Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
Funtasia
Administrateurs : bambi, fredchoucas
 
 Funtasia  Archives générales Funtasia  Archives générales Funtasia ! 

 Info du monde/Juin!

Nouveau sujet
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17Page précédentePage suivante
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 17-06-2004 à 13:44:11   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Le verdict du procès Dutroux rendu jeudi à 12H00 GMT



ARLON (AFP), le 17-06-2004
Le verdict du procès du pédophile Marc Dutroux et de ses co-accusés devant la cour d'assises d'Arlon (sud-est de la Belgique) sera rendu jeudi après-midi à 14H00 locales (12H00 GMT), a-t-on appris de source judiciaire.

Les huit femmes et quatre hommes du jury populaire qui sont entrés en délibération lundi matin après 15 semaines d'audiences, devaient répondre aux 243 questions de cette affaire. Coupés du monde dans une caserne militaire proche d'Arlon, ils vont sortir de leur retraite après avoir répondu par oui ou par non aux questions sur la culpabilité de Marc Dutroux, de son ex-épouse Michelle Martin, de son homme de main Michel Lelièvre et de l'ancien homme d'affaires Michel Nihoul.

Marc Dutroux est accusé, entre autres crimes, du rapt, du viol et de la séquestration de six fillettes et adolescentes belges en 1995 et 1996 et de la mort de quatre d'entres elles, dont deux qu'il aurait assassinées. Nihoul est quant à lui notamment accusé d'être membre d'une association de malfaiteurs impliquée dans les enlèvement d'enfants dirigée par Dutroux et d'avoir directement participé au rapt de Laetitia Delhez, l'une des victimes survivantes du pédophile.

La condamnation de Nihoul, un homme qui s'est longtemps vanté d'avoir des relations haut placées, laisserait ouverte l'hypothèse d'un réseau pédophile entourant Marc Dutroux



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 17-06-2004 à 13:44:59   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

France: accord sur une baisse des prix de 2% dans la grande distribution



PARIS (AFP), le 17-06-2004
Le ministre des Finances Nicolas Sarkozy a annoncé jeudi avoir obtenu l'engagement des grands distributeurs et des industriels des produits de marque de baisser les prix d'au moins 2% en moyenne en septembre par rapport à aujourd'hui.

Cette baisse est inférieure à celle de 5% d'ici 2005 que le ministre avait souhaité initialement.

L'accord a été signé par tous les distributeurs, les industriels, les syndicats agricoles et les associations de consommateurs, sauf UFC Que Choisir.

Le ministre a rallié mercredi dans la nuit la plupart des participants sur cet objectif de baisse de 2% beaucoup plus modeste que celui qu'il avait annoncé le 3 juin, pour éviter un échec.

Le texte prévoit aussi pour ces produits de marque un gel des "marges arrière" (versées par les industriels aux distributeurs) au niveau de 2004 et leur réeduction d'un point en 2005 "afin de poursuivre la baisse des prix".

Un observatoire des prix sera mis en place pour vérifier ces engagements, qui pour le ministre doivent aider à relancer la consommation.

M. Sarkozy a déclaré en début de réunion que cette baisse est "significative" car elle "représente une hausse de l'ordre de 0,2% du pouvoir d'achat des ménages".

Le texte promet ainsi aussi d'étudier des modifications de la loi Galland pour retrouver une plus grande concurrence sur les prix.

L'accord prévoit également une série de mesures en faveur des agriculteurs: suppression des marges arrière sur tous les produits agricoles frais et à mieux encadrer les rabais et ristournes demandés en cours d'année.

Cet accord est beaucoup plus succinct qu'annoncé par le ministre le 3 juin sur une série de points conflictuels.

Ainsi il ne prévoit plus expressément de faciliter les agrandissements de grandes surfaces, mais d'élaborer des instructions prévues par la loi de 1973 sur le commerce.

Il ne prévoit plus d'interdire aux industriels tous les accords de gamme (accords pas lesquels ils imposent aux distributeurs tout leur assortiment) mais seulement ceux qui concernent des produits "non significatifs".



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 17-06-2004 à 13:46:22   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Raffarin n'a pas "l'ambition de diriger l'UMP", ni de siéger au Sénat



PARIS (AFP), le 17-06-2004
Jean-Pierre Raffarin a marqué mercredi sa volonté de rester à Matignon en écartant toute ambition sénatoriale et en assurant qu'il n'avait pas "aujourd'hui" l'intention de briguer la présidence de l'UMP donnant sur ce point le sentiment d'infléchir sa position.

Interrogé sur son avenir après le revers de l'UMP aux européennes de dimanche, le Premier ministre s'est montré catégorique: "Je ne suis candidat à rien d'autre qu'à mener ma mission. Moi, c'est l'action gouvernementale, c'est ça qui est mon travail", a-t-il déclaré sur TF1.

Ce faisant, Jean-Pierre Raffarin a semblé faire marche arrière par rapport à ses déclarations d'avant le scrutin, quand il se disait prêt à se porter candidat si "l'union" au sein de l'UMP était menacée et mettait en avant la logique institutionnelle, à ses yeux, d'un cumul entre Matignon et la présidence du parti au pouvoir.

"Je n'ai pas aujourd'hui l'ambition de diriger l'UMP", a-t-il déclaré sur un ton nettement plus tranché, en prenant soin toutefois de noter qu'il s'agissait de sa position du moment.

A Matignon, on affirmait mercredi soir que sa position restait la même qu'avant les élections.

"Personne à ce jour ne s'est déclaré" pour succéder à Alain Juppé "donc l'unité n'est pas menacée", a-t-il insisté, en avertissant toutefois qu'il "interviendrait avec détermination" en cas de "retour aux guerres fratricides".

Interrogé également sur une éventuelle candidature de Nicolas Sarkozy à la tête de l'UMP et le maintien, dans ce cas, au gouvernement du ministre de l'Economie, il a esquivé en affirmant ne pas vouloir "entrer dans les débats partisans".

Il a démenti en revanche de façon catégorique les rumeurs médiatiques lui prêtant une possible candidature aux sénatoriales du 26 septembre, prélude selon les observateurs à des visées sur le perchoir de la Haute Assemblée en cas de départ de Matignon.

"Je suis Premier ministre. Il n'est pas dans mes intentions de siéger au Sénat", a-t-il déclaré, donnant l'impression qu'il avait obtenu l'assurance de rester à Matignon et qu'il n'avait pas besoin de préparer une porte de sortie dans un avenir proche.

Minimisant la défaite de l'UMP aux européennes - "nous avons réduit légèrement l'écart (avec l'opposition) par rapport aux régionales de mars" -, il a justifié son maintien au poste de Premier ministre en rappelant la "double confiance" dont il bénéficie du président Jacques Chirac et de la majorité parlementaire.

"Je ne m'accroche pas", a-t-il affirmé en mettant en avant son "devoir d'action pour moderniser le pays".

Le jour même de la présentation en Conseil des ministres du projet de loi sur la sécu de Philippe Douste-Blazy, il a une nouvelle fois défendu, un an après celle des retraites, une réforme de l'assurance maladie "juste", où "chacun paiera": "entreprises, salariés, retraités...".

En plein bras de fer entre la CGT et Bercy sur la modification du statut d'EDF, actuellement en débat à l'Assemblée, le chef du gouvernement a haussé le ton contre les coupures d'électricité en annonçant avoir demandé des "sanctions".

"Ce ne sont pas ces coupures, ici ou là, qui nous arrêteront", a-t-il insisté. Il a en outre prévenu qu'il n'y aurait "pas de recul" sur cette réforme, donnant ainsi l'impression de ne pas vouloir laisser le ministre de l'Economie Nicolas Sarkozy gérer seul ce dossier.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 17-06-2004 à 13:49:15   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Huit membres présumés de l'ETA interpellés dans le centre de la France



LIMOGES (AFP), le 17-06-2004
Huit personnes -sept hommes et une femme- soupçonnées d'appartenir à l'organisation séparatiste basque ETA ont été interpellées jeudi matin à Limoges, dans la Sarthe et à Angers, a-t-on appris de source policière.

Le coup de filet visait notamment des appartements dans lesquels serait dispensée une formation théorique à des membres présumés de l'ETA, a-t-on appris de sources judiciaires.

Un responsable des réservistes de l'organisation terroriste basque ETA, Benito Fermin Martinez Bergara, dit Demonio ("Démon"), figure au nombre des huit activistes arrêtés jeudi en France, a-t-on appris auprès du ministère espagnol de l'Intérieur.

Le ministère français de l'Intérieur a pour sa part identifié au nombre des interpellés Ignacio Lopez de Vergara Astola, responsable présumé du recrutement et de la formation de l'organisation séparatiste basque.

Cette vague d'arrestations intervient dans le cadre d'une information judiciaire ouverte début juin et confiée à la juge d'instruction antiterroriste Laurence Le Vert qui a ordonné ces interpellations menées par la Direction nationale antiterroriste (DNAT).

Cette enquête vise notamment des appartements, qui étaient perquisitionnés jeudi matin, dans lesquels des membres présumés de l'ETA seraient formés à la confection et au maniement d'engins explosifs (composition, assemblage des composants), a-t-on précisé de mêmes sources.

Ces personnes ont été interpellées jeudi matin vers 06h00 par des policiers de la Division nationale antiterroriste (DNAT), appuyés par des policiers de la BRI (Brigade de recherche et d'intervention) de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques).

Quatre d'entre elles l'ont été dans le centre ville de Limoges, trois autres dans la Sarthe, près du Mans, et une à Angers.

A Limoges, les quatre personnes interpellées se trouvaient dans un appartement au 4ème étage d'un immeuble du centre ville.

A Angers, c'est un homme qui a été interpellé dans le centre de la ville tandis que près du Mans trois personnes étaient interpellées.

La garde-à-vue de ces membres présumés de l'ETA, dont la durée maximale est de 96 heures en matière terroriste, peut se prolonger jusque lundi matin.

De source judiciaire, on pointait que la localisation des arrestations de jeudi confirmait une fois de plus la tendance observée ces dernières années d'un essaimage des membres présumés de l'ETA au-delà du sud-ouest de la France et des départements frontaliers avec l'Espagne.




--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 17-06-2004 à 13:50:17   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Mariage homosexuel: le maire de Bègles suspendu officiellement de ses fonctions



BEGLES (AFP), le 17-06-2004
Le maire Verts de Bègles(Gironde) Noël Mamère s'est vu notifier officiellement jeudi matin la suspension de ses fonctions décidée par le ministre de l'Intérieur pour avoir célébré un mariage entre deux hommes.

Deux officiers de police, dont le commissaire de Pessac (banlieue bordelaise), sont venus lui remettre officiellement à la mairie le document notifiant la suspension.

Noël Mamère a qualifié cette décision de "disproportionnée, scancaleuse et déplacée". Il a aussi considéré que cette sanction était "infamante" parce que "les cas de suspension qui ont été prononcés jusqu'à maintenant, ce sont des cas de maires qui n'ont pas rempli leur mission de service public auprès de leurs administrés (...)". "Je n'ai jamais porté atteinte ni à l'ordre public ni à la bonne administration de la commune", a encore dit l'élu, qui reste conseiller municipal, au cours d'une conférence de presse tenue à l'hôtel de ville de Bègles.

"La suspension est disproportionnée, scandaleuse et déplacée. On maquille en une sanction administrative une décision purement politicienne", a ajouté M. Mamère, qui va déposer dans l'après-midi deux recours devant le tribunal administratif de Bordeaux: une "requête en annulation pour excès de pouvoir" ainsi qu'une "requête pour suspension de l'exécution provisoire de l'arrêté ministériel".

Le recours n'est pas suspensif.

Le ministère de l'Intérieur avait annoncé sa suspension le 15 juin.

Le maire de Bègles avait célébré le 5 juin le premier mariage homosexuel en France en unisssant Stéphane Chapin, 33 ans, aide-soignant à domicile, et Bertrand Charpentier, 31 ans, magasinier.

Les deux hommes sont, eux, convoqués le 29 juin devant le tribunal de grande instance de Bordeaux qui examinera la validité de leur union, contestée par la Chancellerie.

Dans son communiqué, le ministère avait précisé que la sanction contre Noël Mamère était "motivée par sa décision de ne pas respecter l'interdiction de célébrer une cérémonie de mariage entre deux personnes du même sexe qui lui avait été faite par le procureur de la République".

"Lorsqu'il exerce les fonctions d'officier d'état civil, le maire agit au nom de l'Etat et non de la commune", a expliqué le ministère.

Noël Mamère est le trente-huitième maire de France à être frappé d'une mesure de suspension depuis 1990.

La majeure partie d'entre eux (vingt-quatre) l'avait été pour avoir refusé d'organiser le référendum sur l'instauration du quinquennat en 2000, dix autres avaient connu le même sort en 2002 pour avoir refusé d'organiser le 1er tour de l'élection présidentielle et un pour avoir refusé d'organiser les élections régionales en 1998.

Enfin, deux l'ont été en 2003, l'un pour "mauvaise gestion comptable", l'autre pour "abus d'autorité et délibération illégale consistant à faire prendre en charge par la commune des frais d'avocat incombant au maire".



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 17-06-2004 à 13:51:20   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Mort du Polonais Jacek Kuron, l'un des fondateurs de Solidarité



VARSOVIE (AFP), le 17-06-2004
Jacek Kuron, grande figure de l'opposition anti-communiste en Pologne, l'un des fondateurs et principaux animateurs du mouvement Solidarité, est décédé jeudi à Varsovie à l'âge de 70 ans, a annoncé la radio publique polonaise.

Historien et sociologue, il fut l'un des premiers intellectuels polonais à critiquer ouvertement le régime communiste à la fin des années 1960. Co-fondateur en 1976 du Comité de de défense des ouvriers (KOR), embryon de l'opposition démocratique, il a participé à la création de Solidarité, premier syndicat libre du bloc soviétique, né des grandes grèves du littoral polonais de la Baltique en été 1980.

"C'était un idéaliste. Un homme de gauche qui n'était pas fait pour son époque où les idées de gauche ont été largement compromises avec le communisme", a déclaré à la radio Lech Walesa, chef historique de Solidarité. M. Walesa, dont Jacek Kuron fut l'un des proches collaborateurs, a reconnu que "sans Jacek, Solidarité n'aurait pas vu le jour". Pour Zbigniew Bujak, son ami et compagnon de lutte à Varsovie, "c'était avant tout un homme d'action, prêt à défendre avec passion ses idéaux". Plusieurs fois condamné à la prison par l'ancien régime, Jacek Kuron a passé au total 9 ans en détention, avant de contribuer en 1989 à la chute du communisme.

Né en 1934 à Lwow (aujourd'hui Lviv en Ukraine), Kuron adhère en 1953 au parti communiste polonais dont il est exclu à deux reprises. Enseignant à l'Université de Varsovie, il est condamné en 1965 à trois ans en prison pour avoir stigmatisé le "bureaucratisme politique", dans une lettre ouverte cosignée par l'historien Karol Modzelewski. En mars 1968, accusé d'être l'inspirateur des manifestations étudiantes, il est de nouveau condamné à trois ans et demi de prison.

Après les révoltes ouvrières de l'été 1976 et l'arrestation de centaines d'ouvriers, Kuron participe à la fondation du KOR destiné à venir en aide aux prisonniers puis à lutter contre toute répression, ce qui lui vaut en 1977 une nouvelle condamnation à la prison. En 1980, il devient l'un des animateurs du syndicat Solidarité et proche collaborateur de Lech Walesa. Après le coup de force du général Wojciech Jaruzelski en décembre 1981, il reste en détention sans jugement pendant deux ans et demi. Eternelle cigarette à la bouche, voix rauque et forte, silhouette massive, il sillonne la Pologne pour rencontrer des militants clandestins et sympathisants de Solidarité.

Homme de gauche, il est mal toléré par l'opposition de droite proche de l'Eglise catholique, mais très populaire et respecté parmi les ouvriers. Il est l'un des premiers à relever l'offre du pouvoir communiste chancelant en 1988 de négocier avec l'opposition clandestine une forme de participation à la vie publique. Après le raz-de-marée de Solidarité aux élections semi-démocratiques de 1989, il devient ministre du Travail dans le premier gouvernement non communiste à l'Est de Tadeusz Mazowiecki.

Même ministre, Jacek Kuron refuse de troquer contre costume et cravate son légendaire ensemble blue-jean. C'est dans cette tenue qu'il apparaît toutes les semaines à la télévision pour expliquer dans un langage simple et direct à ses compatriotes, habitués à la langue de bois des ministres communistes, les problèmes de transformations sociales et économiques. S'adressant en premier lieu aux plus défavorisés, il se rend extrêmement populaire en Pologne par ses "actions du coeur", en distribuant lui-même aux nécessiteux la soupe populaire baptisée.

Il devient en 1993 l'unique officier de la Légion d'honneur française qui se soit jamais vu accrocher cette distinction sur un blouson en jean. Peu avant l'élection présidentielle de 1995, pour laquelle il se porte candidat, Jacek Kuron est victime d'une chute accidentelle et sa santé commence à se dégrader. Il perd le scrutin, remporté par l'ancien communiste Aleksander Kwasniewski.

Sa longue maladie l'écarte progressivement de la vie publique, mais il restera jusqu'au bout une autorité morale et une référence pour ses compatriotes. "C'était un idéaliste. Un homme de gauche qui n'était pas fait pour son époque où les idées de gauche ont été largement compromises avec le communisme", a réagi jeudi Lech Walesa, avant d'ajouter: "Sans Jacek, Solidarité n'aurait pas vu le jour".



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 11:36:41   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

L'Agence de l'énergie atomique reprochera son manque de coopération à l'Iran

Presse Canadienne


Les délégués participant, en Autriche, à la réunion de l'Agence internationale de l'énergie atomique se sont mis d'accord sur un projet de résolution reprochant sévèrement à l'Iran son manque de coopération complète.

C'est ce qu'affirment des sources diplomatiques ayant requis l'anonymat.

Le texte devait être soumis dans la journée au Conseil des gouverneurs de l'Agence. Le conseil devrait en débattre demain avant sa probable adoption.

Un peu plus tôt, l'Iran avait contraint le directeur général de l'Agence Mohamed El-Baradei à reconnaître qu'une erreur s'était glissée dans le rapport accusant Téhéran de dissimulation de ses activités nucléaires clandestines.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 11:37:14   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   


Blocage à Bruxelles dans les discussions sur le président de la Commission

Presse Canadienne


Les Européens tentaient toujours tôt ce vendredi matin à Bruxelles de se mettre d'accord sur le nom du prochain président de la Commission.

Après un dîner de travail infructueux et une série de consultations bilatérales, la présidence irlandaise a réuni peu après minuit une nouvelle séance plénière, a-t-on appris de sources diplomatiques.

Aucun des candidats potentiels n'a réuni pour l'instant suffisamment d'Etats-membres sur son nom. La France, la Belgique, le Portugal et le Luxembourg ont écarté la candidature de l'actuel commissaire aux relations extérieures Chris Patten. Le conservateur britannique était présenté par le Parti populaire européen (PPE, centre-droit).

"Ce serait difficile qu'un représentant d'un pays qui ne participe pas à toutes les politiques européennes puisse s'imposer comme président de la Commission", a déclaré Jacques Chirac lors d'une conférence de presse en fin d'après-midi.

Le président français est ensuite reparti pour Paris, où il devait présider vendredi matin une cérémonie de commémoration de l'appel du 18 juin 1940. En son absence, le chancelier Gerhard Schroder représentait la France, selon la délégation française.

De leur côté, la Grande-Bretagne et la Pologne se sont opposées à la désignation du Premier ministre libéral belge Guy Verhofstadt, soutenu par la France et l'Allemagne.

Faute d'accord vendredi sur un autre candidat, la décision pourrait être reportée à un sommet extraordinaire en juillet. Le choix des chefs d'Etat et de gouvernement, fait à la majorité qualifiée, devra être avalisé par le nouveau Parlement européen, où le PPE détient une majorité relative. Le mandat de Romano Prodi se termine fin octobre.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 11:37:58   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Côte d'Ivoire: l'ordinateur portable du journaliste Guy-André Kieffer retrouvé

Presse Canadienne


Les autorités ivoiriennes ont retrouvé, au domicile d'un membre de la famille du président Laurent Gbagbo, l'ordinateur portable de Guy-André Kieffer, ce journaliste franco-canadien disparu depuis deux mois dans ce pays, a annoncé jeudi le ministère de la Justice.

Interpellé à Abidjan le mois dernier, Michel Legré, beau-frère de Simone Gbagbo, l'épouse du président ivoirien, est la dernière personne à avoir vu Guy-André Kieffer avant sa disparition. Il a déjà été inculpé de complicité d'enlèvement, de séquestration et d'assassinat mais également de diffamation par la justice ivoirienne, puis incarcéré à la maison d'arrêt et de correction d'Abidjan.

Jeudi, Ali Yeo, directeur de cabinet du ministre ivoirien de la Justice, a précisé que l'ordinateur portable du journaliste avait été retrouvé le mois dernier au domicile de Michel Legré, à la suite de son interrogatoire par la police paramilitaire.

Selon M. Yeo, Michel Legré a dit à la police que "M. Kieffer lui avait donné son ordinateur et une cassette audio pour les mettre en sécurité". Les policiers "sont allés chez lui" et ont trouvé les objets en question, a ajouté le directeur de cabinet.

M. Yeo a précisé que deux autres personnes, qui "ont apparemment participé ou assisté à l'enlèvement de Guy-André Kieffer", avaient été interpellées, sans plus de détails.

Le mois dernier, la voiture du journaliste avait été retrouvée à l'aéroport international d'Abidjan. Les enquêteurs cherchent à identifier des empreintes relevées dans le véhicule.

Des médias locaux ont accusé un escadron de la mort pro-gouvernemental d'avoir enlevé et assassiné le journaliste franco-canadien, disparu depuis le 16 avril.

Dans un communiqué publié le 28 mai, l'organisation de défense de la liberté de la presse Reporters sans frontière (RSF) avait estimé que "manifestement il y a deux poids deux mesures qui laissent penser que les autorités ivoiriennes veulent faire porter la responsabilité de la disparition de Guy-André Kieffer à Michel Legré".





--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 11:38:55   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Présidentielles : Trois débats programmés

Presse Canadienne


Trois débats télévisés entre les candidats républicain et démocrate à la présidence américaine sont programmés pour cet automne avec l'un d'eux axé sur la politique étrangère, a annoncé jeudi la commission chargée de leur organisation.

La Commission sur les débats présidentiels a décidé que le premier débat, le 30 septembre, serait pour l'essentiel centré sur les questions de politique intérieure, et le dernier, le 13 octobre, sur la politique étrangère.

C'est la première fois que les débats sont organisés thématiquement.

La commission a précisé dans un communiqué que ces deux débats seraient des face-à-face entre les candidats avec un journaliste comme animateur.

La commission n'a pas encore sollicité l'accord du républicain George W. Bush ou du démocrate John Kerry, car ils n'ont pas été officiellement investis par leur parti respectif, a indiqué une porte-parole de la commission, Janet Brown.

Le troisième débat prévu le 8 octobre a un format différent, les deux candidats répondant aux questions d'un public sélectionné par un institut de sondage pour être représentatif de l'électorat américain.

L'élection présidentielle a lieu le 2 novembre.

La commission qui organise les débats présidentiels depuis 1987 a choisi des critères qui exclueraient des débats télévisés un troisième candidat, l'indépendant Ralph Nader.

Un débat unique, le 5 octobre, opposera les candidats à la vice-présidence.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 11:39:43   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Près de 70 miliciens soudanais tués dans un affrontement avec l'armée du Tchad

Presse Canadienne


Des soldats du Tchad ont tué 69 miliciens arabes soudanais qui avaient traversé la frontière entre les deux pays pour piller un village du Tchad proche de la frontière, a affirmé vendredi le ministre de la communication du Tchad Mouckhtar Wawa Dahab.

L'attaque risque d'envenimer à nouveau les relations entre les deux pays qui s'efforcent de mettre fin à la rébellion qui ravage depuis 16 mois le Darfour dans le sud-ouest du Soudan.

L'armée a également capturé deux miliciens. Le ministre a dit ignorer le nombre de victimes pour le Tchad et a déclaré qu'il n'avait pas davantage d'informations.

Plus de 110.000 Soudanais ont fui dans l'est du Tchad, mais les milices arabes assaillent depuis des mois les villages près de la frontière, volant les vivres et terrorisant les réfugiés arabes et les civils du Tchad.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 11:40:18   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

George W. Bush remonte dans les sondages

Presse Canadienne


Le président George W.Bush a regagné du terrain dans l'opinion américaine, la perspective de la remise du pouvoir aux Irakiens à Bagdad et les funérailles nationales de l'ancien président Ronald Reagan ayant semble-t-il joué en sa faveur. Quarante-huit pour cent des Américains approuvent la politique du président contre 44 % en mai, selon un sondage du Pew Research Center publié jeudi soir.

Le président reste bien placé dans la course à l'élection présidentielle: dans l'hypothèse où il serait opposé au démocrate John Kerry et au candidat indépendant Ralph Nader, il remporterait 46 % des voix, John Kerry 42 % et Ralph Nader 6 %. Dans l'hypothèse d'un face à face il serait au coude à coude avec son principale adversaire. Pratiquement six Américains sur dix (57 %) estiment que la situation en Irak est bonne contre 46 % un mois auparavant. Presque autant, 55 %, pensent que l'intervention militaire était nécessaire. Ils étaient 51 % il y a un mois.

Le président a apparemment bénéficié de l'impact positif des funérailles de Ronald Reagan. "Le pourcentage d'opinions positives étaient de 44 % avant (...) et a grimpé à 50 % après le décès de Ronald Reagan", a observé Le directeur du Pew Research Center Andrew Kohut

Le sondage a été réalisé du 3 au 13 juin auprès de 1.806 adultes. La marge d'erreur est de plus ou moins 2,5 %. Il ne fait pas apparaître l'impact éventuel des conclusions de la commission chargée de faire la lumière sur les attentats du 11 septembre, qui a conclu à l'absence de preuves crédibles d'une collaboration entre Saddam Hussein et Al-Qaida.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 11:41:21   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Kofi Annan s'oppose à ce que les soldats américains puissent être exemptés des poursuites de la Cour pénale internationale

Presse Canadienne


Le secrétaire général des Nations unies Kofi Annan a demandé jeudi au Conseil de sécurité des Nations unies de ne pas continuer à protéger les soldats américains d'éventuelles poursuites de la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre.

Kofi Annan a pris en exemple les abus commis par les armées américaine sur les prisonniers irakiens pour s'opposer à une résolution américaine demandant que les ressortissants américains soient exemptés de poursuite pour la troisième année consécutive.

'"Depuis deux ans je m'oppose très fermement contre l'exemption, et je pense qu'il serait malheureux que l'on fasse pression pour une telle exemption, alors que des prisonniers irakiens ont été maltraités", a-t-il déclaré à la presse.

Les Etats-Unis ont déposé une résolution le mois dernier mais ont repoussé le vote; en dépit de pressions intenses Washington ne dispose en effet pas des neuf voix nécessaires sur les 15 du Conseil de sécurité pour approuver une nouvelle exemption, selon des diplomates du Conseil.

L'exemption actuelle prend fin le 30 juin.

L'administration du président américain George W. Bush affirme que la CPI, entrée en action l'an dernier, pourrait être utilisée pour mener des poursuites contre les soldats américains à des fins politiques.

Les 94 pays qui ont ratifié le Traité de Rome de 1998 instituant la CPI estiment au contraire que le traité contient assez de garde-fous pour empêcher son utilisation détournée.





--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 11:42:06   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Le Japon participera à la force multinationale en Irak

Presse Canadienne


Le gouvernement japonais a approuvé ce vendredi un plan prévoyant que les troupes japonaises actuellement en Irak en mission humanitaire rejoignent la force multinationale qui se mettra en place après la remise du pouvoir aux mains du gouvernement intérimaire à la fin juin, a affirmé l'agence de presse Kyodo News.

La décision du gouvernement conduirait plus de 500 soldats japonais à poursuivre leur travail de soutien à diverses actions humanitaires au sud de l'Irak, de la fourniture d'eau potable à la reconstruction d'écoles, a précisé l'agence.

Le souhait du Premier ministre Junichiro Koizumi de laisser l'armée japonaise se joindre à d'autres armées en Irak a suscité l'opposition d'une partie de l'opinion japonaise.

Certains députés de l'opposition considèrent que le fait pour des soldats japonais de servir dans une force internationale constituerait une violation de la constitution pacifiste du pays parce qu'ils ne seraient plus sous commandement japonais et pourraient se voir demander de combattre.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 11:43:33   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Meurtre de Holly Jones: la pornographie sur Internet a excité Michael Brière

Presse Canadienne


Michael Brière, un programmeur-analyste originaire de Montréal, a plaidé coupable, jeudi à Toronto, à l'accusation de meurtre prémédité de Holly Jones, 10 ans, il y a près d'un an.

L'homme de 36 ans ne possédait pas de casier judiciaire lorsqu'il a consulté de la pornographie infantile dans Internet un certain soir de mai 2003. Il a aussitôt été excité par ce qu'il a vu et quelques minutes plus tard, il sortait dans la rue et enlevait la petite Holly Jones pour l'agresser sexuellement, l'étrangler et la démembrer. Tout cela en moins d'une heure.

Jeudi, Brière a demandé pardon pour ce qu'il a fait et a enregistré son plaidoyer de culpabilité en Cour supérieure de l'Ontario devant les membres de la famille de la victime.

"Il faut absolument envoyer en prison un homme qui commet ce genre de crime et il faut l'envoyer en prison pour toujours", a dit Brière en versant des larmes de remords alors que la mère de Holly Jones, Maria, se trouvait à quelques mètres de lui dans la salle d'audience. "Je suis un échec", a-t-il ajouté.

Brière a automatiquement écopé une sentence d'emprisonnement à vie sans droit de libération conditionnelle avant 25 ans.

"Si ce triste épisode ne pousse pas les gouvernements et les autorités responsables à prendre des mesures pour enrayer la pornographie infantile dans Internet, un véritable cancer pour la société, je ne vois pas ce qui pourra le faire", a commenté Paul Culver, procureur de la Couronne.

Maria Jones, la mère de Holly, était perturbée au point de ne pas pouvoir s'exprimer très longuement après le verdict. Elle a toutefois affirmé que sa fille ne sera pas morte en vain si les lois canadiennes sont resserrées suite à ce meurtre. "Je sais que Holly contribuera à améliorer la société", a dit Mme Jones.

Tim Danson, l'avocat de la famille Jones, incite maintenant le gouvernement fédéral à changer la loi sur la pornographie infantile. "Ottawa doit adopter une politique de tolérance zéro envers la pornographie infantile en accordant aux enfants les droits appropriés", dit-il. "Le Canada doit agir en leader en ce sens auprès de la communauté internationale afin d'enrayer la pornographie dans Internet."

Brière a sidéré les gens qui assistaient à son témoignage, jeudi, lorsqu'il a précisé les détails entourant son crime. En décrivant les faits, il a raconté qu'il s'était débarrassé des différentes parties du corps de la fillette sur une période de trois jours. Il a notamment lancé dans le lac Ontario des sacs contenant la tête, les bras et le torse de sa victime.

"Je reconnais le tort que j'ai causé et je réalise que je dois être puni pour ce que j'ai fait", a dit Brière.

Le juge David Watt a ensuite tenu des propos durs envers Brière. "Le crime que vous avez commis secoue profondément la communauté. Il n'existe aucune limite à la vulnérabilité de nos enfants."



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 11:44:15   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Une deuxième banque de sang de cordon ombilical au Canada

Presse Canadienne


Les patients leucémiques ou en situation de déficit immunitaire comptent maintenant une chance supplémentaire de survie. La société Héma-Québec a en effet annoncé, jeudi, la mise sur pied de façon permanente de la deuxième banque de sang de cordon ombilical au Canada.

Les femmes peuvent faire don du sang du cordon ombilical de leur bébé immédiatement après avoir accouché. Ce sang peut être conservé pendant plus de 10 ans.

Avec la greffe de moelle osseuse, celle de sang de cordon constitue une chance supplémentaire pour une plus grande partie de la population.

Héma-Québec souhaite monter une banque de 5000 dons dans le but de faire face à la demande, en pleine croissance.





--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 11:44:52   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Les taux d'ozone de la basse atmosphère dépassent de beaucoup la limite

Presse Canadienne


L'ozone troposphérique _ une des plus nocives composantes du smog _ dépasse de 30 pour cent en moyenne, dans les villes canadiennes, la limite sanitaire fixée par les ministres de l'Environnement, révèle un rapport de l'Institut Fraser.

Et la situation se détériore de plus en plus, dit le document basé sur des données d'Environnement Canada auxquelles le public ne peut avoir accès sous une forme compréhensible.

Les niveaux ambiants du polluant ont donc augmenté de 32,7 pour cent entre 1975 et 2001, dit le rapport.

Les statistiques démontrent clairement que la qualité de l'air se détériore, affirme Ted Boadway de l'Association médicale de l'Ontario, ajoutant que la question devrait attirer l'attention durant la campagne électorale.

L'ozone troposphérique, ou mauvais ozone, n'a pas de couleur, ni odeur; il se forme lorsque les polluants des pots d'échappement des voitures et d'autres sources réagissent avec la lumière du jour.

Il augmente le malaise des asthmatiques, endommage les poumons et peut endommager le coeur.

Toutes les villes citées dans le rapport de l'Institut Fraser avaient, durant la période couverte, des taux annuels moyens d'ozone supérieurs à la limite acceptable de 15 parties par milliard fixée par les ministres fédéral et provinciaux de l'Environnement.

En 2001, c'est le secteur d'Ottawa-Hull qui enregistrait les taux d'ozone les plus élevés, à 25 parties par milliard. Toronto, Montréal, Vancouver, Calgary et Winnipeg avaient toutes des taux supérieurs à 20.

Selon M. Boadway, le gouvernement fédéral cache de l'information au sujet de la qualité de l'air.

L'augmentation des niveaux d'ozone est par ailleurs mystérieuse parce que certains des produits chimiques qui en sont à l'origine sont en déclin, a affirmé Kenneth Green, un expert de l'environnement et coauteur du rapport.

Ironiquement, un des principaux thèmes du rapport est que les préoccupations environnementales ne sont pas justifiées par les données scientifiques. M. Green a toutefois précisé que l'ozone de la basse atmosphère (ozone troposphérique) est une exception.

"C'est dérangeant et c'est un défi", a-t-il dit, en précisant que les tendances pour l'anhydride sulfureux et le monoxyde de carbone sont à la baisse.

Le rapport indique que la situation est d'autant plus curieuse que les tendances aux Etats-Unis sont à l'opposé. Les niveaux d'ozone chez nos voisins du sud ont diminué de 30,8 pour cent entre 1980 et 2000, dit le rapport. Et M. Green ne s'explique pas pourquoi les tendances dans les deux pays sont si différentes.

Mais les Etats-Unis ont une sévère législation sur la qualité de l'air (Clean Air Act) qui impose des normes strictes. Il n'y a pas d'équivalent au Canada.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 11:47:36   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Les enfants souffrent encore de rachitisme à cause d'un manque de vitamine D

Presse Canadienne


Ca peut sembler être une maladie dite de l'"ancien temps", mais le rachistisme, dont la cause principale est une carence en vitamine D, menace encore beaucoup d'enfants au pays, selon une étude menée par la Société canadienne de pédiatrie.

Le rachistisme, dont le symptôme le plus fréquent est une déformation des membres, a été diagnostiqué chez 84 enfants au Canada depuis deux ans, souligne le docteur Leanne Ward qui a présenté les résultats de ses recherches jeudi à Montréal à l'occasion de l'assemblée annuelle de la Société canadienne de pédiatrie.

"La raison qui nous a amenés à produire cette étude est le fait que mes collègues et moi-même avons observé beaucoup de cas de rachistime dans le cadre de nos fonctions quotidiennes", a-t-elle indiqué.

"Il s'agit d'une maladie qui peut être éviter, et malgré cela, nous continuons d'observer des cas de rachitisme."

L'étude, qui a été lancée en juillet 2002 en collaboration avec Santé Canada, a permis d'obtenir des informations auprès de 2300 pédiatres au pays. En plus des 84 cas recensés, 16 autres enfants ont été identifiés comme des cas potentiels. Leanne Ward s'attend d'ailleurs à ce que le nombre de cas dépasse la centaine une fois que l'étude sera complétée à la fin du mois.

Leanne Ward estime que ce nombre ne représente que la pointe de l'iceberg étant donné que l'étude ne s'attarde qu'aux cas observés par les pédiatres. Elle souligne que plusieurs enfants sont traités pour le rachitisme par le médecin de famille et que par conséquent, l'étude sous-estime dans les faits le nombre de cas réels.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 11:48:44   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Un rapport américain donne une bonne note aux pharmacies Internet d'ici

Presse Canadienne


L'industrie canadienne des pharmacies en ligne se réjouit du rapport publié jeudi par le gouvernement américain dans lequel il est révélé que les médicaments prescrits par les pharmaciens canadiens posent moins de risques que ceux achetés auprès d'autres sites Internet étrangers.

L'association internationale canadienne des pharmaciens espère maintenant que ce rapport, préparé par l'équivalent américain du vérificateur général du Canada, va faire basculer le débat vers la façon de s'assurer que les médicaments soient disponibles en quantités suffisantes et non pas sur les risques que comportent les médicaments du Canada comme c'est le cas actuellement.

"Nous sommes enchantés, a dit le directeur exécutif David Mackay après avoir lu les 19 pages du rapport. C'est la consécration. Ce rapport va faire avancer bien des choses pour nous."

Les risques entourant l'achat de médicaments en ligne en provenance du Canada font l'objet d'un débat au sénat américain depuis un bon moment déjà. Le Sénat tient des audiences afin de décider si l'importation de médicaments doit être légalisée ou non.

Les opposants à la légalisation craignent qu'il sera trop tard pour agir si les autorités attendent d'obtenir des preuves qu'il y a effectivement danger pour se prononcer.

Le rapport américain souligne toutefois que dans certains cas, les pharmaciens en ligne du Canada avaient des normes plus élevées que les pharmaciens américains. Les responsables du rapport ont acheté des médicaments dans 12 pays dont le Canada, les Etats-Unis et le Mexique.

Louise Binder, une avocate qui défend les droits des patients canadiens, s'oppose aux ventes en ligne parce qu'elle craint que le médicament approprié ne soit pas toujours prescrit à la bonne personne. "Les effets secondaires seront-ils toujours bien compris par le patient?", demande-t-elle en ajoutant que c'est toute la question de la relation patient-médecin qui doit être prise en compte dans ce dossier.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 11:49:45   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Harper promet «un gouvernement propre»

Presse Canadienne


Au Bloc québécois qui se vante d'être «un parti propre au Québec», le chef conservateur Stephen Harper riposte que lui, il propose «un gouvernement propre» et que cela donnerait encore plus de poids aux électeurs québécois. Le chef conservateur a fait campagne dans la région montréalaise durant une partie de la journée, jeudi, accordant des entrevues à la télévision et rencontrant des militants dans l'ouest de l'île, dans la circonscription de Pierrefonds-Dollard.

C'est devant ces militants qu'il s'est fait le plus mordant, promettant un gouvernement propre avec les conservateurs au pouvoir, plutôt que «la corruption avec les libéraux» ou «l'isolement avec le Bloc québécois». «Le Bloc québécois vous promet un parti propre mais le nouveau Parti conservateur pourra former un gouvernement propre. C'est ça la différence», s'est-il exclamé sous les applaudissements de ses militants, réunis à l'extérieur, dans l'aire de stationnement d'un petit centre commercial de Dollard-des-Ormeaux.

S'adressant directement aux Québécois par l'intermédiaire des médias, M. Harper a invité ceux qui sont tentés de voter pour le Bloc québécois pour punir les libéraux à voter plutôt pour son parti. Il affirme que les libéraux ne méritent «pas qu'un coup de baguette sur les doigts» mais méritent plutôt d'être «chassés du pouvoir massivement» le 28 juin.





--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 11:50:33   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

L'idée de Thomas Mulcair est déjà faite: il faut exporter l'eau en vrac

Presse Canadienne


L'idée du ministre de l'Environnement, Thomas Mulcair, est déjà faite: il faut exporter l'eau du Québec en vrac.

Avant même la tenue du débat qu'il souhaite à ce propos au cours des prochains mois, le ministre a fait son nid, convaincu que le Québec a depuis trop longtemps renoncé à des dizaines de millions de dollars de revenus qu'engendrerait l'exploitation de la ressource.

"Je crois que par dogme on est en train de se priver d'un potentiel énorme", a-t-il expliqué, lors d'un entretien à la Presse canadienne, jeudi.

Non seulement M. Mulcair n'a nullement l'intention de reculer dans ce dossier, malgré les hauts cris de l'opposition et des groupes écologistes, mais le ministre se dit "ravi" de forcer le débat sur un sujet hissé dans certains milieux, selon lui, au niveau d'un dogme ou d'une religion.

"On est en train de nous dire que par religion, dogme, vérité reçue, qu'on n'a même pas le droit d'en parler. Je trouve ça extraordinaire!", dit le ministre, qui entend bien bousculer les idées reçues et ne pas se laisser marcher sur les pieds par ses nombreux détracteurs.

"Le débat ne fait que commencer, a-t-il dit. Et ceux qui pensent m'intimider en me disant que je ne suis pas leur religion, dans laquelle ils m'inventent des commandements tous les matins, j'ai des nouvelles pour eux autres."

A la question de savoir ce que le Québec aurait à gagner sur le plan environnemental à exporter son eau en vrac, il répond que "tant qu'on a rien à perdre sur le plan environnemental, si j'ai des milliards à aller chercher avec de l'eau, sans affecter les écosystèmes aquatiques, pourquoi je nous priverais par dogme de la possibilité d'avoir une activité économique importante?"

A partir du moment où deux critères sont respectées _ "sécurité de la ressource et sécurité juridique" _ il ne voit aucune limite à l'exploitation de la ressource hydrique.

L'opposition péquiste et les groupes écologistes font valoir quant à eux que le BAPE en était venu à la conclusion, en 2000, après enquête et écoute de 400 mémoires, qu'il valait mieux interdire l'exportation de l'eau en vrac, pour la soustraire à l'ALENA. Si l'eau était considérée comme une marchandise en vertu du traité, les lois environnementales du Québec pourraient être perçues comme des entraves au commerce international et devenir caduques.

L'Assemblée nationale a donc adopté une loi en décembre 2001 interdisant l'exportation d'eau en vrac.

Pour remettre en question la loi, le ministre se base sur l'article 4.1 qui stipule qu'il doit tous les cinq ans se prononcer sur "l'opportunité de la maintenir en vigueur".

L'occasion était trop belle pour lui de relancer le débat, car il n'accepte pas la prémisse voulant qu'il existe un consensus à ce propos. "Le consensus est basé sur quoi? Elle est où la science?", a-t-il dit, voulant insuffler plus de logique et de rationnel au débat.

"Notre engagement est clair: préservation de cette ressource renouvelable, son exploitation rationnelle, avec des règles très claires, au plan juridique, pour ne jamais la mettre en péril. Après ça, pourquoi on continuerait à laisser exporter, comme on le fait à l'heure actuelle, sans tirer un sou de redevance? Ça n'a pas de bon sens! C'est une ressource, on a de la chance. On devrait l'exploiter", avait dit le ministre, jeudi matin, en chambre, aux questions de l'opposition.

Il a rappelé son engagement d'imposer une redevance aux grands utilisateurs d'eau (embouteilleurs, papetières et alumineries, notamment) au cours des prochains mois. Ces redevances pourraient rapporter au gouvernement des dizaines de millions de dollars par année, selon lui, dont une partie serait redistribuée vers les régions.

"Il n'en est pas question, de mettre en péril cette ressource. On va la protéger, on va avoir une assise juridique, mais, si on peut, avec ces deux choses-là, aussi apporter de l'argent, aussi apporter des redevances, pourquoi ne pas le faire?", a-t-il demandé, en Chambre.

Le projet d'exportation n'effraie pas le premier ministre Charest, à première vue.

"Je n'ai aucune crainte sur le débat qu'on aura sur l'eau, aucune mais absolument aucune, parce qu'il n'a jamais été question d'exportation massive d'eau", a-t-il dit, lors d'un point de presse.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 11:51:10   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Un règlement permettra à 2000 employeurs de respecter l'équité salariale

Presse Canadienne


Grâce à un projet de règlement déposé jeudi au Parlement québécois, 2000 employeurs auront en mains un nouvel outil pour se conformer à la Loi sur l'équité salariale.

Au total, quelque 30 000 femmes à revenu modeste, dont les techniciennes en garderies, pourraient ainsi avoir droit à des augmentations de salaires.

Il s'agit de petites entreprises réputées aux yeux de la Commission de l'équité salariale "sans comparateurs masculins", c'est-à-dire là où il n'y a pas de catégories d'emplois à prédominance masculine: garderies, salons de coiffure, manufactures de couture, etc.

Faute de point de comparaison, ces entreprises ne pouvaient pas se conformer à la loi. Le projet de règlement vient donc corriger cette lacune en fournissant des balises aux employeurs.

La Commission a remis au ministre du Travail, Michel Després, son projet de règlement "très facile d'application", a dit la présidente, Rosette Côté, lors d'un point de presse.

A partir de la grille fournie, ces employeurs devront accomplir leur démarche d'équité salariale, estimer l'écart salarial à corriger et hausser la rémunération de leurs employées en conséquence, s'il y a lieu.

Comme il n'existait pas de comparatif masculin pour ces types d'emplois à prédominance féminine, la commission propose aux employeurs visés d'utiliser les catégories "préposés à la maintenance" et "contremaître", en guise de comparaison et de "repère" pour fixer les salaires.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 11:51:55   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Quatre réseaux de trafiquants de stupéfiants démantelés

Presse Canadienne


Les policiers d'une douzaine d'organisations différentes ont démantelé rien de moins que quatre réseaux de trafiquants de stupéfiants d'un seul coup jeudi dans une région touchant le Québec, l'Ontario et l'État de New-York.

L'opération a mené à l'arrestation de 12 personnes, soit huit Québécois et quatre ontariens; neuf autres personnes sont toujours activement recherchées.

Les organisations étaient impliquées dans l'exportation de marijuana du Québec vers les États-Unis via la réserve mohawk d'Akwesasne, qui chevauche la frontière canado-américaine aux limites du Québec et de l'Ontario à Cornwall.

Une dizaine de perquisitions ont permis de saisir une grande quantité de marijuana et de champignons hallucinogènes, plusieurs armes et munitions de fort calibre, des véhicules et des propriétés. Les policiers ont également mis la main sur 600 000 $ américains en argent liquide.

Les perquisitions ont été réalisées jeudi matin à Cornwall, Les Côteaux, St-Calixte, Maitland (Ontario), Montréal, Mirabel, Laval et St-Jérôme.

Les suspects appréhendés ou recherchés proviennent de tous les niveaux des réseaux démantelés, des têtes dirigeantes aux livreurs et trafiquants de rue. Ils feront face à une kyrielle d'accusations reliées notamment au trafic de stupéfiants.





--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 11:52:51   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Nouvel espoir contre la leucémie

Presse Canadienne


Les patients leucémiques ou en situation de déficit immunitaire comptent maintenant une chance supplémentaire de survie. La société Héma-Québec a en effet annoncé, jeudi, la mise sur pied de façon permanente de la deuxième banque de sang de cordon ombilical au Canada.

Les femmes peuvent faire don du sang du cordon ombilical de leur bébé immédiatement après avoir accouché. Ce sang peut être conservé pendant plus de 10 ans.

Avec la greffe de moelle osseuse, celle de sang de cordon constitue une chance supplémentaire pour une plus grande partie de la population.

Héma-Québec souhaite monter une banque de 5000 dons dans le but de faire face à la demande, en pleine croissance.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 18-06-2004 à 11:53:25   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Gaspesia: des acheteurs ne seraient intéressés que par les équipements

Presse Canadienne

Aucun investisseur ne semble intéressé à relancer l'usine Papiers Gaspesia, sauf pour se procurer de l'équipement qui s'y trouve.

Le "Journal de Montréal" rapporte, ce matin, que des gens d'affaires seraient prêts à payer de 75 à 100 millions $ pour ces équipements que l'on dit à la fine pointe de la technologie pour la fabrication du papier.

Voilà cinq mois que le chantier de la relance de l'usine est fermé, à Chandler, en raison d'un dépassement de coûts de 265 millions $. Fin janvier dernier, plus de 300 millions $ avaient été dépensés par les partenaires; pour terminer l'usine, il faudrait injecter entre 350 et 450 millions $ supplémentaires.

En mars dernier, le ministre du Développement économique et régional, Michel Audet, annonçait la tenue d'une enquête sur l'échec de la relance.



--------------------
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17Page précédentePage suivante
 
 Funtasia  Archives générales Funtasia  Archives générales Funtasia !  Info du monde/Juin!Nouveau sujet
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum