Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
Funtasia
Administrateurs : bambi, fredchoucas
 
 Funtasia  Archives générales Funtasia  Archives générales Funtasia ! 

 Info du monde/Juin!

Nouveau sujet
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17Page précédentePage suivante
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 22-06-2004 à 16:28:54   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

L'Iran n'a pas encore décidé du sort des soldats britanniques arrêtés



TEHERAN (AFP), le 22-06-2004
L'Iran n'a pas encore décidé du sort des huit soldats britanniques faits prisonniers, a déclaré mardi le ministre iranien des Affaires étrangères Kamal Kharazi quelques heures après des informations sur l'engagement de poursuites à leur encontre.

"Nous prendrons les décisions qui s'imposent après les avoir interrogés et nous être assurés de ce qui s'est passé", a dit M. Kharazi lors d'un entretien téléphonique avec son homologue Jack Straw, selon les médias d'Etat.

La chaîne d'Etat iranienne Al-Alam avait indiqué mardi matin que les soldats seraient poursuivis pour être entrés illégalement dans les eaux territoriales iraniennes, ce qui rendrait incertaine une libération rapide.

Les huit hommes ont été capturés lundi à bord de trois embarcations sur le Chatt al-Arab, le fleuve départageant l'Iran et l'Irak. Ils seraient entrés dans les eaux territoriales iraniennes par erreur.

Selon la Royal Navy, ils étaient chargés d'entraîner la police fluviale irakienne. Ils auraient franchi la ligne frontière qui passe à peu près par le milieu du fleuve large de plusieurs centaines de mètres mais qui n'est pas matérialisée.

Al-Alam a montré les images des huit hommes en uniforme. En tenue camouflage ou en tee-shirt noir, libres de toute entrave, ils semblaient en bonne santé mais abattus. Ils restaient détenus en un lieu tenu secret.

L'incident risque de ne pas améliorer les relations entre Téhéran et Londres, traditionnellement compliquées, mais cruciales avec la guerre et l'occupation en Irak, à défaut de relations diplomatiques entre l'Iran et les Etats-Unis. L'ambassade du Royaume-Uni à Téhéran a été la cible au cours des derniers mois de plusieurs attaques violentes de la part d'islamistes qui protestaient contre la participation britannique à l'invasion de l'Irak. Londres a aussi co-rédigé la semaine passée une résolution très critique sur le programme nucléaire iranien.

Iraniens et Britanniques ont cependant maintenu des rapports étroits au sujet de l'Irak, la diplomatie londonienne allant même, au contraire de l'allié américain, jusqu'à louer le rôle de l'Iran. Les contacts avec les troupes iraniennes le long de la frontière sont généralement qualifiés de "cordiaux" du côté britannique. Un responsable réclamant un strict anonymat s'est dit "surpris" par les événements de lundi.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 22-06-2004 à 16:29:38   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Procès Dutroux: ultimes délibérations de la cour et du jury



ARLON (AFP), le 22-06-2004
Les jurés et les trois magistrats de la cour d'assises d'Arlon (sud-est de la Belgique) ont entamé mardi à la mi-journée leurs ultimes délibérations sur les peines auxquelles le pédophile Marc Dutroux et ses trois complices devaient être condamnés.

Le verdict était attendu dans le courant de l'après-midi.

Le président de la cour, Stéphane Goux, a demandé en levant l'audience peu avant midi que tous les avocats se tiennent "à proximité du palais de justice à partir de 14 heures" (12H00 GMT) pour le prononcé des sentences.

La peine maximale, à savoir la prison à vie, a été requise lundi contre Marc Dutroux.

Entre autres crimes, "l'homme le plus détesté de Belgique" a été reconnu coupable jeudi dernier du rapt, de la séquestration et du viol de six fillettes et adolescentes entre juin 1995 et août 1996, ainsi que de la mort de quatre d'entre elles, dont deux qu'il a lui-même assassinées.

Il a également été déclaré coupable de l'assassinat d'un de ses ex-complices présumés, le truand français Bernard Weinstein.

Dans leurs dernières plaidoiries lundi, les trois avocats de Dutroux avaient semblé se faire peu d'illusions quant à la sentence qui sera prononcée à l'égard de leur client.

Lors de son ultime prise de parole mardi matin, Marc Dutroux, qui a affirmé n'avoir "rien à gagner", a de nouveau clamé son innocence quant aux trois assassinats (An Marchal, Eefje Lambrecks et Bernard Weinstein) et à l'enlèvement et aux viols de Julie Lejeune et Melissa Russo, ses deux plus jeunes victimes (8 ans).

Après près de quatre mois de procès et une enquête de huit ans, Dutroux a notamment dit avoir "découvert" ces derniers jours dans le dossier d'instruction des "nouveaux éléments" qui permettraient de prouver qu'il n'était pas le meurtrier de Weinstein.

Il a également critiqué le travail des enquêteurs, orienté selon lui sur sa propre personne et a à nouveau accusé l'escroc bruxellois Michel Nihoul de lui avoir commandité les rapts d'enfants.

"Marc Dutroux, le verdict s'impose à vous!", lui a lancé au bout de dix minutes le président de la cour, Stéphane Goux, visiblement agacé.

Cette dernière intervention est l'occasion pour le condamné de parler à la cour et aux jurés sur la peine qu'ils vont devoir déterminer mais pas sur la culpabilité sur laquelle ils se sont déjà prononcés.

Après une courte suspension, Marc Dutroux s'est excusé de ne pas bien connaître les règles de procédure mais a de nouveau clamé son innocence et annoncé qu'il se battrait jusqu'à la fin de sa vie pour la prouver.

Son ex-épouse, Michelle Martin, 44 ans, contre qui 30 ans ont été requis, a réitéré ses "profonds regrets et (ses) profonds remords". "Le silence est l'attitude la plus décente à avoir", a-t-elle ajouté.

Michel Lelièvre, 33 ans, contre qui l'accusation a également réclamé 30 ans de prison pour sa participation aux rapts et séquestration de quatre des victimes, dont deux sont mortes, a indiqué que "quelque soit la peine, je l'accepterai".

Ses avocats, qui l'ont décrit comme "l'instrument" de Dutroux, ont demandé que le jury lui "donne une chance de se reconstruire".

Enfin, Michel Nihoul (63 ans), qui a été acquitté de toutes les accusations de pédophilie qui pesaient contre lui mais a été condamné pour un trafic de stupéfiants, a expliqué aux jurés et à la cour qu'il "respecte (leur) verdict et espère (leur) plus grande clémence."

Ses avocats, dénonçant la "vindicte" de l'accusation après l'acquittement de leur client sur les enlèvements, ont souhaité pour Nihoul une simple "déclaration de culpabilité", non assortie de peine. "Je vous demande de terminer votre oeuvre de justice sur un moderato", a conclu Me Xavier Attout.



--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 22-06-2004 à 16:30:13   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Une attaque rebelle de grande envergure fait au moins 47 morts en Ingouchie



NAZRAN (AFP), le 22-06-2004
Plusieurs centaines de rebelles ont attaqué dans la nuit de lundi à mardi des positions des forces de l'ordre dans plusieurs villes en Ingouchie, une république russe frontalière de la Tchétchénie, faisant au moins 47 morts.

Le représentant du président russe Vladimir Poutine pour la région sud, Vladimir Iakovlev, a indiqué qu'il y avait au moins 47 morts parmi les membres des forces de sécurité, sans compter les civils, dont il n'a pas précisé le nombre.

Il s'agit pour les rebelles de l'opération militaire la plus importante depuis plusieurs années.

Un bilan précédent de source russe faisait état notamment de 28 morts civils et de deux assaillants tués.

Le président Poutine a réagi en demandant à ses ministres chargés de la sécurité que les coupables soient "liquidés" ou jugés.

"Il faut les retrouver et les liquider, et ceux qui peuvent être pris vivants doivent être traduits en justice", a dit M. Poutine, en recevant son ministre de l'Intérieur, les chefs de l'état-major général, du FSB (ex-KGB) et du GRU (renseignement militaire), ainsi que le procureur général.

Selon des témoignages recueillis à Nazran, la principale ville ingouche, les rebelles y sont arrivés lundi soir par la grande route venant de Tchétchénie, attaquant plusieurs postes de contrôle sur leur chemin.

Armés essentiellement de mitraillettes Kalachnikov, ils étaient déguisés, portant des tenues de camouflage utilisées par les forces russes et pro-russes, ce qui leur a facilité la tâche.

Ils étaient environ deux cents au total, selon une source policière, et en tout cas au moins cent à Nazran, où ils ont attaqué les forces de sécurité en cinq endroits différents, dont le quartier général de la police, qui a brûlé, et celui des garde-frontières. Un vice-Premier ministre de l'Ingouchie, Bachir Aouchev, a estimé leur nombre entre 300 et 500, a rapporté Itar-Tass.

D'autres attaques ont eu lieu simultanément dans plusieurs localités, dont Karaboulak.

Le ministre ingouche de l'Intérieur par intérim, Aboukar Kostoïev, a été tué, tout comme l'un de ses adjoints, Ziaoudine Katiev, le procureur de Nazran, Moukhargbek Bouzourtanov, et le procureur de la région de Nazran, Bilan Oziev.

Ils ont été arrêtés par les rebelles et priés de montrer leurs papiers, puis tués, a précisé le frère de l'un d'entre eux, Moukhtar Bouzoukhtanov.

A Nazran, des cadavres et des carcasses de voitures calcinées étaient encore dans les rues dans la journée.

Six corps, dont trois complètement calcinés, étaient étendus sur la chaussée de la place de la Fabrique, dans le centre-ville. Des flaques de sang, des fragments de cervelle et les carcasses de quatre véhicules détruits, dont un minibus carbonisé ayant appartenu aux forces de sécurité, témoignaient de la violence des combats.

Des affrontements ont été signalés dans plusieurs autres villes, dont Sleptsovsk (Ordjonikidzevskaïa).

Des dizaines de milliers de réfugiés ayant fui la guerre en Tchétchénie vivent actuellement en Ingouchie.

Le ministre tchétchène pro-russe de l'Intérieur Alou Alkhanov a attribué mardi l'attaque aux combattants du chef de guerre Chamil Bassaïev et affirmé qu'elle avait dû être approuvée par le président séparatiste Aslan Maskhadov.

Mais l'émissaire en Europe de ce dernier, Akhmed Zakaïev, a déclaré sur la radio Echo de Moscou que la "décision politique" de porter le conflit hors de la Tchétchénie n'avait pas été prise par M. Maskhadov, ajoutant que les attaques avaient pu être commises par Chamil Bassaïev ou d'autres chefs de guerre, "en coordination avec les détachements ingouches".

Il a averti que le conflit tchétchène s'étendrait au Caucase entier si la Russie n'y mettait pas fin.

Les combats dans les villes se sont terminés à l'aube, avec le retrait apparemment programmé et simultané des rebelles.

La Russie, qui a envoyé des milliers de soldats en Tchétchénie en octobre 1999 dans ce qui avait été présenté comme une opération "antiterroriste", soutient que la situation s'est normalisée dans cette république, malgré la persistance d'une guérilla.




--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 22-06-2004 à 16:30:51   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

Début des soldes mercredi à Paris



PARIS (AFP), le 22-06-2004
Les soldes démarrent à Paris et dans la moitié des départements mercredi, une date précoce qui exaspère les commerçants, contraints de solder des vêtements d'été à peine vendus et qui limiteront le nombre d'articles en solde, ont indiqué les professionnels.

"Le début des soldes a été fixé deux jours après le début de l'été, pour satisfaire les grands magasins. Les soldes sont faites en principe pour écouler des produits en fin de saison: or nous n'avons même pas démarré la saison d'été qu'on nous colle déjà des soldes !", s'est écrié Charles Melcer, président de la Fédération nationale de l'habillement (FNH).

"En novembre, nous étions convenus avec le ministère de la date du 30 juin ou du 7 juillet: quand nous avons appris la date de Paris, ça a été une surprise totale!", a expliqué le patron de la FNH, qui représente 40.000 magasins indépendants et près d'un tiers des ventes de textile en France.

Une colère que partagent les magasins de chaînes: "C'est le démarrage le plus tôt qu'on ait jamais vu depuis que les préfets fixent la date", s'est indigné François Forget, délégué général du Conseil national des succursalistes en habillement (CNSH), qui représente les enseignes (Gap, Etam, Celio...) et près de 40% des ventes.

"Le Préfet de Paris n'a écouté que l'avis des grands magasins, qui veulent des soldes le plus tôt possible pour appuyer leur stratégie commerciale, et affirment que Paris se vide le 1er juillet. Tous les autres commerçants, qui représentent 90% des ventes, voulaient une date plus tardive", a-t-il relevé.

Et quand Paris a fixé cette date, beaucoup d'autres préfets se sont alignés de peur que Paris capte leurs clients, les autres choisissant le 30 juin ou, comme à Marseille, le 7 juillet.

"Le plus absurde", selon M. Forget, "c'est que beaucoup de préfets ont raccourci la durée à un mois: le 23 juillet nous mettrons donc en vente les anoraks? Nos enseignes devront en fait prévoir une collection intermédiaire, de mi-saison", a-t-il noté.

Du côté des grands magasins, on se réjouit de la date choisie. "Nous sommes plusieurs à être assez contents", s'est félicité Jean-Michel Hallez, directeur du magasin Galeries Lafayette Haussmann, "car les familles partent en vacances dès l'école terminée. Et puis dans les années 50, les soldes démarraient le 15 ou le 20 juin !", a-t-il plaidé.

Malgré cette polémique de date, tous les magasins joueront le jeu avec de gros rabais d'entrée mais moins d'articles seront soldés et le choix sera plus limité.

"On ne fait plus d'écoulement massif du type +-30% sur tout le magasin+", a expliqué M. Forget, "le pourcentage d'articles en solde a tendance à diminuer, moins de la moitié est soldé aujourd'hui. On ne va pas solder un article qu'on n'a pas commencé à vendre, ce serait absurde", a-t-il commenté.

"Nous ne solderons pas les articles qui marchent bien", a confirmé le directeur des Galeries Lafayette Haussmann, "mais ceux qui sont un peu pointus, qu'on ne vendrait plus si on les gardait".

"Il y aura un peu moins d'articles soldés que l'an dernier: environ un sur trois dans les articles de mode pointue, et un sur dix dans les jeans ou les chemises", a précisé M. Hallez, pour qui "les bonnes affaires devront se faire dès les premiers jours."

Un message qui s'adresse également aux hommes, devenus eux aussi "soldomanes". "Ils s'équipent souvent de pied en cap, y compris avec des articles non soldés, alors que les femmes cherchent davantage la bonne affaire", a souri M. Melcer.

Et de relever que "le panier moyen des hommes pendant les soldes a dépassé celui des femmes, avec 250 euros contre 200 euros".

Les Galeries organisent une inauguration à la londonienne, en invitant la chanteuse française Ophélie Winter à ouvrir le magasin avec une clé géante dès 8 heures tandis que quelques magasins parisiens ouvriront dès minuit.




--------------------
fredchoucas
Administrateur
fredchoucas
8568 messages postés
   Posté le 22-06-2004 à 16:31:30   Voir le profil de fredchoucas (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à fredchoucas   

France Télécom va introduire prudemment en bourse ses PagesJaunes



PARIS (AFP), le 22-06-2004
France Télécom lancera en bourse ses très rentables PagesJaunes le 8 juillet à un prix en léger retrait par rapport à ses ambitions initiales, l'opérateur voulant absolument assurer la réussite de l'opération dans un contexte boursier délicat.

L'opérateur va proposer initialement 30% du capital de ses annuaires, soit le minimum de ce qu'il avait prévu de placer sur le marché (30% à 49%), à un prix valorisant PagesJaunes entre 3,6 milliards d'euros et 4,2 milliards d'euros.

Ce montant s'inscrit plutôt dans le bas de la fourchette des attentes de l'opérateur, qui valorisait PagesJaunes il y a quelques semaines à au moins 3,95 milliards d'euros.

"Dans toute opération de cotation, il y a une décote de 5% à 10%. Hors cette décote, la valorisation se situe entre 4 et 4,5 milliards d'euros, nous sommes donc cohérents avec la valeur indiquée il y a deux à trois mois", a justifié Michel Combes, directeur financier de France Télécom.

"L'objet au cours des 15 jours à venir va être de convaincre le marché et les investisseurs de la qualité de cet actif pour que la décote d'IPO soit la plus faible possible et pour nous trouver dans le haut de la fourchette de ce matin", a-t-il ajouté lors d'une conférence téléphonique.

PagesJaunes sera proposé à un prix compris entre 13,2 et 15,2 euros aux investisseurs, dans le cadre d'un placement global garanti, les particuliers bénéficiant d'une décote de 0,3 euro.

Le prix définitif des deux offres sera déterminé le 7 juillet, à la veille de l'introduction sur le premier marché d'Euronext.

Le montant du placement, 30% du capital, pourra être porté à 43% en cas d'exercice de la clause d'extension et de l'option de sur-allocation.

Selon la taille du placement, France Télécom encaissera entre 1,08 et 1,8 milliards d'euros, sur la base de la fourchette de prix aux investisseurs institutionnels.

L'opérateur a prévu de vendre PagesJaunes pour récupérer les 1,8 md EUR déboursés en numéraire pour le rachat des minoritaires de Wanadoo, sa filiale internet.

Outre le prix, France Télécom et PagesJaunes ont mis en avant l'extrême prévisibilité des revenus de l'activité annuaires et sa très forte rentabilité.

"PagesJaunes présente une forte visibilité et un haut niveau de rentabilité. Notre part de marché est très forte sur le marché domestique avec 93% du marché des annuaires et 21% de la publicité locale", a dit Michel Datchary, président du directoire de PagesJaunes.

La société a réalisé un chiffre d'affaires pro forma de 917 M EUR en 2003, en hausse de 5,2% sur l'année précédente, pour un bénéfice net part du groupe pro forma de 182,6 millions d'euros.

La croissance du chiffre d'affaires devrait être régulière, avec une hausse attendue de 4% à 6% par an entre 2004 et 2006 et l'activité est très rentable, avec une marge d'exploitation de 35% en 2003.

PagesJaunes promet d'en restituer le maximum à ses actionnaires.

"Nous souhaitons distribuer 100% du bénéfice distribuable chaque année, faisant de PagesJaunes un valeur située dans le haut voire le très haut des rendements de la Bourse de Paris", a dit M. Datchary.

Les premières réactions des analystes sont mitigées. "Il n'y a aucune urgence pour les investisseurs d'acheter cette activité car elle ne semble pas une affaire intéréssante", indiquait un stratège boursier londonien.




--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 23-06-2004 à 11:23:06   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

La Corée du Sud sous le choc
Presse Canadienne | Le 23 juin 2004 - 00:28


La Corée du Sud était sous le choc mercredi de la décapitation d'un de ses ressortissants en Irak, mais son président Roh Moo-hyun, tout en qualifiant le crime de «barbare», a réaffirmé le projet de faire du pays la troisième puissance en effectifs en Irak.

«Nous condamnons fermement le terrorisme et nous le combattrons sévèrement en coopération avec la communauté internationale», a déclaré le président Roh dans une allocution télévisée après la confirmation de la mort de Kim Sun-Il.

Le corps de cet interprète de 33 ans travaillant pour une société sud-coréenne en Irak a été retrouvé mardi par les autorités militaires américaines à 35 kilomètres de Bagdad, sur la route de Falloujah, selon le ministère sud-coréen des Affaires étrangères.

La chaîne de langue arabe Al-Jazira a indiqué qu'il avait été décapité, ne diffusant cependant qu'une séquence d'une cassette vidéo filmée avant son exécution et attribuée au groupe «Tawhid wal jihad» (Unification et guerre sainte) du Jordanien Abou Moussab al-Zarqaoui, accusé par les Américains de liens avec à Al-Qaeda. Ce groupe avait décapité en mai l'otage américain Nicholas Berg.

Les islamistes avaient donné dimanche 24 heures à Séoul pour renoncer à son engagement en Irak. «Le terrorisme est un crime barbare. Il n'y a rien à gagner à travers le terrorisme. Nous ne devons jamais lui permettre d'atteindre ses buts», a-t-il ajouté, réaffirmant le projet de Séoul de déployer, à partir d'août, 3000 soldats en Irak en renfort de quelque 660 Sud-Coréens non combattants sur place depuis avril 2003.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 23-06-2004 à 11:23:41   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Guantanamo : des méthodes d'interrogatoires controversées

Presse Canadienne | Le 23 juin 2004 - 00:06


Dans le but de désamorcer la polémique sur les sévices infligés à des détenus irakiens dans la prison d'Abou Graib, la Maison-Blanche a publié des mémorandums, mardi, détaillant les méthodes d'interrogatoires que peuvent employer les soldats américains.

Ces mémos concernent seulement les prisonniers en Afghanistan et ceux détenus sur la base de Guantanamo. Mais les méthodes autorisées pour les détenus de Guantanamo rappellent les sévices infligés à Abou Graib: l'utilisation de chiens pour faire peur aux détenus, le maintien des prisonniers dans des positions physiquement pénibles pour des périodes allant jusqu'à quatre heures, ainsi que le maintien des prisonniers encagoulés et déshabillés.

Les photos et les vidéos prises à Abou Graib montraient des prisonniers encagoulés, nus et menacés par des chiens. Plusieurs soldats américains ont été inculpés et l'un d'entre eux a été jugé et condamné pour avoir commis ces sévices.

Quelque 600 personnes, originaires d'une quarantaine de pays, sont détenues sur la base américaine de Guantanamo, à Cuba. Washington ne les considère pas comme des prisonniers de guerre mais comme des « combattants illégaux », ce qui les soustrait de la protection de la Convention de Genève.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 23-06-2004 à 11:24:14   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Les Etats-Unis tentent d'obtenir une dernière extension de l'immunité de juridiction de leurs militaires à la CPI

Presse Canadienne | Le 23 juin 2004 - 00:04


Les Éats-Unis qui ont déjà obtenu deux fois du Conseil de sécurité de l'ONU une immunité de juridiction pour leurs militaires engagés dans des opérations de maintien de la paix devant la cour pénale internationale, tentent d'obtenir un nouvelle extension d'un an mais rencontrent de plus en plus de difficultés, surtout depuis les abus commis en Irak.

Les Etats-Unis de George W. Bush ont refusé d'adhérer à la cour pénale internationale, institution créée en 1998 et entrée en fonctions le 1er juillet 2002, qui doit permettre de juger les auteurs de génocide, de crimes de guerre ou de crimes contre l'humanité. Ils ont aussi demandé, et obtenu par deux fois pour une durée d'un an, que leurs militaires engagés dans des forces internationales autorisées par l'ONU, soient exemptés de toute poursuite devant cette cour.

Washington affirme que les militaires américains pourraient faire l'objet de poursuites pour des motifs bénins ou politiques. Mais les 94 Etats qui ont ratifié le statut de Rome créant la Cour affirment que le traité contient suffisamment de garantis pour éviter de tels risques.

La semaine dernière, les Américains ont distribué aux membres du Conseil de sécurité un projet de résolution pour étendre l'immunité de leurs militaires pour une nouvelle année. Mais les réticences des autres membres du Conseil sont devenues très fortes, et le représentant adjoint des Etats-Unis

à l'ONU, James Cunningham, a reconnu que son texte n'obtiendrait pas les neuf voix nécessaires au Conseil. Six des 15 membres - France, Chine, Allemagne Chili, Brésil et Espagne - ont fait savoir qu'ils s'abstiendraient, et le Bénin et la Roumanie devraient les rejoindre. Même l'Algérie, considérée comme alliée aux Etats-Unis sur ce point, a annoncé vendredi qu'elle allait revoir sa position.

En outre, le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a incité la semaine dernière le Conseil à ne pas renouveler cette exemption.

Les Etats-Unis devraient donc proposer un texte mentionnant clairement qu'il s'agirait de la dernière année.

Parallèlement à cette exemption, Washington a conclu avec 90 Etats des accords bilatéraux dans lesquels leurs partenaires s'engagent à ne pas poursuivre des militaires américains devant la cour pénale.

Les groupes de défense des droits de l'homme protestent contre cette politique des Etats-Unis et estiment que le renouvellement de l'immunité est encore moins justifié au regard des abus commis par les militaires américains dans la prison irakienne d'Abou Ghraib.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 23-06-2004 à 11:24:56   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Terrorisme: le Département d'Etat publie de nouveaux chiffres, en hausse

Presse Canadienne


Le Département d'Etat a rendu publics ce mardi les chiffres corrigés des attaques terroristes à travers le monde en 2003, qui montrent une augmentation des attaques par rapport à 2002, une forte augmentation du nombre de blessés mais une baisse du nombre de tués.

Ces chiffres montrent aussi une très forte hausse par rapport aux premiers chiffres publiés le 28 avril, que le Département avait dû reconnaître le 10 juin comme étant inexacts.

En 2003, le Département d'Etat a recensé 208 attaques terroristes, soit trois de plus qu'en 2002, dont 175 importantes. Selon le bureau de la lutte antiterroriste au Département d'Etat Cofer Black, ce chiffre est le plus élevé depuis 1982.

Les attaques terroristes ont provoqué la mort de 625 personnes, contre 725 en 2002. En revanche, le nombre des blessés est nettement plus important : 3.646 en 2003, contre 2.013 en 2002.

Les ressortissants américains comptent pour 1 à 1,5 % des victimes, selon M. Black. Ils sont 25 à avoir été tués en 2003, dont neuf dans un attaque suicide en mai 2003 à Riyad, qui avait au total 26 tués. Près de la moitié des victimes sont le résultat de 11 attaques survenues dans sept pays, et toutes étaient le fait d'extrémistes musulmans.

Malgré l'augmentation du nombre des agressions, M. Clark a estimé que "nous avons fait des progrès importants dans la campagne contre la terreur".

Mais le rapport de mardi présente surtout des résultats nettement moins positifs que ceux affichés dans une première version, publiée le 28 avril.

La version initiale affirmait que le nombre des attaques terroristes était passé de 346 en 2001 à 196 en 2002 et 190 en 2003. Le chiffre de 2003 aurait ainsi marqué le niveau le plus bas en 34 ans et aurait représenté une baisse de 45 % par rapport à la première année de la présidence de George Bush. Le nombre de morts recensés était de 307, celui des blessés de 1.593.

De hauts responsables de l'administration Bush avaient présenté ces
résultats comme une démonstration de l'efficacité de la politique
antiterroriste du président Bush. Ainsi, le Secrétaire d'Etat adjoint Richard
Armitage avait déclaré en avril que les chiffres offraient "une preuve très
claire que nous sommes en train de l'emporter" Mais, le 10 juin, le
Département d'Etat a dû reconnaître que les chiffres étaient inexacts. Le
Secrétaire d'Etat Colin Powell a attribué les erreurs en partie à un nouveau
système de traitements de données et a affirmé qu'il n'y avait pas eu de
tentative de truquer les chiffres pour améliorer l'image du président.



"Nous avons dû faire des erreurs dans la version préliminaire", a expliqué mardi M. Black, affirmant qu'il s'agissait d'une "erreur honnête, pas d'une tromperie délibérée".





--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 23-06-2004 à 11:25:33   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Élections fédérales : Vers une participation plus élevée...
Presse Canadienne | Le 23 juin 2004 - 00:07


Si le vote par anticipation peut servir d'indicateur, la participation au scrutin du 28 juin devrait être passablement plus élevée cette année que lors du dernier scrutin fédéral.

Élections Canada a en effet rapporté mardi que 1,244 million de personnes se sont prévalues de leur droit de voter par anticipation vendredi, samedi et lundi derniers — ce qui représente une importante hausse de 60 pour cent par rapport aux quelque 775 000 citoyens ayant voté par anticipation en 2000.

Quelque 12,9 millions de personnes avaient rempli leur devoir de citoyen lors du scrutin fédéral de 2000, pour un taux de participation de seulement 61,2 pour cent des électeurs inscrits, soit le taux de participation le plus bas depuis la Confédération, en 1867.

Le scrutin de 2000, qui avait reconduit le chef libéral Jean Chrétien au pouvoir, était le troisième consécutif avec une participation populaire sous la barre des 70 pour cent, ce qui représente la norme de nos jours.

Cette tendance avait amené les observateurs de la scène politique à dire que bien des citoyens se désintéressaient de la politique.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 23-06-2004 à 11:26:14   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Les libéraux renforcent l'offensive contre le Bloc

AgenceNews | Le 23 juin 2004 - 00:03


Stéphane Dion, Jean Lapierre et Pierre Pettigrew en point de presse ce mardi
ont lancé un appel aux fédéralistes du Québec pour les dissuader de voter pour le Bloc québécois.

Lors d'une conférence de presse tenue mardi à Montréal, Jean Lapierre, Pierre Pettigrew et Stéphane Dion ont fait valoir qu'un vote pour le Bloc québécois favoriserait l'élection des conservateurs de Stephen Harper, en plus de donner des munitions aux bloquistes pour promouvoir leur option souverainiste. « C'est très clair qu'ils vont interpréter ça comme une lumière verte vers la souveraineté », a déclaré le lieutenant politique de Paul Martin au Québec, Jean Lapierre.

Dans une lettre publiée mardi dans le quotidien La Presse, Pierre Pettigrew et Stéphane Dion faisaient déjà valoir ce point de vue. Ils y affirment que les fédéralistes québécois feraient une grave erreur d'appuyer le Bloc québécois, qui ne se cache même plus de vouloir faire progresser l'option souverainiste au Québec.

Dans leur lettre, MM. Pettigrew et Dion accusent d'ailleurs les députés bloquistes à la Chambre des communes d'exploiter les moindres difficultés pour promouvoir la souveraineté. De plus, ils soutiennent que le Bloc n'offrirait aucune résistance valable aux conservateurs de Stephen Harper. De leur point de vue, le Canada serait ainsi assailli d'un côté par une politique de droite négative et de l'autre, par la résurgence de la menace indépendantiste.

MM. Pettigrew et Dion concluent « qu'il n'en sortirait rien de bon pour l'économie et la qualité de vie des Québécois. » Le chef bloquiste, Gilles Duceppe, a réagi à cette offensive libérale en dénonçant la « campagne de peur » menée par les troupes de Paul Martin.





--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 23-06-2004 à 11:26:46   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Un organisateur conservateur est comparé à Hitler

Presse Canadienne


Le leader de la Fédération des Métis du Manitoba, David Chartrand, a comparé le directeur national de la campagne des conservateurs Tom Flanagan à Hitler, lundi, et s'est excusé plus tard dans la journée.

M. Chartrand participait à une conférence de presse pour demander aux Métis et aux Premières Nations d'appuyer les libéraux et non les conservateurs qui, selon lui, risquent de dépouiller les autochtones de leurs droits.

Il s'en est pris à Tom Flanagan qui a écrit un livre controversé sur les Premières Nations il y a quatre ans.

"Nous savons ce qu'il y a derrière le rideau", a dit M. Chartrand. Nous savons que Thomas Flanagan est derrière. Si vous étiez à notre place, vos coeurs commenceraient à paniquer.

"Lorsque les gens parlent d'Hitler, ils voient beaucoup de haine, ils voient qu'un homme peut être très cruel. Voyez Thomas Flanagan écrire à notre sujet, dire que nous ne devrions même pas exister, que nous ne sommes même pas un peuple..."

Plus tard, David Chartrand s'est excusé, disant qu'il s'était laissé emporter par ses émotions et qu'il était allé trop loin dans ses commentaires.

"Je m'excuse. Je ne voulais pas banaliser les souffrances que certaines personnes ont vécu sous le régime d'Hitler et que toutes leurs familles ressentent encore aujourd'hui."

M. Flanagan a été vivement critiqué un peu partout dans l'Ouest du pays par les dirigeants des communautés autochtones ces dernières semaines pour les propos qu'il tient dans son livre "First Nations? Second Thoughts", dans lequel il préconise entre autres l'assimilation des autochtones.





--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 23-06-2004 à 11:27:32   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Une histoire de meurtres refait surface après plus de 4 ans
AgenceNews | Le 23 juin 2004 - 00:27


Les policiers veulent relancer une enquête concernant trois meurtres survenus il y a quatre ans et demi.
En décembre 1999, deux frères et une sœur âgés de 77 à 89 ans avaient été battus à mort dans leur résidence de Saint-Paul-de-Joliette.

Les policiers de la Sûreté du Québec et de Joliette avaient alors rencontré plus de 600 personnes concernant cette tragédie.

Malgré ces efforts, aucune piste n’avait mené à l’arrestation d’un suspect.

Les policiers voudraient maintenant explorer d’autres indices et utiliser de nouveaux moyens d’enquête.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 23-06-2004 à 11:28:13   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Un couple de Québécois traverse le pays en chariot pour amasser des fonds

Presse Canadienne


Un couple de Québécois a décidé de faire «comme dans le bon vieux temps» et de traverser le pays dans un chariot couvert tiré par deux chevaux. C'est toutefois pour une bonne cause qu'ils se sont lancés dans cette aventure.

Daniel Côté et Annie Champagne, de Saint-Robert, près de Sorel, se dirigent tranquillement vers l'Est en amassant des sous pour le bénéfice l'Opération Enfant-Soleil, un organisme qui s'adresse aux enfants hospitalisés au Québec.

«Ça n'avance pas vite, mais nous allons nous rendre à destination», a dit Mme Champagne lors de son passage à Medecine Hat, en Alberta, plus tôt cette semaine.

Le courageux couple a quitté White Rock, en Colombie-Britannique, le 6 mai dernier. Ils espèrent être de retour à Saint-Robert à la fin du mois d'août.

En cours de route, ils offrent aux gens qu'ils rencontrent des balades en retour de dons. «Et il y a toujours de la place pour un gros commanditaire», lance M. Côté.

Le duo parcourt en moyenne 40 kilomètres par jour, ce qui prend environ quatre heures. La plupart du temps, M. Côté et Mme Champagne dorment sur la banquette arrière du chariot, même s'ils recoivent régulièrement des offres de citoyens pour profiter d'un lit plus confortable.

Et même s'ils ne peuvent avancer rapidement, il n'en reste pas moins qu'ils n'ont pas de temps à perdre. «Nous devons être de retour au boulot le 25 août», dit Mme Champagne. «Nous n'avons pris que six mois de congé pour traverser le pays.»





--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 23-06-2004 à 11:28:54   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Le vérificateur général de Montréal a déposé son rapport pour l'année 2003
Presse Canadienne

Le vérificateur général de la Ville de Montréal, Michel Doyon, qui a déposé mardi son rapport pour l'année 2003, reproche notamment à la ville de manquer de rigueur dans la gestion des heures de travail payées aux cols bleus pour des activités syndicales.

En 2003, la Ville de Montréal a payé près de 230 000 $ pour des cols bleus en libération syndicale, parfois même, pour des séances qui n'ont pas eu lieu.

M. Doyon réclame un véritable système de contrôle et exige que le nombre total de libérations syndicales soit réduit.

Le directeur général de la Ville, Robert Abdallah, assure de son côté qu'un mécanisme de contrôle est déjà en place. Il prétend qu'il ne peut s'engager à réduire le nombre de libérations dans le contexte d'une négociation ardue avec le Syndicat des cols bleus unifiés.

Le vérificateur général a aussi déploré que cinq des sept usines de traitement de l'eau de Montréal ne disposent d'aucun plan de mesures d'urgence.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 23-06-2004 à 11:29:34   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Cadavre repêché près de Laval

Presse Canadienne


Le cadavre d'une femme de race blanche, probablement âgée entre 50 et 60 ans, a été repêché, ce matin, dans la rivière des Prairies, qui sépare les villes de Montréal et de Laval. À première vue sommaire, le cadavre ne portait aucune trace de violence. Il était vêtu lorsqu'il fut ramené à la rive, près du Pont Papineau-Leblanc.

Le signalement a été fait vers sept heures 30 par un citoyen de Laval qui a aperçu le corps qui flottait sur l'eau. Dès lors, la police et les pompiers se sont précipités sur les lieux et l'équipage d'un navire de la Garde côtière canadienne a repêché le cadavre. La police de Montréal affirme ne détenir aucun indice liant cette triste découverte à une disparition récente dans la région de Montréal.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 24-06-2004 à 11:41:50   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Écrasement d'un avion de type Cessna sur l'autoroute 30
Presse Canadienne


Un avion bimoteur de type Cessna s'est écrasé mercredi après-midi aux abords de l'autoroute 30 dans l'arrondissement de Boucherville.

Les deux passagers de l'avion, un instructeur et son élève retournaient à l'aéroport de St-Hubert au moment de l'accident.

Les deux passagers souffrent de blessures aux jambes et au dos. Ils ont été transportés d'urgence à l'hôpital mais leur état de santé n'inspire aucune crainte.

La cause de l'accident est encore inconnue.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 24-06-2004 à 11:42:39   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Un réseau de revendeurs de drogue est la cible des policiers

Presse Canadienne


Les enquêteurs de la section Moralité-Alcool-Stupéfiants de la région Sud du Service de police de la Ville de Montréal ont freiné les activités d'un réseau bien structuré qui contrôlait la vente de crack dans le secteur du centre-ville de Montréal, à l'angle des rues Saint-Laurent et Sainte-Catherine.

Les enquêteurs ont réussi à localiser l'endroit où la drogue était cachée avant qu'elle ne soit transigée.

Cette opération a permis l'arrestation de Frédérick Mayen, 19 ans, Jonathan Mayen, 21 ans, Cindy Walbanonik, 22 ans et également Eddy Sénat, 26 ans, un «boss» de rue relié à l'organisation des Syndicates.

Les individus ont tous comparu le 3 juin dernier sous divers chefs d'accusation, soit trafic de stupéfiants, possession en vue de trafic et complot.

L'opération a permis aux enquêteurs de saisir 1267 roches de crack, de l'ecstasy, de la phencyclidine (PCP) et de la psilocybine. Également, près de 10 000 $ CAN ont été saisis.





--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 24-06-2004 à 11:43:31   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Les deux super hôpitaux de Montréal ne devront pas coûter plus de 1,6 milliard $

Presse Canadienne


Les deux super-hôpitaux universitaires de Montréal, le francophone et l'anglophone, ne devront pas gruger, au total, plus de 1,6 milliard $ de fonds publics.

Le projet de construction du méga-hôpital francophone, le Centre hospitalier de Montréal (CHUM), sera érigé sur le site l'Hôpital Saint-Luc, donc en plein centre-ville, au 1000 rue Saint-Denis, a confirmé mercredi le ministre de la Santé, Philippe Couillard.

Le projet initial du gouvernement précédent, qui prévoyait la construction du super-hôpital au 6000 Saint-Denis, entre le Boulevard Rosemont et la rue Bellechasse, est donc officiellement abandonné.

Ce projet a été mis de côté parce qu'il aurait nécessité des déboursés importants pour la décontamination du sol et, surtout, parce qu'il ne répondait pas aux critères de sécurité, en raison de la présence d'une voie ferrée par laquelle transigent des produits dangereux, a expliqué le ministre.

Sur le site de l'Hôpital Saint-Luc, le nouveau CHUM comptera 700 lits.

Mais s'il abandonne le site du 6000 Saint-Denis, le ministre laisse cependant une porte ouverte quant au choix du 1000 Saint-Denis.

"Si le CHUM _ qui est maître d'oeuvre _ et ses partenaires voulaient que nous trouvions un autre site, il faudrait qu'ils nous en fassent la demande écrite", a-t-il dit.

Quant à lui, le nouveau super-hôpital anglophone, le Centre universitaire de santé McGill (CUSM), sera construit dans la cour Glen et comptera 500 lits.

Chaque super-hôpital disposera de 800 millions $ de fonds publics, le reste du financement devant provenir d'autres sources.

"Et s'il y a des dépassements de coûts, ce seront les partenaires qui devront les assumer", a-t-il précisé.

"Dans le passé, on a fait l'erreur de considérer qi'il s'agissait de projets immobiliers. Ce ne sont pas des projets immobiliers, ce sont des projets qui visent à améliorer les soins et l'enseignement de la médecine. L'ensemble des décisions aurait dû tourner autour de ce concept"", a dit le ministre Couillard, lors d'une conférence de presse.

Chacun des deux projets devra inclure un hôpital complémentaire au centre-ville. Pour l'hôpital francophone, 300 nouveaux lits seront ouverts à l'Hôpital Notre-Dame, pour un total de 1000 lits pour le CHUM.

Du côté anglophone, on parle 332 lits complémentaires à ouvrir l'Hôpital général de Montréal pour un total de 832 lits pour le CUSM.

La décision du gouvernement s'inspire en bonne partie du rapport qui avait été préparé par les deux ex-premiers ministres Brian Mulroney et Daniel Johnson, et rendu public en avril.

Les deux super-hôpitaux devraient ouvrir leurs portes d'ici 2010.

La porte-parole de l'opposition en santé, la députée péquiste Louise Harel, a jugé que la décision du gouvernement dans ce dossier "est clairement politique". Selon elle, le ministre Couillard cherchait à adopter n'importe quel site pour le nouveau CHUM, sauf le 6000 Saint-Denis, associé à l'ex-gouvernement péquiste.

"Ca sent la précipitation", a-t-elle ajouté, trouvant étrange que l'annonce était faite "à la sauvette", avant le congé de la Fête nationale.





--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 24-06-2004 à 11:44:23   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Cycliste grièvement blessé

AgenceNews


Un cycliste à été grièvement blessé ce mercredi matin à Montréal à la suite d'une collision avec une voiture.

L'accident survenu à l'intersection des rues Fullum et Rachel n'a pas encore trouvé d'explications logiques.

La victime, un homme êgé d'une trentaine d'années a été transporté d'urgence à l'hôpital.

Sa vie n'est pas en danger.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 24-06-2004 à 11:45:15   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Une clinique de Longueuil ferme ses portes

Presse Canadienne


Des médecins de famille d'une clinique de Longueuil ont décidé d'y mettre le cadenas à la faveur d'un centre privé de soins qui ouvrira ses portes à Saint-Lambert, en septembre. Dorénavant, une consultation à cet endroit coûtera 200 $ l'heure et impliquera que les médecins se retireront du régime de la Régie de l'assurance maladie.


En entrevue à un quotidien montréalais, l'une des médecins de la Clinique médicale Bellerive, Francine Dubois, affirme qu'à 16,10 $ la consultation, il lui faut pratiquer de façon expéditive pour atteindre la rentabilité. Mme Dubois ne s'attend guère à faire plus d'argent, mais soutient que ses conditions de pratique seront dorénavant meilleures.


Ceux qui n'auront pas les moyens de payer les services de la future clinique devront donc se trouver un autre médecin de famille. Or, il s'agit d'une démarche difficile ces temps-ci. Le fait de se retirer du régime public pour oeuvrer de façon privée n'est certes pas une première au Québec, mais il est très rare qu'une clinique ferme pour une telle raison.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 24-06-2004 à 11:46:32   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Accident spectaculaire dans le sud-ouest de Montréal

Colette Cyr [AgenceNews]


Le conducteur d’une Suzuki qui roulait à haute vitesse vers 22 heures durant cette nuit de mardi à mercredi a perdu la maîtrise de son véhicule à l’angle des rues St-Jacques & Place St-Henri à St-Henri.

Le véhicule du chauffard a d’abord heurté le trottoir, puis est allé frapper de plein fouet la façade de la caserne 23. Des pompiers qui conversaient à l’entréée de la caserne ont été légèrement blessés. Quant aux trois occupants sur quatre du véhicule fautif, ils ont aussi été blessés.

Le conducteur, pour sa part, a pris la fuite à pied et il a été rattrappé une heure plus tard par les policiers. L’alcool serait en cause dans cet accident et le fugitif devra faire face à plusieurs accusations dont délit de fuite ayant cause des lésions corporelles



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 24-06-2004 à 11:47:16   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Trafic de drogue : la GRC effectue quinze arrestations à Magog

Colette Cyr [AgenceNews]


Une escouade mixte formée des policiers de la Régie de police Memphrémagog, de la GRC et de la Sûreté du Québec, a procédé ce mercredi matin à plusieurs perquisitions dans le secteur de Magog. L’opération visait une organisation de trafic de drogue opérant principalement dans ce secteur.

Ainsi vers 6 heures du matin, quelque 120 policiers ont perquisitionné quelque 14 commerces et des maisons privées et ont procédé à une quinzaine d'arrestations. D'autres personnes sont dans la mire des policiers et pourraient âtre arrêtées au cours de la journée.

Des véhicules de police étaient stationnés entre autres devant le Motel Union, sur la rue Principale au centre-ville de Magog. Un homme âgé de 41 ans et demeurant à Barnston, est activement recherché. Ce réseau serait relié au crime organisé dirigé par les Hells Angels de Bagotteville.

L »opération de ce matin est l'aboutissement d'une enquête qui avait débuté en mai 2003. Jusqu’à présent on a saisi d’importantes quantités de cocaïne et de cannabis, de même que d’instruments servant à la transformation de ces drogues.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 24-06-2004 à 11:48:05   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

Bernard Landry donne raison à Paul Martin...

Presse Canadienne


Les libéraux affirment aujourd'hui que le chef du Parti québécois, Bernard Landry, vient de donner raison aux propos du premier ministre Paul Martin. Le Parti libéral souligne que dans une entrevue au Globe and Mail, Bernard Landry, affirme qu'un balayage bloquiste le 28 juin mettra la table pour un référendum sur la souveraineté en 2009.


M. Landry prédit qu'il y aura un référendum dans cinq ans.
Il estime qu'avec environ 60 députés bloquistes à Ottawa et une quarantaine de péquistes à Québec, les souverainistes seront plus forts que jamais.
Le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe, a tenté de prendre ses distances aujourd'hui à Montréal des propos de son allié péquiste. Il a répété qu'un vote pour le Bloc Québécois lundi n'était pas un vote pour la souveraineté.



--------------------
bambi
Simplement Moi !
Administrateur
bambi
8393 messages postés
   Posté le 24-06-2004 à 11:49:27   Voir le profil de bambi (Offline)   http://www.hitgratuit.org/membres/Funtasia/in.php3?id=7   Envoyer un message privé à bambi   

33 personnalités du Québec reçoivent l'Ordre National du Québec

Presse Canadienne


Trente-trois personnalités québécoises sont devenues membres de l'Ordre national du Québec.

Au cours de la cérémonie, Lise Bacon, Claire L'Heureux-Dubé, Bernard J. Shapiro et Marcel Trudel ont été accueillis à titre de grands officiers.

Parmi ceux qui ont été reçus officiers, se trouvent Francesco Bellini, Richard Drouin, Jean Gaulin, Serge Joyal, Jean-Paul L'Allier, Jeanne Larocque Blackburn, et François Tavenas à titre posthume.

Par ailleurs, Marie Laberge, Jacques Languirand, Philippe Latulippe, Gil Rémillard, Ginette Reno, Serge Savard et Armand Vaillancourt ont été reçus chevaliers.

Finalement, André Chagnon a été nommé officier de l'Ordre en 2003.





--------------------
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17Page précédentePage suivante
 
 Funtasia  Archives générales Funtasia  Archives générales Funtasia !  Info du monde/Juin!Nouveau sujet
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum