Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
Funtasia
Administrateurs : bambi, fredchoucas
 
 Funtasia  Archives générales Funtasia  Archives générales Funtasia ! 

 Info du monde/Juin!

Nouveau sujet
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17Page précédentePage suivante
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 16-06-2004 à 11:17:05   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Il est temps de rouvrir la frontière au boeuf canadien

Presse Canadienne


Le gouvernement américain a eu suffisamment de temps pour étudier les données scientifiques et le temps est venu de rouvrir la frontière au boeuf canadien, estime le ministre canadien de l'Agriculture, Bob Speller.

Le ministre s'adressait aux journalistes après avoir prononcé un discours devant les délégués au Congrès mondial de la viande, à Winnipeg, mardi. «Ils prennent un peu plus de temps que nous ne l'aurions prévu», a-t-il affirmé. Mais il s'est dit convaincu de la volonté du président américain de rouvrir la frontière. Le commissaire de l'Union européenne pour l'agriculture, Franz Fischler, a semblé se ranger du côté du Canada dans ce dossier. «Si on applique les règles internationales, je ne vois pas pourquoi il serait nécessaire de maintenir un moratoire sur les importations de boeuf».

Présent au congrès, un représentant du gouvernement américain n'a pas abordé directement la question de la date de la réouverture de la frontière. Mais Jim Butler, sous-secrétaire adjoint au Département américain de l'Agriculture, a invité tous les pays à «prendre des décisions de nature réglementaire en se basant sur de solides preuves scientifiques et non sur des craintes injustifiées».

Pendant ce temps, à l'extérieur du centre de congrès, quelque 350 éleveurs de bovins du Manitoba et leurs partisans se sont rassemblés pour manifester leur exaspération d'être tenus à l'écart du lucratif marché américain depuis plus d'un an, à la suite de la découverte d'un seul cas de la maladie de la vache folle en Alberta.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 16-06-2004 à 11:18:32   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Les Verts ne veulent pas dire quel parti ils appuieraient en cas de minorité




Le chef du Parti vert, Jim Harris, ne veut pas dire quel parti il appuierait advenant l'élection d'un gouvernement fédéral minoritaire, le 28 juin.

Si cela se produit, les députés du Parti vert travailleront avec n'importe quel parti qui appuiera leurs objectifs, a fait savoir M. Harris, mardi.

Malgré son exclusion du débat des chefs de mardi soir, en anglais, M. Harris demeurait ouvert à une invitation de dernière minute. "Quand nous recevrons le coup de fil (...) nous serons prêts pour le débat, immédiatement", déclarait-il quelques heures à peine avant le début de la confrontation télévisée.

Les débats en français et en anglais ont été organisés de telle façon que seuls les quatre partis représentés au Parlement avant le déclenchement du scrutin y prennent part. Selon M. Harris, c'est injuste, puisque sa formation présente des candidats dans la totalité des 308 circonscriptions électorales et qu'elle recueille environ sept pour cent d'appui dans les récents sondages d'opinion publique.

Son exclusion nuit aux perspectives électorales des Verts, en laissant croire aux électeurs susceptibles de se baser sur les débats télévisés pour préciser leurs intentions de vote que le parti n'est pas vraiment sérieux, qu'il n'a pas de légitimité, déplore M. Harris.

Selon les sondages pan-canadiens, le Parti vert pourrait obtenir plus d'un million de votes, ce qui pourrait se traduire par environ neuf sièges à la Chambre des Communes, ajoute M. Harris.

Alors que les libéraux de Paul Martin et les conservateurs de Stephen Harper se retrouvent au coude à coude, les plus petits partis pourraient bien jouer un rôle crucial dans la balance du pouvoir en cas de gouvernement minoritaire.

M. Harris refuse de dire quel parti les Verts sont le plus susceptibles d'appuyer. Il se dit ouvert à soutenir quiconque remplit deux conditions: un appui au Protocole de Kyoto sur les changements climatiques, et un système électoral basé sur la représentation proportionnelle. Ceci semble indiquer que les Verts s'allieraient avec un gouvernement libéral minoritaire, puisque le chef conservateur, M. Harper, a promis de déchirer le pacte de Kyoto.

Mais les libéraux ne sont pas à l'abri des critiques des Verts. "Le Parti libéral se dit en faveur de Kyoto, mais nous n'avons pas vu beaucoup de gestes concrets", commente M. Harris.

Et oubliez toute alliance avec le Nouveau Parti démocratique. Jack Layton appuie la représentation proportionnelle, mais les gouvernements néo-démocrates provinciaux ont des antécédents bien différents. A l'échelle provinciale, les néo-démocrates n'ont rien fait, soutient M. Harris.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 16-06-2004 à 11:19:21   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Débats des chefs en anglais : Harper et Martin se livrent une âpre lutte

Presse Canadienne


Dominé par des échanges musclés entre Stephen Harper et Paul Martin, le deuxième débat entre les quatre chefs, ce mardi, a donné un aperçu de la bataille qui fera rage entre les deux formations politiques lors des derniers jours de la campagne électorale.

Ce débat en anglais a obligé M. Martin à défendre les réalisations du gouvernement libéral des 10 dernières années. M. Harper, dont la formation domine dans les sondages, a eu droit a une bonne part des attaques, ses adversaires remettant en question ses idées et propositions.

Les attaques les plus féroces sont venues de M. Martin. Le chef libéral n'a manqué aucune occasion, durant tout le débat, pour attaquer son adversaire principal, M. Harper. A presque toutes ses interventions, M. Martin tissaient des liens pour attaquer les idées et les politiques conservatrices que ce soit au plan fiscal, social ou sur la santé.

Il a d'ailleurs martelé à plusieurs reprises ses arguments des derniers jours, s'appuyant sur son expérience de ministre des Finances, pour affirmer que le programme électoral des conservateurs manque de rigueur.

«Je connais les chiffres», a insisté M. Martin, fixant la caméra et ignorant les paroles de ses adversaires qui tentaient de l'interrompre pour passer son message.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 16-06-2004 à 11:19:53   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Nouveau-Brunswick : Incendie d'origine criminelle ?

Presse Canadienne | Le 16 juin 2004 - 00:08


La situation était revenue à la normale mardi à Lower Coverdale, à la suite de l'incendie de forêt qui a provoqué l'évacuation d'une centaine de résidences ainsi que la fermeture de la route 114.

Le ministère des Ressources naturelles croit pouvoir découvrir comment l'incendie a été déclenché. «Nous savons qu'il s'agit d'une cause humaine», a déclaré un porte-parole, Brent Roy, qui n'a pu dire s'il s'agissait d'un acte criminel.

«Les flammes sont venues vraiment près de la route 114, à Lower Coverdale. Heureusement, les vents ont viré de bord, sinon plusieurs maisons auraient été détruites», a déclaré le sergent d'état-major de la GRC, Michel Pagé.

Le feu s'est déclaré vers 13 heures lundi et a rapidement pris de l'ampleur en raison des vents soufflant jusqu'à 60 km/h.

Selon le ministère des Ressources naturelles, il a fallu le concours des pompiers de la région, ceux du ministère, cinq avions-citernes du Nouveau-Brunswick et deux du Québec pour combattre l'incendie. Finalement, le feu a été maîtrisé lundi soir et les résidants évacués ont finalement pu regagner leur domicile le soir même.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 16-06-2004 à 11:23:45   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Un immeuble de Myriam Bédard perquisitionné
Presse Canadienne


Un mandat de perquisition a été obtenu à Lévis, le 4 juin, pour l'un des immeubles appartenant à la championne olympique Myriam Bédard et son conjoint, Nima Mazari, rapporte Radio-Canada.

Les policiers étaient à la recherche d'une vingtaine de toiles appartenant à l'artiste canadienne Ghitta Caiserman, selon la société d'État. Mme Caiserman, qui est née à Montréal, est bien connue au Canada. Tous les grands musées au pays ont de ses oeuvres parmi leurs collections, notamment le Musée des beaux-arts de Montréal, qui en a sept.

Selon l'affidavit du mandat de perquisition, dont RDI a obtenu copie, il est allégué qu'à une certaine époque, Mme Caiserman partageait son atelier de la rue Saint-Laurent, à Montréal, avec M. Mazari. À l'automne 2001, elle était tombée gravement malade et sa fille avait tenté de récupérer les toiles de sa mère et d'autres biens à l'atelier. Toujours selon l'affidavit, au printemps 2001, Mme Bédard a demandé à son père, Pierre, qui vit à Québec, de garder plusieurs toiles de Mme Caiserman chez lui.

Contacté par RDI, Pierre Bédard a confirmé avoir gardé les toiles en question pendant une courte période, ce qu'il a aussi rapporté à la police venue l'interroger à cet effet, plus tôt ce mois-ci. Les policiers ont également rencontré Mme Bédard et M. Mazari, qui ont cependant nié les faits, affirmant que les toiles entreposées chez M. Bédard n'étaient pas de Ghitta Caiserman.

La perquisition effectuée à Lévis, le 4 juin, n'a pas donné de résultats. Les toiles demeurent introuvables. Aucune accusation n'a été portée dans le cadre de cette affaire. «Le dossier a été déposé au procureur de la Couronne, qui prendra les mesures nécessaires», a indiqué Alain Lacoursière, de la Sûreté du Québec, spécialiste en oeuvres d'art, qui a mené l'enquête.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 16-06-2004 à 11:24:22   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Le Collège des médecins est sur le point de pouvoir intervenir rapidement

Presse Canadienne


Le Collège des médecins est sur le point d'obtenir ce qu'il demandait au législateur québécois depuis une bonne dizaine d'années: le pouvoir de retirer sur-le-champ le permis de pratique à tout médecin dont la santé met en péril les patients qu'il soigne.

L'ex-ministre de la Justice, Marc Bellemare et le ministre de la Santé, Philippe Couillard, ont finalement été sensibles aux arguments mis de l'avant par les médecins si bien qu'une commission parlementaire doit étudier mardi une modification au Code des professions, a indiqué M. André Garon, directeur général et secrétaire du Collège des médecins du Québec.

"La loi nous accorderait le pouvoir automatique de radier, de suspendre ou de limiter l'exercice d'un médecin qui a des problèmes de santé physique ou mentale, sans passer par un comité de discipline.

Plutôt que d'avoir à attendre un minimum de 10 jours pour qu'un comité de discipline se penche sur le dossier, il suffira au Collège des médecins de constituer d'urgence un comité de trois personnes pour que celui-ci signifie au médecin visé qu'il est radié, suspendu ou qu'il ne peut exercer la médecine que dans certaines conditions.

"Récemment, on a perdu une requête en radiation provisoire. C'est le seul moyen dont on dispose pour agir promptement. Il y a des cas en médecine où il nous faut agir plus rapidement.

M. Garon a encore en tête le cas d'un médecin ayant un problème de santé mentale et qui refusait de le reconnaître et de se faire soigner.

"Il ne voulait pas arrêter de travailler alors que nous devions le faire cesser illico, surtout qu'il était chirurgien plasticien", a rappelé M. Garon.

En fait, il n'y aura pas que le Collège des médecins qui détiendra ce pouvoir exceptionnel et extraordinaire mais également tous les autres ordres professionnels dont le mandat principal est de protéger le public.

Le pouvoir de suspendre un médecin constituant un risque pour ses patients est déjà accordé au Directeur des services professionnels existant dans chaque hôpital.

"Notre difficulté à l'heure actuelle est de faire le lien avec les autres lieux d'exercice du médecin en question et d'agir promptement, incluant les cliniques privées, les cabinets privés, les autres hôpitaux que celui qui a sévi, les CLSC et les Centres hospitaliers de soins de longue durée.

"Quand on intervient sur le permis, on intervient pour tous les milieux d'exercice de la médecine", a résumé M. Garon.

A l'heure actuelle, quand le Collège est averti par un citoyen, une infirmière, un préposé aux bénéficiaires ou encore un autre médecin que tel médecin est incapable d'exercer sans risques sa profession, le collège intervient directement auprès du médecin.

"Dans la grande majorité des cas, ça fonctionne. Les problèmes que nous avons sont souvent liés à la santé mentale parce que les gens ne reconnaissent pas leur état de santé, leurs difficultés, ça fait partie de la maladie", a noté M. Garon.

Dans les cas où le médecin se montre récalcitrant, le collège utilise la voie juridique, soit celle d'une requête en radiation provisoire devant être entendue par un comité de discipline, ce qui ne manque pas d'entraîner des délais.

Le pouvoir d'intervenir plus rapidement et dans tous les services de santé est de nature à réconforter les dirigeants du collège surtout à la lumière du jugement de la Cour suprême rendu la semaine dernière qui condamnait le Barreau du Québec à payer 25 000 $ à une citoyenne pour avoir manqué de diligence dans le traitement de ses plaintes à l'égard d'un avocat, d'avoir fait preuve de négligence grave et d'imprudence.





--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 16-06-2004 à 11:24:56   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Mort mystérieuse d'une enfant de deux ans

AgenceNews

Une fillette de deux ans et demi est décédée dans des circonstances nébuleuses, à Saint-Michel-des-Saints, dans Lanaudière.

La mère et le beau-père de l'enfant l’ont amenée au CLSC, samedi dernier. La fillette était dans un tel état qu'elle a été immédiatement transférée dans un hôpital de la région, puis a l'hôpital Sainte-Justine, où elle est décédée peu de temps après.

Cette mort est à ce point mystérieuse que la Sûreté du Québec a ouvert une enquête.

Une autopsie a été pratiquée, mais des analyses supplémentaires devront être effectuées pour connaître la cause exacte du déces.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 16-06-2004 à 11:25:29   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Yvon Deschamps contre la défusion de Westmount
AgenceNews


À l'approche de la date fatidique du référendum l'humoriste Yvon Deschamps a décidé de militer contre la défusion de Westmount.

M. Deschamps, lui même résidant de Westmount depuis 26 ans, a installé deux pancartes devant sa résidence pour faire connaitre son appui aux fusions.

En plus d'afficher son appui aux fusions sur sa résidence, M. Deschamps a confié au journal Le Devoir qu'il participerait au rassemblement du 19 juin prochain au parc Westmount.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 16-06-2004 à 11:26:19   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Le prix de l'essence pourrait baisser d'au moins huit cents à Montréal

Presse Canadienne


Les automobilistes peuvent se réjouir, ce matin, du moins pour un certain temps.

La Régie de l'énergie estime le prix minimum à 80,4 cents le litre d'essence ordinaire depuis minuit, et ce, pour une période de sept jours. Il s'agit donc d'une baisse prévue de huit cents par rapport à la semaine dernière.

Selon une porte-parole de l'Association québécoise des détaillants du pétrole, Sonia Marcotte, citée par le quotidien "La Presse", tout porte à croire que les prix vont baisser, mais de façon graduelle et modeste.

Mme Marcotte souligne que la semaine dernière, les détaillants ont vendu l'essence au prix coûtant.

Depuis un mois, le prix minimum à Montréal, estimé par la Régie, est passé de 94,7 cents à 80,4 cents.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 16-06-2004 à 14:36:38   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

La réforme de la Sécurité sociale présentée en Conseil des ministres



PARIS (AFP), le 16-06-2004
Le projet de réforme de la Sécurité sociale a été présenté ce matin en Conseil des ministres, au lendemain d'une nouvelle journée d'action syndicale contre le texte.

Le président de la République Jacques Chirac a estimé en Conseil des ministres que le projet de loi sur l'assurance maladie était "une réforme indispensable" qui garantit "l'avenir de notre système de santé et l'égalité des Français devant les soins".

Jacques Chirac, dont les propos étaient rapportés par le porte-parole Jean-François Copé, a estimé que cette réforme, approuvée par le conseil des ministres, était "une étape décisive pour la sauvegarde et le renforcement de notre système de protection sociale".

Cette réforme, a-t-il dit, respecte "la justice sociale", "garantit l'accès de tous au progrès médical" et "va aider près de 2 millions de Français modestes à avoir une mutuelle".

Enfin, selon le chef de l'Etat, cette réforme "favorise le dynamisme de notre économie en permettant le rétablissement des comptes sans faire peser des charges excessives sur les actifs".

Le ministre de la Santé, Philippe Douste-Blazy, doit présider mercredi après-midi la Commission des comptes de la sécurité sociale (CCSS), qui confirme l'estimation d'un déficit prévisionnel de 14 milliards d'euros pour le régime général (salariés), un niveau "jamais atteint". Particularité de 2004, "pour la première fois depuis 1994", les quatre branches devraient être dans le rouge, même si la branche maladie concentre l'esssentiel des déficits (12,9 mds EUR sur les 14 mds EUR).

Le projet de loi, qui vise à ramener la Sécurité sociale à l'équilibre d'ici 2007, entend dégager 16 milliards d'euros de ressources nouvelles pour l'assurance maladie, chaque année à partir de 2007, axées aux deux tiers sur une politique d'économies (franchise de un euro sur la consultation, relèvement du forfait hospitalier, développement des génériques, etc).

Pour les syndicats CGT, FSU, G10, qui appelaient à la mobilisation mardi, ce texte "inéquitable" est "basé sur la culpabilisation des assurés sociaux", selon le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault.

A Paris, la manifestation "Sécu", qui a rallié le cortège des électriciens et gaziers, a réuni 1.800 personnes selon la police, 10.000 selon la CGT. Le 5 juin, la manifestation à laquelle avaient appelé tous les syndicats avait réuni dans la capitale entre 10.000 et 50.000 personnes selon les sources.

Dans de nombreuses villes, les manifestations réunissaient les opposants à la réforme de la Sécu et au changement de statut d'EDF-GDF, comme à Nantes (environ 2.000 personnes), Toulouse (entre 1.000 et 1.500), Clermont-Ferrand (1.000 à 2.000), Bordeaux (1.800 personnes) ou Limoges (600 à 1.200).

Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, "ne désespère pas d'être entendu sur le dossier de la sécu et de l'entreprise EDF", après les victoires remportées sur le dossier des intermittents ou les recalculés de l'Unedic. "Quand j'entends les déclarations syndicales, je constate qu'aucune n'approuve (le projet de loi) donc il y a le terrain pour qu'on arrive à construire l'unité qui peut permettre de faire bouger les choses", a estimé Gérard Aschieri, le leader de la FSU, alors que le front syndical est aujourd'hui éclaté.

Le projet de loi devrait arriver à l'Assemblée nationale à partir du 29 juin. Cette phase parlementaire a été qualifiée de "décisive" par le ministre de la Santé, qui s'est dit "ouvert" pour "améliorer" son texte avec les députés. Un des points que les parlementaires devaient examiner, l'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé pour les ménages pauvres exclus de la CMU, a déjà été tranché par le Premier ministre.

Jean-Pierre Raffarin a choisi mardi la formule du crédit d'impôt plutôt que l'aide directe, selon le président de la Mutualité française, Jean-Pierre Davant, qui s'est réjoui de voir une de ses propositions phare retenue.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 16-06-2004 à 14:37:20   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Raffarin s'explique à la télévision mercredi soir



PARIS (AFP), le 16-06-2004
Le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin sera ce soir l'invité du journal de 20H00 sur TF1 alors qu'il dénonce la "chasse à l'homme" menée, selon lui, par le PS après les résultats des européennes.

Répondant en direct aux questions de Patrick Poivre d'Arvor, M. Raffarin devrait être amené à commenter le résultat des élections européennes, sur lesquelles il a observé, dimanche soir, un mutisme inhabituel pour un Premier ministre. Il a publié dimanche soir un communiqué félicitant l'équipe de France de football pour sa victoire face à l'Angleterre dans son premier match de l'Euro.

Rompant mardi à l'Assemblée avec ce silence, il a exprimé sa "grande déception" pour la forte abstention enregistrée dans la plupart des pays, en assumant sa "part de responsabilité" dans ce désintérêt des électeurs.

Ne faisant aucun commentaire sur le nouvel échec de l'UMP - il a simplement dit avoir "écouté les électeurs" -, il a en revanche accusé l'opposition et d'abord les socialistes qui réclament sa démission, d'adopter une "stratégie" de "chasse à l'homme".

Le Premier ministre répondait au président du groupe socialiste Jean-Marc Ayrault qui réclamait de nouveau sa démission après la nouvelle défaite de l'UMP.

"Vous et votre gouvernement incarnez l'échec d'une politique (...) Vous vous accrochez dans ce qui n'est plus que l'apparence du pouvoir. S'il y a de la noblesse à braver l'impopularité (...), c'est une grande faiblesse de gouverner un peuple contre lui-même", a déclaré M. Ayrault.

"A défaut d'idées, à défaut de projets, à défaut de programmes, vous avez choisi une stratégie: la chasse à l'homme. Ce n'est pas ma conception de la démocratie, ce n'est pas ma conception de la République", lui a répondu le chef du gouvernement.

Il en a aussi profité pour réaffirmer que l'action du gouvernement ne dépendait pas d'élections de mi-mandat mais exclusivement de "la confiance du président de la République et de la majorité".

Mais le Premier ministre entend avant tout consacrer son intervention au projet de loi de Philippe Douste-Blazy présenté le matin même en Conseil des ministres.

A Matignon, le mot d'ordre est depuis lundi: "on travaille et on poursuit les réformes". En premier lieu celle controversée de l'assurance maladie que le Premier ministre entend mener à bien, comme il l'avait fait au printemps dernier, non sans difficultés, pour les retraites.

Si la concertation a été pour l'essentiel laissée aux ministres chargés du dossier, le Premier ministre a pris soin de recevoir lui aussi mardi le président de la Mutualité française Jean-Pierre Davant qu'il espère voir former un axe avec la CFDT pour approuver la réforme.

Il mise également sur la neutralité de FO et l'isolement de la CGT, dont il recevra le secrétaire général Bernard Thibault jeudi.

Cette semaine, M. Raffarin suivra également de près le débat parlementaire sur la réforme du statut d'EDF-GDF, combattue par une partie du personnel et la gauche.




--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 16-06-2004 à 14:37:56   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

L'activiste d'Action Directe Joëlle Aubron sort de prison



BAPAUME (AFP), le 16-06-2004
Joëlle Aubron, ancienne membre du groupe terroriste Action Directe (AD), est sortie mercredi matin du centre de détention de Bapaume (Pas-de-Calais), à la suite de la suspension de sa peine pour raisons médicales.

Elle est la première des membres du noyau dur d'AD à voir sa peine suspendue. Dès sa sortie de prison, elle a déclaré qu'elle avait "conscience que la liberté de (ses) camarades est une bataille toujours en cours".

Joëlle Aubron, 45 ans dans quelques jours, souffre d'une tumeur au cerveau pour laquelle elle a été opérée en mars au CHRU de Lille. La suspension de sa peine a été prononcée lundi par le tribunal de Douai (Nord), après plusieurs reports.

Keffieh rouge autour de la tête, vêtue d'un blouson noir, d'un jean délavé et de baskets noires, elle a été accueillie par quelque 25 personnes, amis et membres de comités de soutien. Ils ont entonné "L'Internationale" et formé une haie de drapeaux rouges et d'étendards de la CNT (anarchistes).

Emue et très affaiblie, Joëlle Aubron, le visage très marqué, a longuement étreint un ami membre du comité de soutien des prisonniers d'AD, Ne laissons pas faire (NLPF), puis une amie allemande qui l'ont aidée à marcher.

"Très fatiguée", elle a lu un communiqué devant les journalistes pour "seulement dire trois choses": "La première, c'est que je suis contente d'avoir la possibilité de me soigner. La seconde: c'est que l'application de la loi de mars 2002 reste pour de nombreux prisonniers en-deçà de son contenu même".

La loi, dite Kouchner, prévoit une suspension de peine pour les détenus dont le pronostic vital est "clairement engagé", ce qui est le cas pour Joëlle Aubron dont l'espérance de vie est évaluée à quelques mois.

Elle a enfin évoqué ses "camarades" d'AD : "Régis est incarcéré depuis plus de 20 ans, et Georges, Nathalie et Jean-Marc depuis plus de 17 ans".

Régis Schleicher (42 ans) est le mari de Joëlle Aubron. Georges Cipriani, (53 ans), Nathalie Ménigon (47 ans) et Jean-Marc Rouillan (51 ans) ont été condamnés avec elle en 1989 et 1994 à la réclusion à perpétuité notamment pour les assassinats du PDG de Renault Georges Besse et de l'ingénieur général René Audran.

Issue d'une famille bourgeoise de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), Joëlle Aubron était détenue depuis 1987, et à Bapaume depuis 1999. Elle devait être conduite mercredi par ses amis au domicile de ses parents, dans l'Yonne, où elle sera sous surveillance du juge d'application des peines. "Je dois lutter contre la maladie avant d'être libérée au sens propre", a-t-elle expliqué avant de quitter Bapaume.

Selon l'expertise médicale, la maladie de Joëlle Aubron doit entraîner une "évolution inéluctable vers la perte progressive d'autonomie".

"Soulagé" par la sortie de prison de la militante d'AD, Alain Pojolat, de son comité de soutien, a ajouté: "Il faut à tout prix qu'elle se soigne. Si elle a une chance de s'en sortir, c'est dehors, et pas dedans" (en prison).

L'état de santé de trois autres principaux membres d'AD, toujours détenus, est également très dégradé. Jean-Marc Rouillan souffre d'un cancer du poumon. Nathalie Ménigon est dépressive et partiellement hémiplégique, et Georges Cipriani a fait depuis 2001 plusieurs séjours en hôpital psychiatrique



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 16-06-2004 à 14:39:17   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Ouverture du procès de Khodorkovski au coeur de l'affaire Ioukos



MOSCOU (AFP), le 16-06-2004
Le procès du milliardaire Mikhaïl Khodorkovski a débuté mercredi matin à Moscou, au coeur de l'affaire Ioukos qui pourrait entraîner en prison l'homme le plus riche de Russie et placer au bord de la faillite le numéro un du pétrole russe.

M. Khodorkovski a été escorté dans la salle d'audience située au rez-de-chaussée du tribunal Mechtchanski, dans le centre de Moscou, peu avant le début de la première audience publique. Le procès a débuté comme prévu vers 11H00 locales, en présence d'une toute petite poignée de journalistes.

Platon Lebedev, un des principaux associés de M. Khodorkovski, est également sur le banc des accusés. M. Khodorkovski, réputé à 40 ans être l'homme le plus riche de Russie avec une fortune estimée à 15,2 milliards de dollars, est incarcéré depuis octobre dernier, M. Lebedev depuis juillet.

Tous deux sont inculpés des mêmes charges, notamment d'escroquerie et d'évasion fiscale à grande échelle, dans un procès largement perçu comme étant politique et visant avant tout M. Khodorkovski, un homme d'affaires jugé trop indépendant par le Kremlin. Ce dernier qui nie sa culpabilité, risque plus de dix ans de prison.

Il est l'un de ces "oligarques" ayant bâti leur fortune lors des privatisations russes des années 1990. Mais il est aussi l'un des premiers à avoir imposé à sa compagnie une gestion transparente. Les poursuites contre Ioukos sont considérées comme s'inscrivant dans une campagne appuyée par le Kremlin pour rétablir le contrôle de l'Etat sur l'un des actifs pétroliers russes les plus juteux. L'avocat Iouri Chmidt, présent mercredi à l'audience, prévoyait une procédure longue, de plusieurs mois.

D'ici là, la décision attendue est celle prévue vendredi de la Cour d'arbitrage de Moscou, qui devrait confirmer la condamnation de Ioukos à payer 3,4 milliards de dollars au ministère des Impôts, exigés comme arriérés pour l'année 2000. Cette décision pourrait contraindre le géant pétrolier à se mettre en faillite, à vendre une part importante de ses actifs (actuellement gelés par la justice russe) ou pousser ses grands propriétaires à céder leurs titres à l'Etat ou à des structures proches du Kremlin. "Nous ne croyons toujours pas que le Kremlin veuille la faillite de la société, et continuons d'attendre qu'un accord soit trouvé entre les deux parties", relève la société d'investissement Renaissance Capital dans une note publiée mercredi.

L'action Ioukos s'écroulait mercredi matin sur la Bourse de Moscou, avec une baisse de 9,3% une heure et demi après l'ouverture du marché. Le titre, qui avait déjà chuté de 7,86% mardi pour rejoindre ses plus bas niveaux depuis plus de 30 mois (6,41 dollars en clôture), valait mercredi en milieu de journée 5,85 dollars. En octobre dernier, l'action Ioukos valait 16 dollars.




--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 17-06-2004 à 11:28:53   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Attentats du 11 Septembre: pas de preuve de soutien saoudien aux pirates

Presse Canadienne


La commission fédérale sur les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis a déclaré mercredi qu'elle n'avait pas trouvé de preuves de ce que le gouvernement d'Arabie saoudite ait financé Al-Qaida, même si le réseau terroriste a trouvé "dans le royaume un terrain fertile pour le financement".

La commission blanchit notamment la femme de l'ambassadeur saoudien aux Etats-Unis, la princesse Haifa al-Faiçal, dont rien ne prouve qu'elle ait fourni "directement ou indirectement" de l'argent aux organisateurs des attentats.

Oussama ben Laden ainsi que 15 des pirates de l'air kamikazes du 11 Septembre sont nés en Arabie saoudite.

La commission conclut par ailleurs qu'Al-Qaida travaille activement à de nouveaux attentats, qu'elle tente d'obtenir une arme nucléaire et est "extrêmement intéressée" par des attaques chimiques, radiologiques ou bactériologiques, notamment avec le bacille du charbon. "La tendance à des attentats visant à causer un nombre toujours croissant de victimes va se maintenir", dit le rapport.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 17-06-2004 à 11:29:25   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Nouvelles attaques d'islamistes au Pakistan

Presse Canadienne | Le 17 juin 2004 - 00:08


Des militants islamistes ont lancé de nouvelles attaques mercredi contre des postes militaires pakistanais dans la province du Waziristan, non loin de la frontière afghane, selon des sources de la sécurité pakistanaise.

Une première attaque a eu lieu contre le fort de Ladha, à une trentaine de kilomètres au nord de Wana, principale ville de la région. Au moins deux militants islamistes et un soldat ont été tués, et cinq autres militaires blessés. Trois autres islamistes ont été tués dans une fusillade à Shiringo ; à 35 kilomètres à l'ouest de Wana, après une autre attaque contre un fort.

Selon un responsable à Wana, qui parlait sous couvert d'anonymat, les deux islamistes tués près de Fort Ladha étaient des Ouzbeks.
Parmi les centaines d'islamistes qui se cacheraient encore dans le sud du Waziristan figureraient des Afghans, des Arabes et des ressortissants de pays d'Asie Centrale. L'armée pakistanaise maintient dans la région plusieurs milliers d'hommes lourdement armés, et a lancé plusieurs séries d'attaques pour nettoyer la région des islamistes liés aux réseaux d'Al Qaida. Les derniers assauts en date ont eu lieu au début de la semaine, et ont fait au moins 72 tués.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 17-06-2004 à 11:30:06   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Les États-Unis à la traîne en matière de droits familiaux, confirme une étude

Presse Canadienne | Le 17 juin 2004 - 00:09


Les travailleurs américains ont moins de droits garantis en matière familiale que dans la plupart des autres pays, notamment en matière de congés maternité et de maladie, selon une étude publiée mercredi à Washington par la Harvard School of Public Health et basée sur des recherches effectuées dans 168 pays. L'étude montre ainsi que 160 pays garantissent - au moins dans les textes - un congé payé de maternité alors que la loi fédérale américaine garantit seulement 12 semaines de congés non payés à environ la moitié des femmes enceintes, et rien aux autres.

De même, 139 Etats garantissent, au moins en théorie, les congés maladie, 117 d'entre eux offrant au moins une semaine de congé maladie indemnisés. Rien de tel aux États-Unis. "Les Etats-Unis sont très loin derrière le reste du monde en matière de législation sur la santé et le bien-être des familles travailleuses, souligne l'étude, financée par la fondation Ford.

Autres exemples, 55 pays offrent un droit à un congé de paternité payé, ou au moins font en sorte qu'il soit possible ; pas les États-Unis, qui ne figurent pas non plus parmi les 76 pays qui garantissent aux travailleuses le droit à allaiter leur enfant sur le lieu de travail. Le président du syndicat AFL-CIO, John Sweeney, a profité de la publication du rapport pour estimer dans un communiqué que ce dernier devait être considéré comme un appel à agir.

"les familles travailleuses sont gravement préoccupées par les moyens d'équilibrer le travail et la vie domestique, et cette solide étude devrait sonner l'alarme d'une côte à l'autre et montrer combien notre nation doit avancer pour satisfaire leurs besoins", a-t-il déclaré.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 17-06-2004 à 11:30:49   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Tir de mortier à Bagdad: pas de victime

Presse Canadienne | Le 17 juin 2004 - 00:13


Un obus de mortier a explosé tôt jeudi matin dans le centre de Bagdad, sans faire de victime ni de dégât.

Un peu plus tôt, une roquette, ou une grenade, avait atterri dans le jardin de l'hôtel Palestine, mais sans exploser.

Plusieurs autres explosions ont été entendues mais il s'agissait d'explosions contrôlées par les militaires.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 17-06-2004 à 11:31:37   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Harper croit à un gouvernement majoritaire et Martin promet de se battre
Presse Canadienne | Le 17 juin 2004 - 00:34


Le chef conservateur Stephen Harper se voyait déjà premier ministre mercredi, alors que Paul Martin promettait de se battre jusqu'à la dernière minute. "Je pense qu'il n'y a pas de possibilité réaliste d'avoir une majorité libérale dans ces élections", a déclaré M. Harper après un discours à Niagara Falls, en Ontario. "Aussi, les Canadiens, s'ils veulent un gouvernement majoritaire fort, comme je le crois, devraient songer sérieusement à nous accorder ce genre de mandat." M. Harper était visiblement optimiste à la suite de ses performances respectables aux débats des chefs de lundi et mardi.

La caravane conservatrice est retournée dans le sud-ouest ontarien pour une virée de 24 heures à travers les circonscriptions que le PC doit remporter si M. Harper veut pouvoir diriger le prochain gouvernement. Les 106 sièges de la province ont été en majorité acquis aux libéraux au cours des récentes élections, principalement parce qu'il n'existait pas d'option de la droite unie pouvant empêcher la division du vote, a soutenu le chef conservateur.

L'Ontario constitue le pivot de la campagne du PC, celui-ci ne pouvant espérer une percée au Québec, où il pourrait bien être incapable de faire élire un seul député. M. Harper s'est limité à dire qu'il compte remporter des sièges au Québec et qu'il tentera d'y faire passer son message de baisse d'impôts, de dépenses en santé et de renforcement de l'armée, jeudi et vendredi. Il s'arrêtera plus longuement à Montréal, avec des escales à Québec et dans les environs de la capitale.

Martin ressort dynamisé par le débat

Après deux débats télévisés éprouvants mais où il a bien paru, le premier ministre Paul Martin a amorcé le sprint final de sa campagne en Ontario, mercredi, en s'accrochant à un thème qu'il juge porteur: la santé. "Nous allons faire la bataille de notre vie au cours des deux prochaines semaines", a lancé le chef libéral à des militants rassemblés devant un restaurant de Hamilton, dans le sud de l'Ontario.

Le chef libéral fera campagne toute la semaine dans la province la plus populeuse du pays. Dans le Sud-Ouest, les libéraux ont dominé sans partage pendant des années, mais comme le vent semble tourner, M. Martin a cru bon d'y multiplier les apparitions. Il s'agit d'un défi de taille, si l'on en croit le premier ministre. "Nous avons deux semaines pour démontrer aux Canadiens à quel point on est sincères", a-t-il déclaré à Hamilton.

Le chef libéral a beau dire que sa campagne va pour le mieux, il commence à envisager publiquement la formation d'un gouvernement minoritaire libéral. Interrogé sur les ondes de CTV au sujet d'une éventuelle collaboration avec les néo-démocrates, le premier ministre y est allé d'une déclaration étonnante.

"Si nous étions dans une situation où quelque parti que ce soit veuille nous appuyer, que nous soyons ou non majoritaires, alors je chercherais bien sûr à obtenir cet appui", a-t-il dit.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 17-06-2004 à 11:32:22   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Des soldats canadiens saisissent des armes chez un ex sénateur haïtien

Presse Canadienne


Des soldats canadiens ont saisi sept fusils, des grenades et des boîtes de munitions dans la résidence d'un ancien sénateur haJitien, ont révélé mercredi des dirigeants militaires. L'opération a été menée mardi par les soldats dans la maison de Dany Toussaint après que des informations eussent été refilées à l'armée. Le porte-parole de l'armée canadienne, le caporal David Devenney, a précisé qu'une carabine M16, une mitraillette de type Uzi, un fusil semi-automatique de calibre .22, quatre pistolets de calibre .38 et deux douzaines de boîtes de cartouches ont été saisis.

Les militaires canadiens font partie d'une force multinationale envoyée en HaJiti pour contribuer au redressement de la situation dans le pays suite au départ du président Jean-Bertrand Aristide. Dany Toussaint avait été élu en 2000 comme membre du parti d'Aristide avant de quitter pour siéger à titre de député indépendant. Il avait alors souligné qu'il n'appuyait plus la manière de diriger le pays d'Aristide.

En 2002, Dany Toussaint a été soupçonné du meurtre du journaliste radiophonique bien connu Jean Dominique survenu en 2000. Dany Toussaint avait toutefois refusé de comparaître et le Sénat avait refusé de lui enlever l'immunité parlementaire. Personne n'a finalement été condamné pour le meurtre en question. Dany Toussaint est propriétaire d'un club de tir privé où il fournit des munitions aux invités. Parmi toutes les armes saisies cependant, seuls les pistolets pourraient être conformes à la loi s'ils sont enregistrés. David Devenney a par contre indiqué que les soldats n'ont trouvé aucune preuve en ce sens.

Dany Toussaint était absent lorsque les soldats ont pénétré dans sa maison, mais il est arrivé avant que les militaires n'aient terminé leur travail. On ne sait toujours pas si Dany Toussaint sera accusé.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 17-06-2004 à 11:33:03   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Les Québécois sont de plus en plus gros
Presse Canadienne | Le 17 juin 2004 - 00:03


Une étude de Santé Canada révèle que les Québécois sont de plus en plus gros et qu’ils rattrapent dangereusement la moyenne canadienne.

En 2001, le Québec comptait 12,5% d’obèses, contre 14,5% pour le reste du Canada. L’an dernier, le taux a augmenté à 13,9%, alors qu’il était de 14,9% au pays.

Parmi les régions du Québec les plus problématiques figurent Lanaudière, la Gaspésie et la Montérégie.

L'obésité peut notamment entraîner de graves problèmes cardiovasculaires, le diabète et des troubles psychologiques.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 17-06-2004 à 11:33:49   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Fin du témoignage du Dr Lussier

Presse Canadienne


Le pédiatre Jocelyn Lussier a complété mercredi son témoignage à son procès pour agressions sexuelles sur 14 jeunes patients.

La Couronne a tenté de démontrer que le médecin faisait un usage abusif du cathéter pour obtenir des échantillons d'urine.

Le docteur n’a pas été interrogé sur le fait que des traces de son ADN ont été retrouvées sur le sous-vêtement d’une présumée victime, des informations mentionnées dans la preuve.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 17-06-2004 à 11:34:36   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Hydro est agréablement surpris de la réponse à son appel d'offre en éolienne

Presse Canadienne


Hydro-Québec s'est dite agréablement surprise ce mercredi de la réponse à son appel d'offre pour 1000 mégawatts d'énergie éolienne produite en Gaspésie. Au total, la société d'Etat a reçu 32 propositions provenant de 9 promoteurs différents et totalisant 4000 MW livrables entre le 1er décembre 2006 et le 1er décembre 2011.

"A prime abord, nous sommes très satisfaits. C'est la preuve que cette filière suscite de l'intérêt que qu'Hydro-Québec est vu comme un acheteur solide", a dit le porte-parole de la division distribution (HQD), Marc-Brian Chamberland. L'Association québécoise de la production d'énergie renouvelable (AQPER) s'est aussi réjouie des résultats du processus prévu dans le plan stratégique 2002-2006 d'Hydro.

Selon le président du comité éolien de l'organisme et pdg de la firme de consultants Hélimax, Richard Legault, l'industrie a même fait preuve "d'agressivité" en présentant des projets réalisables à court terme. "Environ 3000 des 4000 MW proposés pourraient être faits d'ici 2008. C'est bon signe. Ça veut dire qu'il y a de bons sites."

Hydro rendra public vendredi une estimation du coût moyen des propositions reçues. M. Legault, qui connaît beaucoup de promoteurs éoliens s'attend à ce le prix tourne autour de 0,08 $ par kW/h, auxquels il faudrait ajouter près de 0,01 $ kW/h pour le service d'équilibrage ainsi que de frais d'amélioration du réseau de transport qui n'ont pas encore été établis.

Ce prix peut paraître très élevé quand on le compare aux 0,06 $ qu'Hydro prévoyait payer pour l'électricité produite par la centrale thermique du Suroît. Mais, comme le rappelle le spécialiste, "si la société paie 0,08 $, ça nous donne des retombées régionales très significatives et un positionnement dans une industrie d'avenir. Il y a une valeur sociale et économique dont on doit tenir compte".

Les soumissions retenues seront annoncées en septembre prochain. Le choix d'Hydro entraînera vraisemblablement l'implantation dans l'Est du Québec d'un manufacturier puisque les nacelles des éoliennes devront obligatoirement être assemblées en Gaspésie ou aux Iles-de-la-Madeleine. Pour ce premier appel d'offres d'Hydro en éolienne, trois entreprises se sont associées à des promoteurs. Il s'agit de Gamesa Eolica, de Vestas Canadian Wind Technology et de GE Wind Energy.

Parmi les entreprises qui se sont dites prêts à vendre de l'énergie à Hydro figurent notamment Axor, qui exploite déjà le parc d'éoliennes du Nordais, Boralex _ qui possède trois sites en France_ ainsi que la papetière Domtar. Un groupe comprenant des Micmacs propose en outre d'installer des éoliennes dans la réserve de Listiguj ainsi qu'à Pointe-à-la-Croix et à Saint-André de Restigouche.

On retrouve des projets dans plusieurs municipalités régionales de comté, mais la plupart sont situés dans les MRC de Matane, de la Côte-de-Gaspé et de la Haute-Gaspésie. La puissance offerte oscille entre 33 MW (Boralex) et 300 MW (Axor et Invenergy).



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 17-06-2004 à 11:35:34   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

La SQ intervient à Kanesatake
Presse Canadienne


La Sûreté du Québec a finalement décidé de vider le poste de police de Kanesatake, laissé sans surveillance depuis plus de deux mois et qui a été l'objet de trois tentatives d'incendie.

La SQ aura donc attendu 70 jours avant de retirer tous les documents qui se trouvaient à l'intérieur du poste de police mohawk. Sur place, plusieurs pièces à conviction ont été découvertes, dont des boîtes contenant des plants de marijuana, et qui auraient pu être déposées comme preuves contre des individus.

On estime à un demi million de dollars les dommages causés par les trois incendies.

Le 12 avril, John Harding, un des chefs du Conseil de bande de Kanesatake, avait demandé par écrit à la SQ d'intervenir pour mettre en toute sécurité les documents et les preuves contenus à l'intérieur de la voute du poste de police.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 17-06-2004 à 11:36:35   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

La police croit avoir résolu un meurtre de 1996

Presse Canadienne


La Sûreté du Québec croit avoir résolu l'homicide de Than Chi-An, dont la disparition, signalée à la police de Montréal en 1996, n'avait jamais été expliquée jusqu'ici. Ses ossements furent trouvés en 1999 à Bromptonville, dans les Cantons-de-l'Est.


Un médecin âgé de 46 ans, François Ménard, a été arrêté il y a quelques heures; il répondra, demain, à une accusation de meurtre prémédité au Palais de justice de Sorel-Tracy. La technologie insuffisante n'avait pas permis aux enquêteurs de la police, en 1999, d'identifier formellement les ossements. Seuls l'âge approximatif et l'origine ethnique de la victime avaient pu être révélés.


Or, le mois dernier, un examen par ADN a permis d'apprendre qu'il s'agissait bien de Than Chi-An, qui était âgé de 39 ans lors de sa disparition. Cette nouvelle preuve et d'autres éléments d'enquête ont permis l'arrestation de M.Ménard. Selon les informations de l'époque, il avait été vu, pour la dernière fois, dans la région de Sorel-Tracy. Une dispute à propos d'une dette a pu conduire à l'assassinat de l'individu, ce que la SQ refuse de confirmer.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 17-06-2004 à 13:43:26   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

L'Europe en quête de Constitution et d'un successeur à Prodi



BRUXELLES (AFP), le 17-06-2004
Les dirigeants de l'Europe à 25 se retrouvent à Bruxelles jeudi pour un sommet de deux jours, avec la tâche historique de doter l'Union élargie de sa première Constitution et celle plus terre-à-terre de trouver un nouveau président pour la Commission européenne, qui succédera à Romano Prodi.

La devise des pourparlers constitutionnels se résume en cinq mots: "ça passe ou ça casse". Un optimisme raisonné prévaut, mais les négociations qui s'engageront dès l'ouverture de la rencontre en début d'après-midi, seront sans nul doute longues et délicates.

Le plus dur reste toujours à régler: le volet institutionnel de la Constitution, qui déterminera l'influence de chaque Etat membre au sein de l'Union européenne élargie. L'habillage final du nouveau traité doit graver dans le marbre le nombre d'eurodéputés par pays, la représentation des Etats à la Commission, et le poids respectif de chacun dans les votes ministériels européens.

Sur ce dernier point, la présidence irlandaise de l'Union a proposé mercredi soir à ses partenaires une nouvelle version du système dit de la "double majorité": une décision serait considérée comme adoptée dès lors qu'elle est soutenue par 55% des pays, pesant ensemble 65% de la population européenne. L'Irlande suggère aussi de maintenir un commissaire européen par pays à Bruxelles jusqu'en 2014, puis de réduire la taille de l'exécutif de l'Union à 18 membres en faisant tourner les effectifs pour satisfaire tout le monde.

Elle propose enfin de relever à 6 le nombre d'eurodéputés par pays et enterre l'idée d'une référence à Dieu et la religion chrétienne dans le préambule de la Constitution. L'accord final sur le traité est espéré vendredi après-midi.

L'autre gros morceau du sommet, la nomination du futur président de la Commission s'annonce particulièrement ardue cette année, faute de consensus évident. Le Premier ministre irlandais Bertie Ahern devrait proposer au dîner jeudi soir d'adouber son homologue libéral belge Guy Verhofstadt. Ce dernier est soutenu par Paris et Berlin, mais il risque de se heurter à l'opposition de Londres et des eurodéputés conservateurs, première force du Parlement européen.

Le Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker, celui en qui tout le monde voulait voir l'homme providentiel, a réaffirmé mercredi qu'il tiendrait la promesse électorale faite à ses compatriotes de rester au Grand-Duché.



--------------------
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17Page précédentePage suivante
 
 Funtasia  Archives générales Funtasia  Archives générales Funtasia !  Info du monde/Juin!Nouveau sujet
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum