au loto mais, pour le prix de quelques grilles, permettra au spectateur de passer un bon moment en compagnie d'un efficace tandem d'illusionnistes.

- "Rien voilà l'ordre" de Jacques Baratier (France - 1H36) - Dans la clinique psychiatrique de Rhien, pensionnaires et soignants entretiennent des relations singulières et cocasses. Un poète, surnommé Aroulette, oublié là depuis 30 ans à la suite d'une affaire judiciaire mal éclaircie, vit sur un fauteuil roulant et se plait à jouer auprès des autres malades le rôle d'un psychiatre amateur. Alexis, un jeune musicien de talent, vit avec Aroulette une relation tissée d'humour et de chansons. Il a trouvé dans cette clinique un refuge contre le monde et contre une mère abusive. (avec Laurent Terzieff et Amira Casar).

- "Saint-Ange" de Pascal Laugier (France - 1H43) - Anna (Virginie Ledoyen) est chargée de nettoyer Saint-Ange, une vieille demeure aux recoins inquiétants, ancien orphelinat aujourd'hui désaffecté où seules demeurent une gouvernante et Judith (Lou Doillon). Elle entend des pas, des rires, des voix. Elle est convaincue que quelque part dans la maison il y a des enfants... Un film fantastique, premier long métrage de Pascal Laugier qui a réalisé le "making of" du "Pacte des loups". "Saint-Ange" est d'ailleurs produit par Christophe Gans, le réalisateur du "Pacte".

- "Sexo por compasion" de Laura Mana (Espagne - 1H45) - Dans un village ravagé, Dolores (Elisabeth Margoni), femme pieuse de 50 ans, croit encore à l'avenir. Admirée par toutes les femmes mais quittée par son mari à cause de sa bonté crédule et débordante, Dolores décide alors de pécher. Sans le vouloir, son premier péché devient oeuvre de charité: elle sauve un homme. Du coup, tous les hommes veulent être sauvés... Une comédie primée dans plusieurs festivals.

- "Shrek 2" de Andrew Adamson, Kelly Asbury et Conrad Vernon (Etats-Unis - 1H30) - Après son mariage avec Shrek, la princesse Fiona doit présenter son époux, l'ogre vert pétomane, à ses parents le roi Harold et la reine Lillian. Les deux tourtereaux auront bien besoin du soutien de l'Ane, indéfectible ami, pour fléchir l'opposition du couple royal. Le reste n'est que prétexte à morceaux de bravoure, aussi désopilants les uns que les autres. Poursuivant leur jubilatoire travail de sape de l'animation proprette et pétrie de bons sentiments, le trio de réalisateurs livre une suite qui, fait rare dans les annales de Hollywood, est à la hauteur du premier épisode, avec de nouveaux personnages comme l'irrésistible Chat Potté (bien Potté) et la Bonne Fée. En VO, on retrouve les voix de Myke Myers, Cameron Diaz, Eddie Murphy, Antonio Banderas et en VF Alain Chabat. Un plaisir pour petits et grands.

- "La valse des gros derrières" de Jean Odoutan (France/Bénin - 1H12) - Akwélé (Mata Gabin), "une bombe popotinesque de type négroïde" (dixit le réalisateur), rêve de devenir "mannequin-topless". En attendant, elle tient un salon de coiffure à Barbès et économise en vue de prendre des cours de déhanchements langoureux et de solfège. Une petite frappe, Rode, se hasarde sur son chemin... Le réalisateur parigot-béninois de "Mama Aloko" et "Barbecue-Pejo" signe une comédie qu'il qualifie de "friandise caramélisée".

- "Vénus et Fleur" de Emmanuel Mouret (France - 1H20) - Fleur, une jeune Parisienne timide et introvertie, rencontre par hasard à Marseille Vénus, une jeune Russe extravagante et perdue. Elles n'ont rien en commun, si ce n'est leur envie de rencontrer le garçon idéal. Ce n'est sans doute pas Dieu (Frédéric Niedermayer). Serait-ce Bonheur (Jacques Imbert) ? Le jeune réalisateur de "Laissons Lucie faire" signe une comédie en forme de fable, présentée à la Quinzaine des Réalisateurs.

Reprises: "Hair" de Milos Forman.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 22-06-2004 à 16:42:35   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

France 2: Bilalian sera remplacé par Hondelatte, Gérard Leclerc écarté



PARIS (AFP), le 21-06-2004
Daniel Bilalian, présentateur du JT de 13H00 de France 2, sera remplacé à la rentrée par Christophe Hondelatte, a annoncé lundi Arlette Chabot, directrice générale adjointe chargée de l'information de la chaîne publique, qui a également confirmé avoir écarté Gérard Leclerc de ses fonctions de rédacteur en chef du service politique.

Quatre mois après son arrivée à la tête de l'information en remplacement d'Olivier Mazerolle - à la suite de "l'affaire" du 20 heures de David Pujadas qui avait annoncé le 3 février le retrait de la vie politique d'Alain Juppé - Arlette Chabot a parlé de "quelques changements". Elle avait indiqué à son arrivée qu'il fallait "corriger ce qui ne fonctionnait pas avant".

"David Pujadas a accepté de travailler dans de nouvelles conditions. Il a bien compris qu'il n'était plus le rédacteur en chef du journal. Il travaille avec un rédacteur en chef, avec les services de la rédaction. Contrat tenu et on continue", a-t-elle précisé alors qu'il avait abandonné pendant 15 jours la présentation du 20 heures après la motion de défiance. A la suite de l'affaire Juppé le Conseil supérieur de l'audiovisuel avait adressé à la chaîne publique une mise en demeure pour non respect du cahier des charges.

Quant au journal de la mi-journée qui a des problèmes d'audience, il sera présenté par Christophe Hondelatte, "une personnalité totalement différente pour un concept totalement différent", déjà connu à France 2 où il présente depuis cinq saisons l'émission "Faites entrer l'accusé".

Le journal de 13h00 de TF1 réunit en moyenne plus du double d'audience de celui de France 2. Du 14 au 20 juin, TF1 rassemblait ainsi 52% de part d'audience et France 2 20%, selon des chiffres Médiamétrie cités par les chaînes.

Le sort de Daniel Bilalian, qui s'est exprimé le 18 juin sur Europe 1 pour confirmer son éviction, n'est pas encore fixé. La direction de France Télévisions a indiqué lundi qu'il n'y avait "pas de modification dans l'organigramme de la direction des sports", alors qu'il y était pressenti selon certains.

Arlette Chabot a regretté la "fuite" dans la presse (Le Parisien avait annoncé dès le 17 juin la nouvelle), qui l'a contrainte à aller "plus vite" dans ces changements annoncés devant la rédaction lundi. La Société des journalistes de France 2 s'était déclarée "choquée" que Daniel Bilalian ait appris son remplacement par voie de presse.

A propos du rédacteur en chef du service politique Gérard Leclerc, écarté de son poste, Arlette Chabot estime qu'il "faut redonner un peu de crédibilité et de vigueur au service politique, qui doit évoluer". "Je lui ai demandé ce qu'il souhaitait faire (...) Le successeur (non encore désigné) aura le service politique, économique et la cellule Europe", a-t-elle dit, précisant que "tout n'était pas bouclé" et se refusant à citer des noms



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 23-06-2004 à 11:37:49   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   



Fahrenheit 9-11 prend l'affiche vendredi

Le film controversé «Fahrenheit 9-11», du cinéaste Michael Moore, prendra officiellement l'affiche vendredi aux États-Unis et au Canada.
Au Québec, plusieurs personnalités du monde politique et artistique ont prévu d'assister à la première, jeudi soir.

«Fahrenheit 9-11» a mérité la Palme d'Or au Festival de Cannes.

Dans ce film, Michael Moore analyse, à sa façon, les événements qui ont conduit les États-Unis aux attentats du 11 septembre 2001 et donne son opinion sur les raisons qui ont poussé son pays en guerre.

Aux États-Unis, le film est interdit aux moins de 18 ans.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 23-06-2004 à 11:38:30   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   




La Sodec rassemble les producteurs de documentaires
Presse Canadienne (PC)


Le Québec a profité du marché international du documentaire de Marseille, le fameux Sunny Side of the Doc, pour «affirmer son leadership» parmi les producteurs francophones.
Après un premier coup de sonde l'année dernière, la Sodec est revenue dans la cité phocéenne à la tête d'une délégation regroupant une quinzaine de maisons de production québécoises. Sur sa lancée, elle a également réuni autour d'elle, dans un kiosque conjoint, des producteurs acadiens, ontariens, belges et suisses, soit environ 80 personnes au total.

Ce Café doc situé au beau milieu de la salle des expositions du Palais du Pharo, qui domine le Vieux port, était une première. L'opération, selon plusieurs participants a été un «succès complet».

«Le Café doc est tout de suite devenu une espèce de pôle francophone très attractif. On croisait continuellement des professionnels français et étrangers», a raconté l'un d'eux.

«Cela montre que le Québec est vu comme un rassembleur», a ajouté le patron du bureau parisien de la Sodec, Christian Verbert.

Marché de vente et de coproduction, le Sunny Side est considéré comme la Mecque du documentaire. Cette année, l'événement a attiré près de 2000 professionnels, 350 exposants et 290 acheteurs de chaînes de télévision internationales. L'Office national du film, premier producteur de documentaires du Canada, y tenait aussi un kiosque.

En choisissant d'être aussi «visible» au «Sunny Side», la Sodec voulait rappeler la nécessité pour les producteurs québécois d'investir le marché international, au moment où la demande pour les films documentaires explose. Ce phénomène s'accompagne toutefois d'une grave crise de financement, ce qui rend indispensable le recours à des ententes de coproduction internationale.

«Devant le plafonnement des sources de financement, il faut s'ouvrir au monde, note Joëlle Levie, la directrice du film et de la télévision à la Sodec. À la limite, l'Europe peut se suffire à elle-même. Donc le Québec doit se manifester, occuper le terrain, s'il veut rester dans la course. Le défi, c'est d'être là en tant que partenaire.»

Cette approche très volontariste réjouit Monique Simard, responsable du documentaire à l'Association des producteurs de films et de télévision du Québec. Venue rechercher à Marseille d'éventuels partenaires étrangers pour sa maison de production Virage, Mme Simard a salué le «formidable leadership exercé par la Sodec et sa politique de soutien exemplaire au documentaire».

Une des ambitions de la Sodec en Europe est de «jouer les déclencheurs». Samedi, elle a réuni dans cet esprit les producteurs québécois et des représentants de plusieurs grandes régions françaises, pour une discussion sur les perspectives de financement et de coproduction en province. Lundi, elle a aussi organisé un grand «déjeuner des coproducteurs francophones», auquel ont pris part 150 personnes, dont une vingtaine de représentants de chaînes de télévision.

Parmi les producteurs québécois présents à Marseille se trouvaient Via Le Monde, de Daniel Bertolino, Pixcom, Thalie, Macumba International, et autres.




--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 23-06-2004 à 11:39:25   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   




Ben Affleck rafle 356 400$ dans un tournoi de poker
Associated Press (AP)


Ben Affleck est plus riche de 356 400 $ US après avoir raflé cette coquette somme dans un tournoi de poker.
Cette victoire lui ouvre même les portes du prochain championnat du monde qui se tient en avril prochain à Las Vegas. L'acteur âgé de 31 ans s'est imposé devant 90 autres joueurs pour s'emparer du titre de champion de poker de Californie.

À la dernière table, Affleck s'est payé le luxe de battre le joueur professionnel Stan Goldstein qui a dû se contenter de la deuxième place devant Chuck Pacheco, le président et co-fondateur de la maison de production cinématographique Castle Rock Entertainment, qui termine troisième.

Un autre acteur, Tobey Maguire, a été battu dès le premier des trois jours qu'a duré ce tournoi qui s'est achevé dimanche.

La mise pour participer à ce tournoi était de 10 000 $ US. Pour le championnat du monde, Affleck devra débourser 25 000 $ US.




--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 24-06-2004 à 12:08:05   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Tom Hanks est à nouveau seul au monde
Associated Press (AP)



Tom Hanks n'en avait visiblement pas assez des îles isolées après sa performance dans Seul au monde (Cast Away).
C'est sur une île de la mer Egée que l'acteur américain passe ses vacances d'été avec sa petite famille.

Hanks, son épouse Rita Wilson et ses enfants se sont installés à Antiparos, une île reliée au continent par un seul traversier et située à environ 150 kilomètres au sud-est d'Athènes. Le couple est arrivé à bord d'un yacht dont les médias locaux affirment qu'il appartient à un armateur grec.

L'île qui compte 800 habitants s'attend apparemment à la visite d'autres célébrités. La presse hellène est pleine de rumeurs selon lesquelles Harrison Ford, Brad Pitt et Jennifer Aniston auraient également cette île pour leurs vacances.

Dans Seul au monde réalisé en 2000, Tom Hanks interprète un employé d'une société de livraison express qui se retrouve pendant quatre ans sur une île déserte après un accident d'avion.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 24-06-2004 à 12:10:23   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Cinéma

Elvis Gratton de retour!

Elvis Gratton XXX prend l'affiche, aujourd'hui, dans plus de 100 salles de cinéma au Québec.
La Vengeance d'Elvis Wong, du réalisateur Pierre Falardeau, est le troisième volet de la saga mettant en vedette le comédien Julien Poulin.

Ce film se veut une critique de la convergence des médias. Les membres de la communauté journalistique n'ont d'ailleurs pas été invités à la première du film, hier, au cinéma Impérial.

De passage dans les studios de LCN, ce matin, le comédien Julien Poulin s'est dit surpris du succès grandissant du personnage d'Elvis Gratton.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 24-06-2004 à 12:14:59   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Moore veut sortir Bush de la Maison Blanche
Associated Press (AP)


«Je veux voir M. Bush viré de la Maison-Blanche.» Le moins que l'on puisse dire, c'est que le cinéaste américain Michael Moore, dont le film Fahrenheit 9/11 donne des suées aux républicains, ne manie pas la langue de bois.
«C'est clairement un film d'opinion. C'est mon opinion sur ces quatre années d'administration Bush. Je ne cherche pas à faire croire que c'est, disons, une oeuvre de journaliste équilibrée et équitable», a dit Michael Moore, dimanche, dans une émission politique de la chaîne ABC.

Il a toutefois rejeté l'idée selon laquelle il ne serait pas patriote. «Tout ce que j'ai fait, et en particulier ce film, montre que j'aime ce pays», a-t-il souligné. «Chaque jour de ma vie, tout ce que j'essaie de faire est de rendre ce pays meilleur et donner la parole à ceux qui ne l'ont pas.»

Récompensé par la Palme d'or à Cannes, le film, qui critique sévèrement la manière dont le président George W. Bush a géré les événements du 11 septembre 2001 et la question irakienne, est projeté en avant-première dans deux cinémas new-yorkais ce mercredi, avant de sortir le 25 juin dans au moins 500 salles nord-américaines, dans un premier temps.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 24-06-2004 à 12:18:02   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Isabelle Adjani se sépare
Associated Press (AP)




«Je le quitte». Après deux ans d'une liaison présentée comme idyllique, Isabelle Adjani annonce sa rupture avec le musicien Jean-Michel Jarre qui, affirme-t-elle, a détruit leur amour en la trompant.
«J'y ai cru et je me suis trompée», déclare l'actrice dans un entretien cette semaine à Paris-Match. «J'ai découvert sa liaison avec une actrice grâce à des preuves sans appel qui m'ont été apportées et qui m'ont absolument sidérée», explique-t-elle.

«Non, je ne me marierai pas en août! Et tant mieux», assure Isabelle Adjani, rejetant ainsi définitivement les rumeurs annonçant son mariage avec le musicien cet été.

«Je lui ai donné toute ma confiance», confie-t-elle. «Quand j'ai rencontré Jean-Michel, il fallait encore que je surmonte les fantômes du passé; je ne voulais plus ni ressentir de la méfiance, ni avoir peur de la déception», explique-t-elle. «J'ai souffert dans le passé mais pour moi cette fois-ci il n'y avait pas d'échec pensable, le rayonnement positif était trop fort entre nous».

«Mais aujourd'hui il n'a pas pu résister à la tentation qui sabote le bonheur de deux personnes», regrette-t-elle. «Le masque est tombé».

Expliquant que c'était à elle d'annoncer la rupture, en tant que «personne publique», l'actrice, mère d'un garçon né d'une précédente union, revient également sur les circonstances de la séparation avec Jean-Michel Jarre. «Bien sûr il a nié, avant d'avouer. Je pense qu'il est sincère quand il ment».

Isabelle Adjani souhaite désormais tourner la page et se consacrer à ses nombreux projets, comme les tournages dès l'automne avec les réalisateurs Bernie Bonvoisin, Laurent Tuel ou encore Gérard Corbiau. «J'ai tellement envie de vie», assure-t-elle. «Je me sens libérée».



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 25-06-2004 à 13:53:12   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Michael Moore dénonce les tentatives pour museler "Fahrenheit 9/11"



WASHINGTON (AFP), le 25-06-2004
Star politique du moment, le cinéaste Michael Moore est venu jeudi au Congrès américain accuser ses détracteurs conservateurs de vouloir empêcher le public de voir son film anti-Bush, "Fahrenheit 9/11", Palme d'Or au dernier Festival de Cannes, qui sort vendredi aux Etats-Unis.

Le documentaire, distribué par les studios indépendants canadiens Lions Gate Films, sera diffusé dans un millier de salles aux Etats-Unis, un record pour cette catégorie de film.

Installé sur une terrasse d'un des bâtiments du Congrès, avec deux drapeaux américains et le dôme du Capitole en toile de fond, Michael Moore, accompagné d'un groupe d'élus noirs de la Chambre, s'est élevé avec force contre les tentatives de "la droite" pour limiter la diffusion de son documentaire controversé sur les quatre ans de la présidence Bush.

"C'est une violation du premier amendement (de la Constitution américaine sur le droit à la libre expression)", a-t-il affirmé devant la presse alors que la Commission électorale fédérale (FEC) pourrait décider d'interdire la publicité radio-télévisée pour son film après le 30 juillet.

Selon l'argumentaire du chef des services juridiques de la FEC soumis à la Commission, les producteurs de films et documentaires politiques ne devraient pas diffuser de spots promotionnels pour leur production citant des noms de candidats, dans les 30 jours précédant une élection primaire ou 60 jours avant la présidentielle et les législatives. "Comment pourrais-je ne pas faire de publicité pour mon film?" s'est indigné M. Moore devant un groupe de journalistes.

Il a expliqué qu'il n'avait "pas soutenu publiquement John Kerry", adversaire démocrate du président républicain George W. Bush à la présidentielle de novembre prochain, et qu'il n'était "pas membre du parti démocrate". En outre Michael Moore a souligné avoir également critiqué les démocrates notamment pour leur soutien à la guerre en Irak.

Selon lui il s'agit "d'une tentative vicieuse de la droite conservatrice pour empêcher les gens de voir mon film", un pamphlet de près de deux heures sur le président Bush accusé d'être une marionnette au service des milieux d'affaires et d'avoir lancé une guerre non justifiée en Irak.

Le cinéaste a également affirmé qu'un groupe collectant des fonds pour le parti républicain (Move America Forward) "harcèle et intimide des propriétaires de salles de cinéma pour qu'ils retirent (son) film de leurs écrans".

Le représentant Charles Rangel, un élu noir et membre influent de la minorité démocrate de la Chambre, a estimé que ces tentatives de censure du film de Michael Moore "ne feront que renforcer ce que les Américains savent déjà".

Le président du groupe des 39 élus noirs de la Chambre "the black caucus", Elijah Cummings, a prédit l'échec des manoeuvres pour empêcher le public de voir ce documentaire. "Quand on essaie de cacher quelque chose, ça accroît encore davantage la curiosité des gens", a-t-il dit en exprimant l'espoir "qu'un nombre record de personnes verront le documentaire".

"Vous avez dit des choses (dans ce film) que nous répétons jour après jour", a poursuivi M. Cummings. "Je crois que ce film, va donner une voix à ce que nous disons dans le désert", a-t-il ajouté.

Le cinéaste a indiqué qu'il comptait "consacrer une grande partie de son temps jusqu'à l'élection présidentielle le 2 novembre à essayer de mobiliser les gens pour qu'ils votent surtout dans le Michigan, l'Ohio, et la Floride". Ces trois Etats pourraient être déterminants pour gagner la Maison Blanche en novembre.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 25-06-2004 à 13:59:48   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Gilles Leclerc nommé à la tête du service politique et économie de France 2



PARIS (AFP), le 25-06-2004
Gilles Leclerc a été nommé rédacteur en chef responsable du service politique, économie, social et Europe de France 2 par Arlette Chabot, directrice générale adjointe en charge de l'information, a annoncé vendredi France 2 dans un communiqué.

Gilles Leclerc, 51 ans, auparavant responsable du service politique de la rédaction nationale de France 3, remplace Gérard Leclerc à la direction du service politique de France 2.

Arlette Chabot a récemment déclaré à propos des changements qu'elle a décidés pour la rédaction de la chaîne publique qu'"il faut redonner un peu de crédibilité et de vigueur au service politique, qui doit évoluer".

Gilles Leclerc a débuté sa carrière en 1975 à RMC, devenant journaliste politique puis passant à RTL où il devient rédacteur en chef adjoint au service politique.

En 1987, il devient chef de service au service politique d'Antenne 2 et présentateur des journaux télévisés jusqu'en 1992, date à laquelle il arrive à France 3 comme chef du service France à la rédaction nationale. Depuis 1992, il co-anime les soirées électorales de la Trois.

Gilles Leclerc a participé avec Christine Ockrent à la création du magazine politique hebdomadaire de France 3 "Dimanche soir" en 1994 et continue ce tandem avec l'émission hebdomadaire "France Europe Express" aux côtés d'éditorialistes comme Serge July. Fin connaisseur du monde politique, ce journaliste avait été nommé chef du service politique de la rédaction nationale de France 3 en janvier 2004.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 25-06-2004 à 14:00:25   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

France 2 va montré Juliette Gréco au travail



PARIS (AFP), le 25-06-2004
France 2 consacre vendredi 2 juillet à 23h40, dans le cadre de sa série "contre-courant", un documentaire à la chanteuse Juliette Gréco qu'une équipe a suivie lors de l'enregistrement de son dernier album "Aimez-vous les uns les autres, ou bien disparaissez", paru en novembre 2003.

Les auteurs de ce documentaire, intitulé "Je m'appelle Gréco", ont filmé celle qui a chanté Boris Vian, Jacques Brel et Léo Ferré dans ses séances d'enregistrement, ses interviews ou encore lors d'un concert à Montréal au cours duquel le titre "couvre-feu" a été enregistré en exclusivité.

Au fil des séquences interviennent Benjamin Biolay, Bernard Lavilliers et Christophe Miossec, trois des compositeurs qui ont travaillé avec Juliette Gréco sur ce dernier opus. Ils conseillent la chanteuse qui a 50 ans de carrière derrière elle mais qui, avec humilité, "s'accuse encore de nombreuses erreurs techniques", comme le souligne, amusé, un de ses conseillers artistiques.

"Je sais maintenant qu'il y a un danger et qu'on peut tout perdre", confie l'interprète de "Parlez-moi d'amour" qui regarde avec émotion ses mains dont la couleur "sera bientôt comme celle de la terre où elle retournera".

Plus légère, elle se souvient des nombreuses anecdotes qui ont jalonné son parcours. Ainsi cette soirée qu'elle passa avec Serge Gainsbourg et qui fût l'acte de naissance de "La Javanaise" : "un été chez moi, je me suis mise à danser et Serge me regardait. Le lendemain matin, j'avais La javanaise dans mon petit-déjeuner".

S'il ne présente aucune image d'archives, le documentaire, au montage rapide et qui ne cherche pas à éviter les plans flous ou mal cadrés, joue beaucoup sur les images ralenties auxquelles la voix de Juliette Gréco a été superposée. La bande-son quant à elle mêle titres célèbres et nouvelles chansons. Juliette Gréco sera en concert au Casino de Paris du 6 au 18 novembre.



--------------------
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4Page précédentePage suivante
 
 Funtasia  Archives générales Funtasia  Archives générales Funtasia !  Info Pop corn/Juin!Nouveau sujet
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum